Les dictons sur la météo et le temps

Les dictons français sur le temps

Les dictons marins :

Brouillard dans la vallée, marin fais ta marée.

Pluie quand la mer descend, pluie toute la journée.

Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer.

Le danger en mer, c'est la terre.

Si tu es vraiment intrépide, marin, laisse les débits vides !

Marin buveur, marin sans coeur.

Soleil rouge le matin, fait trembler le marin.

À la Saint-Valentin, tous les vents sont marins.

Par mauvais temps bateau sur l'eau ; argent dans l'eau.

Soleil en haubans dans le couchant, marin prépare ton caban.

Qui sort à marée basse, ne boira la tasse.

Qui coule au fond, n'est pas Breton.

La tempête est bonne fille, elle laisse toujours une chance au marin.

Qui promet mer, monts et montagne, crédit n'aura en toute Bretagne.

Qui a peur de la mer, reste les pieds sur terre.

Qui voit Sein voit sa fin ; qui voit Ouessant voit son sang.

Cris de mouette, signe de tempête.

Mouettes au lac, mer en vrac.

Une mer d'huile ne donne pas de loup de mer.

Marin d'eau douce, par mauvais temps chemin rebrousse.

Vent de Toussaint, terreur de marin.

Temps et vent et femme et fortune, changent autant comme la lune.

Entre dire et faire, il y a la mer.

Un homme qui tombe à la mer, n'a pas sa place à bord.

Quand les mouettes volent le bec en avant, c'est signe de mauvais temps.

À navire brisé, tous vents sont contraires.

Étoile brillant peu sans au ciel un nuage, disent au matelot qu'il y aura de l'orage !

Le vent est l'ennemi des chapeaux, et non pas des bateaux.

Si tu veux faire un vieux marin, arrondis les caps et salue les grains.

Quand la mer baisse, les rochers montent.

Dans un bateau qui navigue à contre-courant, qui n'avance pas recule.

Petit coup de vent attends-toi au pire, c'est le bon Dieu qui soupire.

Le navire qui n'obéit pas au gouvernail, devra bientôt obéir au récif.

Quand la sirène est en train de chanter, le pauvre matelot peut pleurer.

La mer bleue quand le temps est mauvais, blanchit sur les rochers.

Si contre le vent la mer frise, saute de vent en surprise.

Les dictons montagnards :

Nuages sur la montagne, ne baignent pas la campagne.

Quand la montagne est cachée, il pleut souvent au sommet.

Quand il neige sur les montagnes, il fait froid dans les vallées.

Vérité des pyrénées au-deçà, erreur au-delà.

Âne qui brait sans fin, pluie le lendemain.

Âne qui saute et brait sans fin, pluie pour demain.

Brume dans la vallée, fais ta journée ; brume sur les monts, reste à la maison.

Montagnard aguerri, de dame nature se méfie.

Nulle montagne sans vallée.

Si haute soit la montagne, on y trouve un sentier.

Quand le gave pleure, vent et pluie demeurent.

Montagne claire et femme fardée, ne sont pas de longue durée.

Souvent à la Saint-Lazare le froid gagne, où file vers la montagne.

Quand la montagne a son chapeau, mets ta pelisse ou ton manteau.

L'âne de la montagne porte le vin et boit de l'eau.

Qui veut gravir une montagne commence par le bas.

Qui se dit montagnard, se méfie des charognards.

Montagne claire et limousin obscur, le tonnerre grondera c'est sûr !

Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Brebis mal gardée, du loup sera mangée.

Il n'est pas toujours saison, de tondre brebis et mouton.

En montagne, femmes et brebis doivent être rentrées avant la nuit.

Quand brebis secouent leur cloche, pluie en montagne est proche.

Plus la montagne est haute, plus la vallée est profonde.

Les dictons sur la météo :

Ail mince de peau, hiver court et beau.

Arc-en-ciel du soir, du beau temps espoir.

Quand l'auberpine entre en fleurs, crains toujours quelques fraîcheurs.

Brume qui faut au matin, beau temps certain.

Si le canard crie, c'est signe de pluie.

Quand le chat se débarbouille, bientôt le temps se brouille.

Quand le chat passe sa patte sur la tête, bientôt il fera tempête.

Si le chat se frotte l'oreille, le mistral se réveille.

Ciel très étoilé, n'est pas de longue durée.

Temps rouge le soir, laisse bon espoir ; temps rouge le matin, pluie en chemin.

Quand le cop chante à midi, signe d'un temps de paradis.

Quand le coq chante le soir, c'est signe qu'il va pleuvoir.

Si l'hiver est chargé d'eau, l'été n'en sera que plus beau.

Chante la grive, la pluie arrive.

Brune matinée, belle journée.

Pie dans la ferme, neige à court terme.

Vent d'orage, pisse fin ; vent d'autan, pluie demain.

Oignons à trois pelures, signe de froidure.

Quand le vent du nord tourne à la pluie, ça pisse plus qu'aucune truie.

Celui de l'automne le beau temps donne.

Autres rubriques :