Rémy de Gourmont

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Rémy de Gourmont

Écrivain, romancier et journaliste français né le 4 avril 1858 au manoir de la Motte à Bazoches-au-Houlme, près d'Argentan, dans l'Orne, Remy de Gourmont est décédé à Paris le 27 septembre 1915. Il meurt d'une congestion cérébrale, et repose au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 74 citations de Rémy de Gourmont :

Toute atteinte à la liberté de l'amour est une protection accordée au vice. Quand on barre un fleuve, il déborde ; quand on comprime une passion, elle déraille.
Rémy de Gourmont ; La culture des idées (1900)

L'amour est un choix perpétuel. Il exige une liberté perpétuelle, car, sans liberté, il n'y a pas de choix. Il faut pouvoir s'en aller à tout instant.
Rémy de Gourmont ; Les réflexions sur la vie (1895-1898)

On peut s'embrasser sans s'aimer ; les soldats se battent bien sans se haïr.
Rémy de Gourmont ; Les promenades littéraires (1904)

Le bonheur, c'est du plaisir à deux.
Rémy de Gourmont ; Les promenades littéraires (1904)

La beauté est une femme, et la femme est la beauté.
Rémy de Gourmont ; La culture des idées (1900)

Dans le duel du chêne et du vent, c'est le roseau qui est balayé.
Rémy de Gourmont ; Les réflexions sur la vie (1895-1898)

Pour plaire, il faut prendre ce qui plaît à celles qui plaisent.
Rémy de Gourmont ; Les histoires magiques (1894)

Il faut, en état de déréliction, regarder autour de soi : d'autres douleurs s'exhalent, et cela console.
Rémy de Gourmont ; Les histoires magiques (1894)

Que celui qui veut parler avec moi apprenne ma langue.
Rémy de Gourmont ; Les réflexions sur la vie (1895-1898)

Les hommes sont loquaces. Pourquoi parlent-ils, la plupart du temps ? Pour parler ! Ainsi chantent les oiseaux. Voyez un paon, c'est une bête calme, quoique vaniteuse. Elle exécute lentement son petit tour de l'éventail, replie ses plumes, paraît méditer, puis tout à coup s'élance en grinçant comme une barrière. Qui saura pourquoi ce paon soudain parle ? Et cet homme, pourquoi ?
Rémy de Gourmont ; Les réflexions sur la vie (1895-1898)

Quand une femme s'endort la tête sur l'épaule de son amant, elle est toujours chaste.
Rémy de Gourmont ; Les lettres à l'Amazone (1914)

Moi, je rêve si fortement, qu'il n'y a aucune lacune entre mes songes et ma vie.
Rémy de Gourmont ; Le château singulier (1894)

Le savoir commence là où commence ce que le monde ignore.
Remy de Gourmont ; Des pas sur le sable (1914)

Ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité, c'est qu'on la trouve.
Rémy de Gourmont ; Des pas sur le sable (1914)

La malfaisance des juges fut de tous les temps, et les erreurs judiciaires, qui de nos jours abondent, ne sont point pour faire l'éloge du nôtre. Jamais on ne condamna avec une pire désinvolture, et si on ne fait plus de bûchers, c'est que le bois est trop cher.
Rémy de Gourmont ; Les réflexions sur la vie (1895-1898)

L'état de l'homme est de n'être jamais satisfait ou de ne l'être que pour un temps très bref.
Rémy de Gourmont ; Les réflexions sur la vie (1895-1898)

Pour être député, presque rien n'est nécessaire que d'avoir de l'argent et de savoir mentir avec bonhomie. Cela se rencontre. Mais être député n'est rien, c'est faire partie d'un troupeau. Il faut devenir un des bergers de ce troupeau. À ce moment, le métier est difficile, et pour ne pas tomber dans le ridicule, il faut vraiment un certain talent. La politique, c'est une carrière où il faut dire trop de bêtises.
Rémy de Gourmont ; Les réflexions sur la vie (1895-1898)

On aime ou on n'aime pas. Aimer, c'est désirer. Désirer, c'est agir déjà.
Rémy de Gourmont ; Les réflexions sur la vie (1895-1898)

La femme est une religion pleine de mystères.
Rémy de Gourmont ; Sixtine (1890)

Un vice est comme un amour, il n'y a rien qu'on ne lui sacrifie.
Rémy de Gourmont ; Des pas sur le sable (1914)

Les femmes ne sont ni belles ni laides, tout leur charme s'irradie de leur sexe ; le désir esquisse la beauté et l'amour l'achève. Tel laideron, au sens du vulgaire, a pu revêtir une idéale beauté ; telle autre femme que tous jugèrent admirable n'a pas franchi les limbes de l'ébauche, n'ayant jamais été aimée.
Rémy de Gourmont ; Sixtine (1890)

Je suis né pour aimer et non pas pour haïr !
Rémy de Gourmont ; Sixtine (1890)

J'ai l'âme vague et vide, il y a une place à prendre, c'est vrai, mais il faut la prendre. Et puis, pour moi, aimer, ce serait l'éternité... Alors, de tels liens, cela ne s'improvise pas. Il est nécessaire de se connaître, de s'apprécier, de s'être raconté un peu sa vie passée, de sonder les caractères, d'analyser les goûts. Nous ne sommes pas des enfants.
Rémy de Gourmont ; Sixtine (1890)

On devient ce que l'on est, et cela sans même le vouloir et malgré toute volonté adverse.
Rémy de Gourmont ; La culture des idées (1900)

Je cherche la joie, je cherche l'amour, et je ne trouve que le néant.
Rémy de Gourmont ; Sixtine (1890)