Jeanne Julie Éléonore de Lespinasse

Quelques mots sur l'auteur :

Julie de Lespinasse

Salonnière et épistolière française née le 9 novembre 1732 à Lyon, Julie de Lespinasse est décédée le 23 mai 1776 à Paris. Femme de lettres et nièce de Marie du Deffand, elle ouvrit son propre salon littéraire, situé rue de Bellechasse à Paris, de 1764 à 1776. Salon fréquenté par son grand ami d'Alembert, par Étienne Bonnot de Condillac, Marmontel, Condorcet, Turgot.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 60 citations de Julie de Lespinasse :

En amour, les grands plaisirs touchent de près aux grandes douleurs.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Aimer, c'est faire un pacte avec la douleur ; ne pas aimer, c'est vivre mort.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Mes plus secrètes pensées ne sont remplies que de toi.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Les obstacles aiguillonnent le génie.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Se passer de l'amour et de ses plaisirs, mieux vaut ne jamais avoir vécu.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Si c'est une folie que de t'aimer, j'accepte volontiers de devenir folle.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Il est des hommes qui écrivent des lettres d'amour si impersonnelles qu'elles peuvent convenir à toutes les femmes ; il n'en est pas de même des miennes, mes lettres ne peuvent avoir qu'une seule adresse.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

J'ai si souffert de la calomnie et de la méchanceté, que vivre loin de tous est mon dédommagement.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Je suis libre et indépendante, et en me livrant toute entière à ma disposition, je n'ai aucun remords.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Les hommes ne vivent que de vanité et d'ambition, et moi je ne vis que pour aimer.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Il n'y a pas de malheur comparable à celui d'une passion profonde et malheureuse.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

De l'injustice et de la méchanceté gratuite des hommes, j'en ai été réduite au désespoir.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Les passions sont antagonistes : l'orgueil combat l'ambition, l'avarice combat l'amour, la vanité lutte contre toutes.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

On ne s'amuse pas longtemps de l'esprit d'un idiot.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Le supplice d'une âme sensible, c'est de n'avoir point de remède pour soulager la peine d'un ami.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Il n'est pas au pouvoir de ceux que j'aime de faire cesser mes maux.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Les sots et les idiots, je les hais, je les fuis, mais je ne les crains pas.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

On se repent souvent de s'être livré trop vite à une liaison.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Il y a des moments où je me sens si lasse de vous, que je suis prête à vous laisser en chemin.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Pourvu que ceux qu'on aime soient bons et aimables, peu importe les autres.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

L'espèce humaine n'est pas méchante, elle n'est que sotte.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Trois mois sans te voir, ce n'est pas être absent, c'est être mort.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Quand on est honnête et sensible, on revient souvent où l'on est toujours attendu.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

La plupart des femmes n'ont pas besoin d'être aimées, elles veulent seulement être préférées.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

En amour, je hais la prudence ; j'aime l'abandon, et je n'agis que de premier mouvement.
Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)