Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Les 46 citations de Diane de Beausacq :

Une personne d'intelligence bornée peut avoir du tact, un sot jamais !
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Mieux vaut avancer à pas lents que d'être forcé de reculer violemment.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

L'indifférence accepte les apparences sans examen, et se hâte de prononcer ses jugements.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Il faut se respecter soi-même pour être respecté des autres.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Une bibliothèque est le corollaire de nos idées et de nos sentiments.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Travaillez sans cesse, et lisez beaucoup, afin de pouvoir vous intéresser à tout.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

C'est fort ennuyeux d'habiter un piédestal, de plus... c'est fort dangereux !
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Jouissez pleinement du printemps de votre vie, et préservez soigneusement vos jours du trouble.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Le tact se trouve dans l'esprit quelquefois, mais plus souvent dans le cœur.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Donnez votre avis comme votre, et non comme bon.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Souvenez-vous toujours que les petits sacrifices exigés, répétés, ébranlent les affections même les plus solides.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Le bonheur est, dit-on, une chimère, que l'on poursuit dans la jeunesse pour soi et dans la maturité de la vie pour ceux que l'on aime ; cela n'est vrai que lorsqu'il s'agit de ceux qui cherchent le bonheur là où il ne peut être.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

La lecture permet d'échapper aux tristesse de la solitude.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Le pédant est celui qui a appris non les choses, mais les mots, et auquel l'apparence de l'instruction suffit.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Les premiers pas que l'on fait dans le monde ont une influence décisive sur toute la vie.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Il est plus sage de fuir les tentations que de les braver avec la résolution de les vaincre.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Il n'y a de durable dans l'ordre des sentiments que ce qui est volontaire.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

La nature a créé les femmes pour le dévouement et le sacrifice.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

La vanité conduit à la jalousie.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Un bon père a toujours sous les yeux ses enfants.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

L'esprit est moins clairvoyant que le cœur, voilà pourquoi il y a tant d'égoïstes en ce monde !
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Avec le goût de la lecture, on évite le tourment incessant des esprits inoccupés qui se dévorent eux-mêmes.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

On ne doit jamais faire usage d'un terme quelconque sans être instruit de sa véritable signification.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Faute d'instruction, nos défauts deviennent des vices.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)

Quand on aime les livres pour eux-mêmes, on les choisit soi-même, et on les acquiert peu à peu.
Diane de Beausacq ; Lettres d'une marraine à sa filleule (1863)