Eugène Émile Paul Grindel, dit Paul Éluard

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Paul Éluard

Poète surréaliste français né le 14 décembre 1895 à Saint-Denis, Paul Éluard est décédé à Charenton-le-Pont dans le Val-de-Marne le 18 novembre 1952. Il succombe à une crise cardiaque à son domicile, et repose au cimetière du Père-Lachaise situé dans le 20e arrondissement de Paris.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 50 citations de Paul Éluard :

Je suis devant toi pour te donner toutes les étoiles du ciel en un baiser sur les yeux.
Paul Éluard ; L'Immaculée Conception (1930)

Les diamants que tes pieds fouleront je les ai fait tailler en forme de papillon.
Paul Éluard ; L'Immaculée Conception (1930)

Je ne comprends absolument pas qu'on remette la croix de la Légion d'Honneur à des personnalités étrangères de passage en France. Je trouve que cette décoration devrait être réservée aux officiers qui ont fait acte de bravoure et aux ingénieurs des mines sortant de Polytechnique.
Paul Éluard ; L'Immaculée Conception (1930)

Ma mère est une toupie dont mon père est le fouet.
Paul Éluard ; L'Immaculée Conception (1930)

Les gestes interdits des statues dans le monde ont donné ces figures imparfaites et revenantes : les Vénus dont les mains absentes caressent les cheveux des poètes.
Paul Éluard ; L'Immaculée Conception (1930)

La terre est bleue comme une orange.
Paul Éluard ; L'amour la poésie (1929)

De toutes les façons qu'a le tournesol d'aimer la lumière, le regret est la plus belle ombre sur le cadran solaire.
Paul Éluard ; L'Immaculée Conception (1930)

Les dormeurs n'ont pas la même odeur que les gens éveillés : si on les éveille en sursaut le cyclamen se répand dans la chambre.
Paul Éluard ; L'Immaculée Conception (1930)

J'admirais descendant vers toi — l'espace occupé par le temps.
Paul Éluard ; L'univers-solitude (1930)

L'espace est à la mesure de l'homme.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)

Le plus solennel abus de langage prétend qu'une belle mort rend immortel.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)

Il faut toutes les vérités pour faire un monde.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)

Ressentez-le ou non, mon sang gèle souvent. Et s'il me reste encore un jour avant que d'être vieux, j'ai dépassé d'un jour le temps de ma jeunesse.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)

Ruser avec le bien s'avère toujours plus possible que de conserver son mal.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)

Je t'aime pour ta sagesse qui n'est pas la mienne.
Paul Éluard ; Le Phénix, Je t'aime (1951)

Le passé est un oeuf cassé, l'avenir est un oeuf couvé.
Paul Éluard ; Sentiers et les routes de la poésie (1952)

Un cœur n'est juste que s'il bat au rythme des autres cœurs.
Paul Éluard ; Ce que l'Amérique doit entendre (1949)

La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur.
Paul Éluard ; Capitale de la douleur (1926)

On ruse avec la vie, on ne trompe pas la mort.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)

Mes vertus, mes défauts, mon optimisme et mon inaptitude s'enchevêtrent, je suis un homme. Le grand effort fut de ne pas me croire trop vertueux, et de ne pas laisser tout au bien.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)

Je suis d'humeur changeante, mais ni l'aube, pour moi, ni le crépuscule, jamais ne trébuchent. Ils se transforment : le jour éclate et la nuit couve un œil éteint. Et le jour parle un langage clair, ou l'on se voit, et la nuit ne promet rien.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)

Les soleils dont j'ai joui ont été brisés par des nuits innombrables.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)

Je suis devant toi pour te donner tous les baisers du monde en une étoile sur la bouche.
Paul Éluard ; L'Immaculée Conception (1930)

Je la hais je me hais, je l'aime et elle m'aime, nous sommes constamment amis et ennemis.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)

Je chante l'amour triomphant, je chante l'immortalité d'un couple en amour.
Paul Éluard ; Une leçon de morale (1949)