Caius Cornelius Gallus

Quelques mots sur l'auteur :

Caius Cornelius Gallus

Poète et homme politique romain né en 69 av. J.-C. à Forum Livii en Italie, Caius Cornelius Gallus est décédé en 26 av. J.-C. Il fut le premier poète à répandre le genre de l'élégie à Rome. Nommé premier préfet d'Égypte, puis exclu par la suite de la maison d'Auguste, Gallus se suicide à l'épée.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 31 citations de Caius Cornelius Gallus :

La franchise vaut remède aux maux ; on ne saurait guérir une maladie sans la connaître.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, III - Ier s. av. J.-C.

Le mal, quand on le permet, n'a plus de charmes.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, III - Ier s. av. J.-C.

Trop de chasteté amène la rupture.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, III - Ier s. av. J.-C.

Dans la vieillesse, le cœur, par une étrange folie, veut encore poursuivre ce qu'il ne peut saisir.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, IV - Ier s. av. J.-C.

Souvent le vice nous entraîne et nous emporte sans efforts.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, IV - Ier s. av. J.-C.

Dans la vieillesse la force manque mais la volonté reste.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, IV - Ier s. av. J.-C.

Ce n'est plus vivre que d'être inhabile à ses fonctions accoutumées.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, V - Ier s. av. J.-C.

Que de force ne doit-on pas déployer contre les maux que l'amour redoute !
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, V - Ier s. av. J.-C.

Sans l'amour, plus de concorde entre la femme et l'homme.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, V - Ier s. av. J.-C.

L'amour, c'est deux vies qui se confondent en un seul corps.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, V - Ier s. av. J.-C.

Il est difficile de cacher les mouvements de son cœur.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, IV - Ier s. av. J.-C.

Chaque âge qui se succède a ses plaisirs.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, IV - Ier s. av. J.-C.

L'amour aveugle qu'inspire l'or triomphe de l'amour qu'inspire la nature.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, III - Ier s. av. J.-C.

L'œil d'une mère comprend nos furtives amours.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, III - Ier s. av. J.-C.

L'homme n'a pour lui que le présent.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, II - Ier s. av. J.-C.

Le temps entraîne tout dans sa course, et la dernière heure s'avance.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, II - Ier s. av. J.-C.

Plus on fut élevé, plus la chute en devient affreuse.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, I - Ier s. av. J.-C.

Il est dur pour l'infortuné de rappeler sa félicité passée.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, I - Ier s. av. J.-C.

Heureux l'homme qui peut couler une vie tranquille, et terminer d'heureux jours par un prompt trépas.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, I - Ier s. av. J.-C.

Mieux vaut en finir que de vivre une vie de mort.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, I - Ier s. av. J.-C.

L'âge s'écoule et descend à pas lents vers la tombe.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, I - Ier s. av. J.-C.

La volonté de l'homme ne peut rien sur la mort.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, I - Ier s. av. J.-C.

Tout s'enfuit, tout change avec le temps.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, I - Ier s. av. J.-C.

L'enfant plaît par sa légèreté, le vieillard par sa gravité.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, I - Ier s. av. J.-C.

Chaque époque a son caractère, tout ne convient pas à tout âge.
Caius Cornelius Gallus ; Élégies, I - Ier s. av. J.-C.

La liste des auteurs populaires :