François Mauriac

Quelques mots sur l'auteur :

François Mauriac

Écrivain et romancier français né à Bordeaux, en Gironde, le 11 octobre 1885, François Mauriac est mort le 1er septembre 1970 à Paris. Il est élu à l'Académie française le 1er juin 1933, et repose au cimetière de Vémars dans le Val-d'Oise.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 49 citations de François Mauriac :

Bordeaux, ville dessinée avec amour, ville faite à souhait pour la promenade, pour la flânerie et la perte de temps ! À Bordeaux nous pouvons sortir sans but, assurés d'aboutir à une merveille.
François Mauriac ; D'autres et moi (1966)

Je vais dormir, goûter un sommeil sans rêve qui ne ressemblera pas à la vie, qui me donnera la force de recommencer demain.
François Mauriac ; Lettre à Jean Cocteau (1911)

La rancune ? Je suis rancunier de nature. Je n'ai de haine pour personne, je ne veux de mal à personne, mais je n'oublie rien ! À certains, vraiment, je garde une dent.
François Mauriac ; Les paroles restent (1985)

Ceux qui cherchent ce qu'ils sont, et ceux qui s'inquiètent de ce qu'ils paraissent être : les uns sont les maîtres, et les autres, des singes plus ou moins divertissants et doués.
François Mauriac ; Souffrances et bonheur du chrétien (1931)

Si ton livre est une plaie, il y aura toujours sur lui un cercle immobile de mouches.
François Mauriac ; Souffrances et bonheur du chrétien (1931)

Ce que nous quittons ne nous quitte pas.
François Mauriac ; Souffrances et bonheur du chrétien (1931)

Dans le doute, il faut choisir d'être fidèle.
François Mauriac ; Le nouveau bloc-notes (1961-1964)

Aimer les corps, ce n'est pas aimer les êtres.
François Mauriac ; Nouveaux mémoires intérieurs (1964)

On atteint aisément une âme à travers les vices les plus tristes, mais la vulgarité est infranchissable.
François Mauriac ; Le noeud de vipères (1932)

Nous tissons notre destin, nous le tirons de nous comme l'araignée sa toile.
François Mauriac ; La vie de Jean Racine (1928)

Le véritable amour est lucide et déteste de se faire illusion.
François Mauriac ; Le bâillon dénoué (1945)

Il faut être deux pour s'aimer.
François Mauriac ; Discours de réception à l'Académie française, le 16 novembre 1933.

S'aimer, c'est d'abord se comprendre.
François Mauriac ; Bloc-notes (1958-1960)

Aimer un être humain, c'est l'aimer tel qu'il est, jusque dans ses misères.
François Mauriac ; Le nouveau bloc-notes (1965-1967)

Croire en Dieu, c'est le posséder ; l'aimer, c'est vivre de lui et pour lui.
François Mauriac ; D'un Bloc-notes à l'autre (1952-1969)

La peur que nous avons les uns des autres, du petit au grand, inspire toute la politique.
François Mauriac ; D'un Bloc-notes à l'autre (1952-1969)

Au soir de la vie, il n'y a pas de plus grand bonheur que d'avoir aimé le Christ.
François Mauriac ; Ce que je crois (1962)

Tout homme a dans sa vie un Dieu à l'affût.
François Mauriac ; Bloc-notes (1968-1970)

L'art de vivre consiste à sacrifier une passion basse à une passion plus haute.
François Mauriac ; Le noeud de vipères (1932)

Ce qui est innaccessible ne vaut pas qu'on s'y sacrifie.
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)

Comme on dit « faire l'amour », il faudrait pouvoir dire « faire la haine ».
François Mauriac ; Le Sagouin (1951)

C'est bon de faire la haine, ça repose, ça détend.
François Mauriac ; Le Sagouin (1951)

Le mal-aimé ne peut pas aimer, ne sait pas aimer, car il ne peut s'élever jusqu'à l'amour.
François Mauriac ; Cahiers, Numéros 16 à 17.

La réussite de l'amour, c'est l'amour de complémentarité.
François Mauriac ; Cahiers, Numéros 16 à 17.

Avoir la foi, c'est croire à ce qu'on ne voit pas, c'est aimer ce qu 'on ne sent pas.
François Mauriac ; Ce que je crois (1962)