François Rabelais

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de François Rabelais
Prêtre, médecin et écrivain français né en 1483 ou 1494 à Seuilly dans l'Indre-et-Loire, François Rabelais est décédé le 9 avril 1553 à Paris. Auteur des célèbres Pantagruel (1532) et Gargantua (1534), Rabelais serait mort à l'âge de 70 ans et repose dans le cimetière de l'église Saint-Paul des Champs à Paris au pied d'un figuier. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia »

Ce dictionnaire vous propose 30 citations de François Rabelais :

Chacun abonde en son sens.
François Rabelais ; Le Tiers livre (1546)
Ce qu'à autrui tu auras fait, soit certain qu'autrui te le fera.
François Rabelais ; Le Tiers livre, IX (1546)
Le temps est le père de la vérité.
François Rabelais ; Pantagruel (1532)
Adieu paniers, vendanges sont faites.
François Rabelais ; Gargantua, XXVII (1534)
Dieu seul peut faire choses infinies.
François Rabelais ; Gargantua, XX (1534)
Misère est compagne de Procès.
François Rabelais ; Gargantua, XX (1534)
Le rire est le propre de l'homme.
François Rabelais ; Gargantua, Aux lecteurs (1534)
Le grand Dieu fit les planètes et nous faisons les plats nets.
François Rabelais ; Gargantua, V (1534)
Retournons à nos moutons.
François Rabelais ; Gargantua, 34 (1534)
Nature n'endure mutations soudaines sans grande violence.
François Rabelais ; Gargantua, XXIII (1534)
Amis, vous noterez que par le monde y a beaucoup plus de couillons que d'hommes.
François Rabelais ; Le cinquième et dernier livre (1564)
Tous les diables dansent aux sonnettes.
François Rabelais ; Le Quart Livre (1552)
Matines bien sonnées sont à demi chantées.
François Rabelais ; Gargantua, XI (1534)
Vous en telle ou meilleure pensée réconfortez votre malheur, et buvez frais si faire se peut.
François Rabelais ; Gargantua, I (1534)
Petite pluie abat grand vent : longues beuveries rompent le tonnerre.
François Rabelais ; Gargantua, V (1534)
Lever matin n'est point bonheur ; boire matin est le meilleur.
François Rabelais ; Gargantua, XXI (1534)
À la bonne et sincère amour est crainte perpétuellement annexée.
François Rabelais ; Le Quart Livre, 3 (1552)
Croyez-le, si voulez ; si ne voulez, allez y voir.
François Rabelais ; Le Quart Livre, 38 (1552)
La mule du pape ne boit qu'à ses heures.
François Rabelais ; Gargantua, VI (1534)
L'appétit vient en mangeant.
François Rabelais ; Gargantua, I, 5 (1534)
Travaillez chacun en sa vocation.
François Rabelais ; Gargantua, XLV (1534)
Oignez vilain, il vous poindra ; poignez vilain, il vous oindra.
François Rabelais ; Gargantua, XXXII (1534)
Jamais vieux singe ne fit belle moue.
François Rabelais ; Le Tiers livre, prologue (1546)
Autant vaut l'homme comme il s'estime.
François Rabelais ; Pantagruel, XXIX (1532)
Ne clochez pas devant les boiteux.
François Rabelais ; Gargantua, XX (1534)
Ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais ; Le cinquième livre (1564)
L'homme naquit pour travailler, comme l'oiseau pour voler.
François Rabelais ; Le Quart livre (1552)
Faute d'argent, c'est douleur non pareille.
François Rabelais ; Pantagruel (1532)
Cocuage est naturellement des apanages du mariage.
François Rabelais ; La vie inestimable du grand Gargantua (1534)
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.
François Rabelais ; Pantagruel (1532)