Henri-François-Alphonse Esquiros

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Alphonse Esquiros
Auteur romantique et homme politique français né le 23 mai 1812 à Paris, Alphonse Esquiros est décédé le 12 mai 1876 à Versailles. Élu à plusieurs reprises député et sénateur, il meurt suite à une maladie à l'âge de 64 ans et repose au cimetière Saint-Pierre de Marseille. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia »

Ce dictionnaire vous propose 50 citations de Alphonse Esquiros :

La bouche d'une femme n'est jamais aussi belle que quand elle prononce le mot oui.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Les vieux vont à la mort, la mort vient aux jeunes.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Si un homme pouvait se voir lui-même quand il est ivre, il ne s'enivrerait plus jamais.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Pleurez d'amour, mais jamais de jalousie : une pluie froide n'a jamais fait pousser de belles fleurs.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Les agréables mensonges, une fois semés, poussent en orties.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
L'orgueil sommeille dans une couronne d'or, le bonheur dans un bonnet de coton.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
On n'est honnête homme qu'à la condition de le vouloir.
Alphonse Esquiros ; L'Émile du dix-neuvième siècle (1869)
Le génie, c'est ce qui peut faire voir les étoiles en plein jour.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Les hommes ont besoin des femmes pour être heureux ; seuls, ils se débattent en vain avec l'impossible.
Alphonse Esquiros ; Le magicien (1838)
La femme est plutôt faite pour être aimée que pour aimer, à l'exemple des fleurs qui ne sentent rien de leur parfum, mais qui les offrent à sentir aux autres : les femmes sont les vraies fleurs de l'amour.
Alphonse Esquiros ; Le magicien (1838)
L'attente du plaisir en amour est presque toujours préférable au bonheur même.
Alphonse Esquiros ; Les pensées (1876)
Les fruits les plus savoureux sont souvent ceux qu'on cueille sur les mûrs les plus épineux.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Un véritable fou est l'homme à qui l'on demande son opinion sincère, et qui la donne.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Les fautes des autres servent à corriger les nôtres.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Si vous souhaitez emprunter deux cent cinquante schellings, demandez-en cinq cent.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
L'homme qui tient le pied de l'échelle rend souvent plus de services que celui qui est au sommet.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Une dette contractée est une dette à honorer.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Le travail paye les dettes, et l'ivrognerie dépense l'argent.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Le jour où les paresseux travailleront, c'est demain... toujours demain.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Quand une femme vous écoute, c'est qu'elle a l'intention de vous critiquer.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Le bon payeur est le maître de la bourse des autres.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
La coutume est le fléau des sages et l'idole des fous.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Une coquette est une rose dont chaque amant cueille un pétale, il ne reste que les épines pour le mari.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Il y en a plus qui sont tombés par le tranchant de la langue que par le tranchant du glaive.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
La plus belle parure d'une jeune fille est la bonne humeur.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Un bon naturel est à la beauté ce que le parfum est à la rose.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
De l'action, toujours de l'action, on devient bon en faisant le bien.
Alphonse Esquiros ; L'Émile du dix-neuvième siècle (1869)
Nos qualités ainsi que nos défauts se fortifient par la lutte, par l'habitude.
Alphonse Esquiros ; L'Émile du dix-neuvième siècle (1869)
La modestie est le voile naturel de la beauté.
Alphonse Esquiros ; Les vierges sages (1842)
Il est affreux qu'une mère perde son enfant ; il est affreux qu'un enfant perde sa mère.
Alphonse Esquiros ; Paris, ou les mœurs au XIXe siècle (1847)
Les orages d'amour sont les plus violents.
Alphonse Esquiros ; Le magicien (1838)
La mort n'est pas une résurrection ni une fin, c'est le prolongement de notre existence.
Alphonse Esquiros ; De la vie future au point de vue socialiste (1856)
Un des bonheurs de l'amour est de partager avec la femme qu'on aime toutes ses pensées.
Alphonse Esquiros ; De la vie future au point de vue socialiste (1856)
Je hais les consciences qui filtrent le moucheron et qui avalent le chameau.
Alphonse Esquiros ; De la vie future au point de vue socialiste (1856)
Le doute est comme une fumée qui laisse du terne sur les plus belles dorures.
Alphonse Esquiros ; De la vie future au point de vue socialiste (1856)
Le pardon descend des mains mêmes de Dieu.
Alphonse Esquiros ; De la vie future au point de vue socialiste (1856)
Le véritable amour est celui que la mort ne sépare pas.
Alphonse Esquiros ; De la vie future au point de vue socialiste (1856)
Les plus mauvais procès dans la vie sont ceux que nous nous faisons à nous-même.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Dans la prière mieux vaut un coeur sans paroles que des paroles sans coeur.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
La guêpe et le scorpion ont fait bien souvent plus de mal que l'ours et le lion.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Les grains de sable font les montagnes, les moments font l'année, et les bagatelles font la vie.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Avec du temps et de la patience, une souris coupe un câble.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Erreur est chose humaine, pardonner est chose divine.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Le premier sot venu peut gagner de l'argent, mais il faut un habile homme pour le dépenser.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
L'oisiveté ressemble à la rouille, elle use plus que le travail ; la clef dont on se sert est toujours claire.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
La vie tranquille et la vie oisive sont deux choses fort différentes.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Il n'existe aucun fardeau plus pesant que celui du temps dont on ne sait que faire.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
L'homme qui attend le dernier bus court le risque de rentrer à pieds.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Montrez-moi la table de toilette d'une femme, et je vous dirai qui elle est.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)
Un menteur commence par faire que le mensonge paraisse une vérité, et il finit par faire que la vérité semble un mensonge.
Alphonse Esquiros ; L'esprit des anglais (1856)

La liste des auteurs populaires :