François de Neufchâteau

Notre citation favorite :

La citation favorite

François de Neufchâteau a dit :
Le premier pas en tout est le plus difficile.

Les 18 citations de François de Neufchâteau :

Le premier pas en tout est le plus difficile.
François de Neufchateau ; Les tropes ou les figures des mots (1817)

C'est des malentendus que naissent nos disputes.
François de Neufchateau ; Les tropes ou les figures des mots (1817)

C'est avoir le cœur et l'esprit faux, que de vouloir réformer nos mœurs et nos défauts.
François de Neufchateau ; La grenouille et le renard (1814)

Il faut en actions convertir vos discours ; ce n'est que par les faits que les mots auront cours.
François de Neufchateau ; La grenouille et le renard (1814)

Il est des ennemis affreux ; mais il est des patrons encore plus dangereux !
François de Neufchateau ; Le milan, les colombes, et le vautour (1814)

La solitude est douce à qui hait les méchants.
François de Neufchateau ; Paméla, IV, 12 (1795)

De l'oubli de ses droits la nature se venge.
François de Neufchateau ; Paméla, III, 7 (1795)

Avec la paix du cœur en tous lieux on est bien.
François de Neufchateau ; Paméla, III, 19 (1795)

Rien ne peut forcer le libre caractère de la bienfaisance.
François de Neufchateau ; Le pauvre d'Alger, Fables (1814)

Dieu seul est Dieu.
François de Neufchateau ; Le pauvre d'Alger, Fables (1814)

Il ne faut disputer des goûts, ni des usages, c'est là ce qu'on apprend de mieux dans les voyages.
François de Neufchateau ; Le pauvre d'Alger, Fables (1814)

Quand on fait son devoir tout le reste n'est rien.
François de Neufchateau ; Paméla, III, 19 (1795)

La surprise est toujours l'effet de l'ignorance.
François de Neufchateau ; Paméla, II, 13 (1795)

Charité publique : Métier de paresseux que pratique trop bien tout fainéant.
François de Neufchateau ; Le pauvre d'Alger, Fables (1814)

Les sots et les fripons se partagent le monde.
François de Neufchateau ; Paméla, II, 12 (1795)

L'oubli de la pudeur mène à l'ignominie.
François de Neufchateau ; Paméla, I, 9 (1795)

La bienfaisance est toute volontaire.
François de Neufchateau ; Le pauvre d'Alger, Fables (1814)

Le bon goût n'admet rien que le bon sens n'avoue.
François de Neufchâteau ; La vulpeïde, prologue (1815)