Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Marie de Vichy-Chamrond, marquise du Deffand

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Marie du DeffandÉpistolière et salonnière française née le 25 septembre 1697 au Château de Chamrond, près de Charoles (Saône-et-Loire), Marie du Deffand est décédée le 23 août 1780 à Paris. Elle est morte au couvent de Saint Joseph, paroisse de Saint-Sulpice, à l'âge de 83 ans. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 96 pensées et citations de Marie du Deffand :

Tous discours sur certaine matière me paraissent inutiles ; le peuple ne les entend pas, la jeunesse ne s'en soucie guère, les gens d'esprit n'en ont pas besoin, et peut-on se soucier d'éclairer les sots ?

Marie du Deffand - Lettre à Voltaire, le 28 décembre 1765.

Ne nous flattons jamais d'établir la tolérance ; les persécutés la prêcheront toujours, et s'ils cessaient de l'être, ils ne l'exerceraient pas. Quelque opinion qu'aient les hommes, ils y veulent soumettre tout le monde.

Marie du Deffand - Lettre à Voltaire, le 28 décembre 1765.

Que chacun pense et vive à sa guise, et laissons chacun voir par ses lunettes.

Marie du Deffand - Lettre à Voltaire, le 28 décembre 1765.

Les vieilles connaissances valent mieux que les nouveaux amis.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 24 mars 1760.

La meilleure manière de vivre heureux, c'est de prendre le temps comme il vient.

Marie du Deffand - Les maximes et pensées (1780)

Malgré tous vos défauts, je vous aime à la rage.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 9 juillet 1766.

C'est mourir tous les jours que de vivre sans aimer.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 8 mars 1767.

Qui trop raconte ses plaisirs fait naître la haine chez les envieux.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 1er avril 1769.

En amour, il n'y a que le premier pas qui coûte.

Marie du Deffand - Lettre à d'Alembert, le 7 juillet 1763.

Nos années, nos ennemis, sont toujours en plus grand nombre que nous croyons.

Marie du Deffand - Les maximes et pensées (1780)

Les imaginations vivent aiment mieux de loin que de près.

Marie du Deffand - Les maximes et pensées (1780)

Les imbéciles et les sots sont les plus exacts, parce qu'ils ont tous la tête vide ; les sots suivent le plan, la marche qu'on leur indique, et par manque de réflexion et d'initiative, ils ne s'en écartent jamais.

Marie du Deffand - Les maximes et pensées (1780)

Parlez-moi comme à une bête, mais à une bête bon enfant, à qui l'on peut tout dire, pourvu qu'on lui dise la vérité.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 5 mai 1766.

J'aime mieux la vérité toute crue ou toute nue, je n'ai pas besoin qu'on me dore la pilule.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 5 mai 1766.

J'aime l'amitié à la folie, mon cœur n'a jamais été fait que pour elle. Tout ce qui ressemble à l'amour m’est odieux, et je suis presque bien aise d'être vieille et hideuse pour ne pouvoir pas me méprendre aux sentiments qu’on a pour moi, et bien aise d'être aveugle pour être bien sûre que je ne puis en avoir d'autres que ceux de la plus pure et sainte amitié.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 5 mai 1766.

Le plus grand des plaisirs est de faire le bonheur de quelqu'un qui n'en a jamais eu de véritable dans sa vie.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 5 mai 1766.

Des gens plats, le plus grand bien dont je jouisse en leur absence, c'est de n'y plus penser.

Marie du Deffand - Les maximes et pensées (1780)

Il est dangereux de dire ce qu'on pense à une personne fourbe ; ce sont des armes qu'on lui donne contre soi, et dont elle fait usage selon son caprice.

Marie du Deffand - Les maximes et pensées (1780)

Il est difficile de pouvoir contenter quelqu'un de qui le bonheur ne peut être que surnaturel.

Marie du Deffand - Les maximes et pensées (1780)

Il est impossible d'aimer ceux dont notre amour-propre est sans cesse humilié.

Marie du Deffand - Lettre à Mlle de Lespinasse, le 9 mai 1764.

Il est agréable d'être loué par quelqu'un qui se connaît bien en mérite.

Marie du Deffand - Les maximes et pensées (1780)

L'ennui est le tombeau de tous les sentiments.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 27 juin 1770.

La société est composée de deux classes d'hommes, les sots et les fripons.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 21 mai 1766.

Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire, mais elles sont bonnes à entendre.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 20 juin 1779.

La paresse, la douce paresse, la sainte paresse m'endort et m'enchaîne.

Marie du Deffand - Les maximes et pensées (1780)

Le fanatisme dans tous les genres fait dire et faire bien des absurdités.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 26 mai 1767.

Contentez-vous de vous ennuyer, abstenez-vous d'ennuyer les autres.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 23 mai 1767.

Le vrai bonheur est d'être exempt d'ennui ; tout ce qui en préserve est également bon.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 3 mai 1767.

Soyez philosophe jusqu'au point de ne vous pas soucier de le paraître.

Marie du Deffand - Lettre à d'Alembert, le 22 mars 1755.

L'ennui est un mal dont on ne peut se délivrer, c'est une maladie de l'âme.

Marie du Deffand - Les lettres à Horace Walpole, le 7 février 1773.

La liste des auteurs populaires :

Le dictionnaire des meilleurs auteurs français et étrangers »
Top