Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur abandon

Ce dictionnaire contient 46 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot abandon. Si vous recherchez un proverbe, consultez nos meilleurs proverbes sur abandon issus des quatre coins du monde :

L'amitié est faite de confiance, de mutuel abandon.
François Mauriac ; D'autres et moi (1966)
On se console de l'abandon d'un ami, parce qu'on arrive à ne plus l'aimer ; mais on ne se console jamais de sa mort, parce que mort on l'aime encore.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
Il n'est pas de grand cœur sans abandon, ni de grand caractère sans retenue.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Le découragement est un commencement d'abandon du devoir.
Auguste Detœuf ; Les méditations et pensées de guerre (1914-1918)
Abandon : Tendre s'il s'agit de galipettes ; cruel s'il s'agit, l'été, de la belle-mère ou du chat.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)
Pars dès aujourd'hui. Si sincères que soient les abandons du cœur, on se réserve toujours quelque chose ; je me suis réservé huit jours de ta vie. Pendant huit jours, tu ne seras qu'à moi, d'un dimanche à un dimanche.
Victor Cherbuliez ; L'aventure de Ladislas Bolski (1865)
L'abandon est la terreur des femmes.
Louise de Vilmorin ; Histoire d'aimer (1955)
Les amours clandestines ont ceci de particulier : elles flirtent avec le vice et l'interdit. Le plaisir et son corollaire le désir ne supportent pas la facilité et l'abandon. Il faut parfois vaincre son instinct afin d'en faire un substitut du désir.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)
De l'abandon naquit la jalousie.
Jean Frain du Tremblay ; Zéphir et Flore (1692)
Il y a des abandons loyaux et des fidélités qui trahissent.
Maurice Chapelan ; Amoralités familières (1964)
Rien dans les choses humaines, ni les maisons, ni les étoffes, ni les amitiés, ni les plaisirs, n'est durable dans l'abandon. Les toitures s'écroulent, les amours se défont. À chaque instant il faut reclouer une tuile, resserrer un joint, dénouer un malentendu. Sinon des rancunes se forment, des sentiments refoulés et cachés au plus profond de l'âme y deviennent des foyers d'infection qui empoisonnent la vie du couple. Puis un jour, au cours d'une querelle, l'abcès éclate et chacun demeure épouvanté par l'image de lui-même qu'il découvre en l'autre. Donc sincérité, mais aussi politesse.
André Maurois ; Sentiments et coutumes (1934)
L'abandon tranquille qui fait le prix de l'amitié se trouve remplacé, dans l'amour, par la crainte constante de perdre ce que l'on aime. Qui, dans une grande passion, se soucie d'un accord intellectuel, de compréhension, d'indulgence ? Seuls ceux qui n'aiment point ou qui n'aiment plus.
André Maurois ; Sentiments et coutumes (1934)
Le divorce produit l'abandon des enfants, et souvent compromet leur vie.
Louis de Bonald ; Le divorce considéré au XIXe siècle (1801)
L'abandon de projets communs est une offense à l'amitié.
Simone de Beauvoir ; La force de l'âge (1960)
Il y a dans la vie des vagues de bonheur qui nous transportent vers le chaud, le bon et le doux de nous-mêmes et nous ouvrent à l'abandon des échanges en réciprocité.
Jacques Salomé ; La ferveur de vivre (2012)
Tout ce que la confiance mesure à l'amitié, l'abandon le prodigue à l'amour.
Louis Joseph Mabire ; Le dictionnaire de maximes (1830)
L'abandon de deux volontés qui se confondent en une seule est un miracle.
George Sand ; La comtesse de Rudolstadt (1843)
Le cœur qui a su aimer une fois n'en est souvent que plus sûr d'aimer encore une seconde, une troisième, une dixième fois, et cette dixième peut-être avec plus d'ardeur, avec plus d'abandon que jamais, du moins avec une illusion nouvelle.
Jacques-Henri Meister ; Mélanges de philosophie, de morale et de littérature (1822)
Devoir se séparer quand on s'aime laisse dans le cœur un sentiment d'abandon.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 juin 1852.
Une séparation est l'avant-coureur de l'abandon, et l'abandon, c'est la mort.
Honoré de Balzac ; Un grand homme de province à Paris (1839)
L'abandon des siens, quand de vous ils ont besoin, est la pire lâcheté.
Goswin de Stassart ; Les pensées et maximes (1780-1854)
L'abandon le plus complet à la plus complète sincérité dans la nudité, quelle merveille !
Marcel Jouhandeau ; Écrits secrets (posthume, 1988)
Je n'ai retrouvé la paix que dans l'humilité complète, le repentir et l'abandon à Dieu. Qu'il en soit fait d'après sa volonté, et qu'il m'inspire la confiance filiale et chrétienne.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 17 février 1853.
Quand on a perdu le cœur de l'être aimé, on fait en vain des efforts pour le retenir, mais c'est un bien éclipsé sans retour. Le cœur ne se gouverne pas comme l'esprit ; on ne lui commande rien, c'est plutôt lui qui nous commande. Il faut qu'une femme sache deviner quand on ne l'aime plus, et qu'elle prévienne, s'il se peut, la honte d'être abandonnée, en usant de diligence. Il y a dans l'abandon une sorte de mépris auquel nous ne devrions jamais nous exposer : mieux vaut quitter l'être aimé que d'être quitté par lui.
Madeleine de Puisieux ; Les conseils à une amie (1751)
Je veux bien qu'une grande âme se dévoue à l'amour, mais que ce soit en reine et non en esclave. Les femmes abaissent le dévouement jusqu'à l'abandon de soi ; et quand elles se plaignent d'être abandonnées, elles oublient trop qu'elles ont, en quelque sorte, donné l'exemple.
Marie d'Agoult ; Les esquisses morales (1849)
L'abandon dans la vieillesse est le sort de l'égoïste.
Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)
Si pour l'homme le grand péril est le cocufiage, pour la femme, c'est l'abandon.
Paule Salomon ; La bienheureuse infidélité (2003)
Ceux qui ne vivent que pour eux tombent dans le mépris et dans l'abandon.
La marquise de Lambert ; L'avis d'une mère à sa fille (1728)
L'abandon dans ses vieux jours est le sort de l'égoïste.
Raymond Brucker ; Les intimes (1832)
En amour, je hais la prudence ; j'aime l'abandon, et je n'agis que de premier mouvement.
Julie de Lespinasse ; Les maximes, réflexions et pensées (1776)