Laurence Sterne

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Laurence Sterne

Romancier et ecclésiastique britannique né le 24 novembre 1713 à Clonmel en Irlande, Laurence Sterne est décédé le 18 mars 1768 à Londres. Sterne fait partie, avec Miguel de Cervantes et François Rabelais, des fondateurs du roman moderne. Il repose au cimetière du petit village de Coxwold, situé en Angleterre, depuis 1969.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 70 citations de Laurence Sterne :

L'homme né de la femme est un être de peu de jours, pleins de trouble : il pousse comme une fleur, et il est moissonné comme elle ; il vole comme une ombre, et passe comme elle.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

La récompense est inséparable de la bonne action.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

La vie est trop courte, quand on s'aime, pour la dépenser en de longues absences.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

Un pardon accordé trop facilement occasionne la répétition d'une faute.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

L'homme est une créature de peu de jours, et ses jours sont remplis de trouble et d'amertumes.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

La solitude est la mère de la sagesse.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

L'amitié est le baume de la vie.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

Un cœur bon en réclame toujours un second, il languit et se dessèche, s'il en est abandonné.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

La meilleure façon d'augmenter son bonheur est de le communiquer aux autres.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

L'homme miséricordieux a toujours une larme de tendresse prête à couler sur l'infortuné.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

L'espérance abrège et adoucit toutes les peines.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

L'homme, dans sa jeunesse, est une cire molle dont il faut écarter avec soin le sceau de l'ignorance.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

Une bonne conscience est pour l'homme ce qu'est le berceau pour l'enfant.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

J'admire la philosophie de celui qui pardonne, mais j'aime le caractère de celui qui sent.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

Les franc-penseurs sont généralement ceux qui ne pensent jamais.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

Il ne faut dire son secret qu'à un homme sobre.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

Les hommes sont comme les plantes : les unes aiment le soleil, et les autres l'ombre.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

Les bons écrits sont comparables au vin : le bon sens en est la force, et l'esprit la saveur.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

Le savoir est le dictionnaire des sciences, mais le bon sens est leur grammaire.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

L'homme sobre, quand il s'est enivré, a la même stupidité que l'ivrogne, quand il est sobre.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

On voit souvent le vice marcher en avant, tandis que le mérite modeste chemine derrière.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

L'impôt n'est juste qu'autant que la nation consent à s'y soumettre.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

Le mensonge est la plus insupportable poltronnerie : c'est craindre les hommes et braver Dieu.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

Ne faites point de votre testament un dernier acte de vengeance.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)

La tolérance est la mère de la paix.
Laurence Sterne ; Les maximes, pensées et lettres (1768)