Alexandre Dumas, fils

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Alexandre Dumas, fils

Romancier et auteur dramatique français né le 27 juillet 1824 à Paris, Alexandre Dumas fils est décédé le 27 novembre 1895 à Marly-le-Roi dans les Yvelines. Il fut élu à l'Académie française le 29 janvier 1874, Dumas est mort à l'âge de 71 ans et repose au cimetière de Montmartre à Paris. Son père, Alexandre Dumas, est inhumé depuis le 30 novembre 2002, au Panthéon de Paris.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 84 citations de Alexandre Dumas, fils :

L'amour n'est qu'une convention fortuite, plus ou moins durable, et dans laquelle le passé surtout garde tous ses droits. Le passé on le fouille, on le commente, on l'épluche, puis ensuite on le calomnie. Cette partie de sa vie nul n'a aucun droit.
Alexandre Dumas, fils ; La vie à vingt ans (1850)

À quoi bon vous parler de mon passé ? Il ne vous regarde pas.
Alexandre Dumas, fils ; La vie à vingt ans (1850)

Il est bien peu de femmes, si insensibles qu'elles semblent à toute poésie et à toute affection, qui ne se laissent séduire par le soleil, les fleurs et les champs.
Alexandre Dumas, fils ; La vie à vingt ans (1850)

Mariez-vous, ou vous serez comme moi une horloge détraquée qui s'arrête à chaque instant et passe sa vie chez l'horloger. Votre biographie tiendra en quatre mots : Usé sans avoir servi.
Alexandre Dumas, fils ; Un père prodigue, le 30 novembre 1859.

L'amour, il naît dans un sourire, et se noie dans une larme.
Alexandre Dumas, fils ; L'ami des femmes, le 5 mars 1864.

L'amour est exigeant, il n'admet pas qu'on s'occupe d'autre chose que de lui.
Alexandre Dumas, fils ; Un cas de rupture (1892)

Les amours faciles qui s'écoulent entre le dîner de la veille et le déjeuner du lendemain ne laissent pas plus de traces dans notre cœur que l'oiseau ne laisse de trace dans l'air.
Alexandre Dumas, fils ; La vie à vingt ans (1850)

Il y a parmi les courtisanes des natures basses et des cœurs avilis dans lesquels jamais n'est descendu ni ne descendra un seul rayon d'amour ou d'espérance.
Alexandre Dumas, fils ; La vie à vingt ans (1850)

Sois aussi irréprochable toi-même que tu demandes à ta compagne ou ton épouse de l'être, afin de ne lui causer aucun chagrin et de ne lui fournir aucune excuse.
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)

Tels parents, tels enfants, toujours ! Lorsqu'il y a une exception à cette règle, l'exception n'est qu'apparente ; c'est que l'on a mal observé !
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)

Une femme qui a un amant a toujours quelque chose à lui cacher.
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)

Un homme civilisé doit avoir connu plusieurs femmes avant son mariage, ne fût-ce que pour apprendre à connaître les femmes, et ne pas arriver maladroit, ridicule et désarmé devant celle qu'il épousera. Ce que tu entendras dire là n'est pas vrai. Ce n'est pas par la possession physique qu'on apprend à connaître les femmes. Plus les femmes, en dehors du mariage, livrent les secrets de leur corps, plus elles gardent ceux de leur âme.
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)

Il y a des hommes qui abusent de la faiblesse des femmes, c'est évident, mais il y a aussi des femmes qui abusent de la bêtise des hommes !
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)

La femme est l'égale de l'homme, il faut lui donner la même éducation et les mêmes droits.
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)

La femme vaut l'homme, elle ne vaut pas plus, mais la femme ne vaut pas moins.
Alexandre Dumas, fils ; L'homme-femme (1872)

L'argent est l'argent, quelles que soient les mains où il se trouve.
Alexandre Dumas, fils ; La question d'argent, le 31 janvier 1857.

Les affaires ? C'est bien simple, c'est l'argent des autres.
Alexandre Dumas, fils ; La question d'argent, le 31 janvier 1857.

L'amour, quel qu'il soit, est le premier élément de l'art ; c'est son air vital.
Alexandre Dumas, fils ; L'affaire Clémenceau (1866)

L'important, c'est d'aimer, de se sentir vivre et de donner la vie à d'autres êtres.
Alexandre Dumas, fils ; L'affaire Clémenceau (1866)

Une courtisane n'est qu'une bijoutière en faux de l'amour chez laquelle on achète du strass.
Alexandre Dumas, fils ; Un cas de rupture (1892)

Les femmes permettent quelquefois qu'on trompe leur amour, jamais qu'on blesse leur amour-propre, et l'on blesse toujours l'amour-propre d'une femme quand, deux jours après qu'on est son amant, on la quitte, quelles que soient les raisons que l'on donne à cette rupture.
Alexandre Dumas, fils ; La dame aux camélias, le 2 février 1852.

Il n'y a de vrai bonheur que celui que personne ne connaît.
Alexandre Dumas, fils ; Le demi-monde, le 20 mars 1855.

Il n'y a pas de fortune, si patiemment amassée qu'elle soit, il n'y a pas d'amour, si profondes racines qu'il ait jetées au cœur, qui puisse donner à l'homme la satisfaction et le bonheur de la science acquise, et surtout de la science utile aux autres.
Alexandre Dumas, fils ; Le docteur Servans (1849)

Le moindre événement peut ruiner un homme, le moindre caprice tuer un amour, mais la mort seule, ou la folie, cette mort de l'intelligence, peuvent détruire ce que la science a amassé.
Alexandre Dumas, fils ; Le docteur Servans (1849)

Savoir vieillir, la science qu'on devrait acquérir tous les jours, et qui manque bien souvent à des presque centenaires.
Alexandre Dumas, fils ; Le docteur Servans (1849)

Le sage est celui qui, spectateur des misères et des passions des hommes, en fait son profit, et apprend l'expérience sur le désenchantement des autres, comme les médecins apprennent la vie sur des cadavres inconnus.
Alexandre Dumas, fils ; Le docteur Servans (1849)

Les femmes, c'est le plus beau spectacle qu'il soit donné à l'homme de contempler.
Alexandre Dumas, fils ; L'ami des femmes, le 5 mars 1864.

L'épouse qui sera mère de famille a plus besoin de respect que d'amour.
Alexandre Dumas, fils ; Un père prodigue, le 30 novembre 1859.

Huit jours après notre mariage, il me dit : Madame, que pensez-vous de moi, maintenant que vous me connaissez ? Mais, monsieur, lui répondis-je, vous m'embarrassez fort !
Alexandre Dumas, fils ; Les aventures de quatre femmes (1847)

On ne peut parler une langue qu'à la condition de l'avoir sérieusement apprise.
Alexandre Dumas, fils ; La dame aux camélias, le 2 février 1852.