Georges Elgozy

Notre citation favorite :

La citation favorite

Georges Elgozy a dit :
Autorité bien ordonnée commence par soi-même.

Les 49 citations de Georges Elgozy :

La sincérité est l'ultime recours de ceux qui mentent mal.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Quand un homme et une femme se marient, ils ne font plus qu'un : reste à savoir lequel !
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Autorité bien ordonnée commence par soi-même.
Georges Elgozy ; Le paradoxe des technocrates (1966)

Qui veut être digne de diriger l'économie d'une nation doit savoir diriger son destin.
Georges Elgozy ; Le paradoxe des technocrates (1966)

La science n'est rien sans conscience ; ou bien elle peut être catastrophe.
Georges Elgozy ; L'Europe des européens (1961)

Un écrivain n'est rien d'autre qu'un scribe inspiré, dans la meilleure des hypothèses : quand il est inspiré.
Georges Elgozy ; Lettre ouverte à un jeune technocrate (1968)

En France, l'administration prévoit tout ; ce qui ne veut pas dire qu'elle pourvoit à tout.
Georges Elgozy ; Nos mécontemporains (1970)

À l'autorité sans compétence les Français préfèrent la compétence sans autorité.
Georges Elgozy ; Lettre ouverte à un jeune technocrate (1968)

La politique est l'art de rendre possible ce qui est nécessaire ; ce qui est nécessaire, c'est d'être élu.
Georges Elgozy ; Nos mécontemporains (1970)

Savoir-faire, pour les technocrates, implique rarement savoir quoi faire.
Georges Elgozy ; Lettre ouverte à un jeune technocrate (1968)

Un problème politique, c'est un problème économique ou social sans solution.
Georges Elgozy ; Nos mécontemporains (1970)

Un technocrate, c'est quelqu'un qui croit que l'expérience s'enseigne.
Georges Elgozy ; Lettre ouverte à un jeune technocrate (1968)

Convier à dîner un supérieur est un moyen éprouvé de gâcher une soirée.
Georges Elgozy ; Le paradoxe des technocrates (1966)

Les deux moteurs de l'homme : haine et amour.
Georges Elgozy ; La vérité sur mon Corps franc d'Afrique (1985)

L'amour de soi laisse peu de place à l'amour d'autrui.
Georges Elgozy ; Nos mécontemporains (1970)

La manière de penser vaut toujours mieux que ce que l'on pense.
Georges Elgozy ; Lettre ouverte à un jeune technocrate (1968)

S'il est nécessaire de produire, il l'est aussi de vendre.
Georges Elgozy ; De l'humour (1979)

Un coureur de fond ne se mesure pas sur cent mètres, il ne confond pas vitesse et précipitation.
Georges Elgozy ; Nos mécontemporains (1970)

Rien n'est plus facile que d'être aimé : il suffit d'y mettre le prix.
Georges Elgozy ; Lettre ouverte à un jeune technocrate (1968)

Briller : Dans une assemblée d'hommes cultivés, c'est l'imbécile qui brille par son absence d'esprit.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Information : Faisceau de données indispensables pour ne pas décider.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Métier : Meilleur moyen de mal gagner sa vie.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Tourisme : On ne va jamais chercher assez loin l'envie de rentrer chez soi.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Intérêt général : Intérêt qui coïncide avec celui de la technocratie.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Insinuer : Affirmer à moitié, pour être cru en entier.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Faux problème : Problème qui dispense de chercher une vraie solution.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Définition : Préalable indispensable pour éviter tout accord.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Connerie : D'aucuns estiment que la connerie est héréditaire ; les autres ont des enfants.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Club politique : Société ouverte d'esprits relativement fermés.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Chance : Seule explication admissible de la réussite d'autrui.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Autodidacte : Personnalité qui s'est façonnée elle-même, et qui croit s'être réussie.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Âge ingrat : Période qui s'étend de la naissance à la mort.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Il faut définir pour débuter, si l'on ne veut pas finir par buter.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Fausse modestie : Art d'éclabousser par son humilité.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Liberté surveillée : Archétype d'anti-pléonasme.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Conviction personnelle : Opinion empruntée à autrui par instinct d'imitation ou de contradiction.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Évêque : Prêtre qui croit en Dieu, la bague au doigt.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Inégalité : Les plus intolérables des inégalités sont celles dont on ne profite pas.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Tolérance - Faculté de supporter ce que l'on est incapable d'interdire.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Snobisme : Art de conseiller mille manières d'être ou de paraître, de se distraire ou de s'ennuyer ; mais de pratique la mille et unième.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Un dictionnaire doit en premier lieu paraître sérieux : On ne s'impose pas sans en imposer.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Égalitarisme : Rêve de pauvre, cauchemar de riche.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Lesbienne : Jouit sans penser à mâle.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Chasteté : Jouissance de ne pas jouir.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Malchance : Seule explication admissible de son propre échec.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Tourisme : On ne va jamais chercher assez loin l'envie de rentrer chez soi.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Franchise : Brutalité des faibles ; idée fixe de menteur.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

Altruisme : Le comble de l'altruisme, c'est de laisser les autres s'occuper d'autrui.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)

L'anthropophagie est le comble de l'amour charnel.
Georges Elgozy ; L'esprit des mots ou l'antidictionnaire (1981)