Johann Wolfgang von Goethe (2)

Les citations célèbres de Goethe :

Garde-toi, dans la vie, de rien différer : que ta vie soit l'action, encore l'action !
Johann Wolfgang von Goethe ; Les années d'apprentissage de Wilhelm Meister (1796)

La vraie amitié, l'amitié qui agit et se révèle par des effets, consiste en ce que nous suivions la même voie dans la vie ; que mon ami favorise mes desseins et moi les siens, que nous marchions ensemble sans nous détourner, quelle que soit d'ailleurs notre manière de penser et de vivre.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

Dieu ne fait pas notre compte à la fin de chaque semaine.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

Il faut parfois concéder que les navets sont des poires.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

Nul n'est plus chanceux que celui qui croit à sa chance.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

Où se perd l'intérêt, se perd aussi la mémoire.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

Souvent le bonheur enfante la peine.
Johann Wolfgang von Goethe ; La fille naturelle (1804)

L'envie allume un sang fiévreux et joint ses maux à ceux du chagrin.
Johann Wolfgang von Goethe ; La fille naturelle (1804)

Un projet divulgué ne nous appartient plus.
Johann Wolfgang von Goethe ; La fille naturelle (1804)

Les plus grands hommes tiennent toujours à leur siècle par quelques-uns de ses travers, de ses faiblesses.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les affinités électives (1809)

Les manières sont un miroir dans lequel se reflète notre propre image.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les affinités électives (1809)

Les militaires les plus grossiers savent rester dans leur sphère, et, en cas de besoin, ils sont toujours prêts à se rendre utiles, car la conscience de la force est inséparable d'une certaine bonté instinctive.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les affinités électives (1809)

Serait-il possible de faire accorder l'individualité avec le savoir-vivre ? Oui, mais il faudrait pour cela que le savoir-vivre ne fût qu'un moyen pour faire ressortir l'individualité. Malheureusement tout le monde aime et désire les hommes et les choses qui ont de la valeur et de l'importance, mais on ne veut pas en être gêné ou contrarié.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les affinités électives (1809)

La mémoire peut toujours nous abandonner pourvu que le jugement ne nous manque pas.
Johann Wolfgang von Goethe ; Maximes et réflexions (posthume, 1842)

Il n'y a qu'un père qui n'envie pas à son fils la supériorité du talent.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

L'amour est patiente, elle est douce et bienfaisante : l'amour n'est point envieuse.
Johann Wolfgang von Goethe ; Faust I (1808)

Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre.
Johann Wolfgang von Goethe ; Premier faust (1808)

Ne dis pas que tu veux donner : donne ; jamais tu ne satisferas une attente.
Johann Wolfgang von Goethe ; Maximes et pensées (1749-1832)

On aurait des enfants bien élevés, si les parents étaient bien élevés eux-mêmes.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

Veux-tu qu'on t'aime ? Aime.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

Qui joue avec la vie n'arrive jamais à rien.
Johann Wolfgang von Goethe ; Xénies (1796)

Il existe une politesse du cœur, elle est parente de l'amour, c'est d'elle que naissent les manières les plus aisées dans la société.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

Le bonheur nous affriande aisément par ses dons.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les complices (Die mitschuldigen), I , 2 (1769)

Veux-tu une brave femme, sois un honnête homme : procure-lui ce dont elle a besoin.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les complices (Die mitschuldigen), I , 2 (1769)

Un baiser est comme un verre de vin : d'abord un, puis un second, et puis un autre encore, jusqu'à ce que nous tombions d'ivresse.
Johann Wolfgang von Goethe ; Les complices (Die mitschuldigen), I , 2 (1769)