Nicolas Malebranche

Quelques mots sur l'auteur :

Nicolas Malebranche

Prêtre, écrivain et philosophe français né le 5 août 1638 à Paris, Nicolas Malebranche est décédé le 13 octobre 1715 dans sa ville natale. Ses principales œuvres : De la recherche de la vérité (1675), Traité de morale (1684), Entretiens sur la métaphysique et sur la religion (1688), et le Traité de l'amour de Dieu (1697).

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 50 citations de Nicolas Malebranche :

Écrire est le moyen de parler lorsqu'on n'espère pas d'être écouté.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Les hommes sont tous sujets à l'erreur et au péché.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Les louanges se donnent à l'amitié, aux dignités, et très rarement à la vérité.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

On ne doit pas se laisser étourdir par tout ce que l'on peut nous dire.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Nos ennemis nous rendent souvent un meilleur service et nous éclairent beaucoup plus l'esprit par leurs oppositions que ne font nos amis par leurs approbations ; parce que nos ennemis nous obligent de nous tenir sur nos gardes et d'être attentifs aux choses que nous avançons ; ce qui seul suffit pour nous faire reconnaître nos égarements.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Le mépris est la dernière des injures.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Une très grande faute contre la civilité est de parler souvent de soi, surtout quand on en parle avantageusement.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Les hommes jugent selon ce qu'ils sentent et non pas selon qu'ils conçoivent, car ils sentent avec plaisir et ils conçoivent avec peine.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

La plupart des hommes ne savent ce que c'est que de rentrer dans eux-mêmes pour y entendre la voix de la vérité, selon laquelle ils doivent juger de toutes choses. Ce sont leurs yeux qui règlent leurs décisions.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

L'esprit est esclave de l'imagination, il lui obéit toujours lorsqu'elle est échauffée.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Il y a des passions qui passent et qui ne reviennent plus.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Ceux qui marchent dans l'obscurité se réjouissent à la vue de la lumière.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Les ignorants et les esprits faibles, qui se font des sujets de crainte imaginaires et ridicules, ressemblent aux enfants qui marchent dans les ténèbres sans guide et sans flambeau.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Le désir est augmenté par la joie ; il est renouvelé par la crainte.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Les gens faibles sont les plus susceptibles à la tristesse et au désespoir.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Le désir est animé par l'amour ; il est fortifié par l'espérance.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Le faux savant se flatte toujours des louanges qu'on lui donne.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Les hommes parlant plusieurs langues sont autant de fois hommes qu'ils savent de langues.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Il y a certaines gens qui apprennent toute leur vie à parler, et qui devraient peut-être se taire toute leur vie ; car il est évident qu'on doit se taire lorsqu'on n'a rien de bon à dire.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Certaines personnes ne savent pas assez que pour bien parler il faut bien penser.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

L'amitié sincère est parfaitement désintéressée.
Nicolas Malebranche ; Les méditations chrétiennes (1699)

On n'est pas toujours en humeur de bien penser et de bien dire, et le temps est si court dans certaines rencontres, que le plus petit nuage et la plus légère absence d'esprit fait malheureusement tomber dans des absurdités extravagantes les esprits mêmes les plus justes et les plus pénétrants.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Il n'y a rien de plus doux et qu'on ne saurait nous faire plus d'honneur que d'entrer dans nos raisons et d'approuver nos opinions.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Les faux savants se confondent par leurs propres paroles sans aller fort loin.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)

Les plaies du cœur sont plus dangereuses que celles de l'esprit.
Nicolas Malebranche ; La recherche de la vérité (1675)