Valentin Louis Georges Eugène Marcel Pagnol

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Marcel Pagnol
Écrivain, dramaturge et cinéaste français né le 28 février 1895 à Aubagne dans les Bouches-du-Rhône, Marcel Pagnol est mort à l'âge de 79 ans le 18 avril 1974 à Paris. Il repose au cimetière marseillais de La Treille, auprès de sa mère et de sa dernière fille Estelle. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia ou visitez le site officiel consacré à la vie et aux oeuvres de Marcel Pagnol.

Ce dictionnaire vous propose 114 citations de Marcel Pagnol :

Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors, n'achetez pas un bateau : achetez une île !
Marcel Pagnol ; Fanny (1931)
Les morts des batailles perdues sont la raison de vivre des vaincus.
Marcel Pagnol ; La fille du puisatier (1940)
Nos pensers sont à nous, mais leur fin n'est point nôtre.
Marcel Pagnol ; Les œuvres complètes (1971)
Il vaut bien mieux souffrir le mal que de le faire.
Marcel Pagnol ; Topaze, le 9 octobre 1928.
Il n'y a que les petits garçons ou les petites filles pour croire l'amour éternel.
Marcel Pagnol ; La petite fille aux yeux sombres (1921)
Pour juger un prédicateur, il faut l'interroger de l'intérieur.
Marcel Pagnol ; Les Sermons de Marcel Pagnol (1968)
L'unique et noble richesse n'est pas l'amour qu'on inspire, c'est celui qu'on a dans le cœur.
Marcel Pagnol ; La prière aux étoiles (1941)
Qui est capable de ressentir la passion, c'est qu'il peut l'inspirer.
Marcel Pagnol ; Jazz, le 6 décembre 1926.
Les affaires de famille, c'est toujours de sales histoires.
Marcel Pagnol ; La prière aux étoiles (1941)
Au fond, voyez-vous, le chagrin, c'est comme le ver solitaire : Le tout, c'est de le faire sortir.
Marcel Pagnol ; Fanny (1931)
Quand on apporte une mauvaise nouvelle, personne ne pense à vous offrir à boire.
Marcel Pagnol ; César (1946)
Dieu pardonne toujours, et il nous ordonne de pardonner.
Marcel Pagnol ; La femme du boulanger (1938)
La pitié, c'est la forme tendre de la peur : c'est la peur des intelligents, des imaginatifs, des prévoyants.
Marcel Pagnol ; Notes sur le rire, Essai (1947)
On peut aussi être un couillon sans être un savant, tout est possible !
Marcel Pagnol ; La femme du boulanger (1938)
Je ne te reproche pas d'être cocu, ce n'est pas de ta faute, et puis tout le monde le sait !
Marcel Pagnol ; Marius (1929)
Une goutte de philosophie est un poison pour un ignorant !
Marcel Pagnol ; Judas, le 6 octobre 1955.
C'est déjà bien assez triste de mourir... s'il faut encore voir pleurer les autres !
Marcel Pagnol ; César (1946)
Tu n'es pas cocu par accident : tu es cocu de naissance !
Marcel Pagnol ; La femme du boulanger (1938)
À mon avis, tu devrais avoir la pudeur de ne pas me demander mon avis !
Marcel Pagnol ; Le Schpountz (1938)
Le rire, c'est une chose humaine, une vertu qui n'appartient qu'aux hommes, et que Dieu peut-être leur a donnée pour les consoler d'être intelligents.
Marcel Pagnol ; Le Schpountz (1938)
Ce pauvre cerveau, petit à petit, il est devenu comme un pois chiche ; peuchère, quand il marchait dans la rue, ce petit cerveau lui sautait dans la grande tête, et ça sonnait comme un grelot de bicyclette.
Marcel Pagnol ; Fanny (1931)
Ne pas atteindre son but, c'est grave, c'est une grande déception, mais atteindre un but tout à fait opposé, réussir pour ainsi dire à l'envers, c'est la preuve la plus éclatante que l'on est un véritable idiot.
Marcel Pagnol ; Notes sur le rire (1947)
Dieu juge votre repentir, et il m'inspire la pénitence que je dois vous infliger.
Marcel Pagnol ; Les lettres de mon moulin (1954)
Soyez vous-même, c'est votre seule chance d'être original.
Marcel Pagnol ; Les œuvres complètes (1971)
Pour gagner de l'argent, il faut bien le prendre à quelqu'un.
Marcel Pagnol ; Topaze (1928)
Notre volonté que le destin conduit, pourra vouloir demain autrement qu'aujourd'hui.
Marcel Pagnol ; Les œuvres complètes (1971)
Voyons, tu crois qu'un homme qui se gagne une femme aussi belle que toi peut avoir l'envie de la quitter pour courir les mers ? Il sera bien trop occupé à surveiller les galants qui seront autour de toi comme les mouches sur une fraise.
Marcel Pagnol ; Marius, le 9 mars 1929.
Non, d'être cocu, ce n'est pas un péché... Va, tu iras au Paradis quand même !
Marcel Pagnol ; César (1946)
Une séparation prolongée détruit n'importe quel amour.
Marcel Pagnol ; La petite fille aux yeux sombres (1921)
Il faut se méfier des promesses des hommes : elles ne valent pas plus que les serments des femmes.
Marcel Pagnol ; La prière aux étoiles (1941)