Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Adrien Théodore Benoît Champy

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Benoît ChampyMagistrat et homme politique français né à Provins en Seine-et-Marne le 24 mai 1805, il comptait parmi les avocats distingués du barreau de Paris lorsque éclata la révolution de février 1848. Il devint en 1856 président du tribunal de la Seine. Benoît Champy est nommé chevalier de la Légion d'honneur le 8 décembre 1849, officier au mois d'août 1856, et a été promu commandeur le 13 août 1861. Champy est décédé à Paris le 22 juin 1872.

Les 60 pensées et citations de Benoît Champy :

À courtoisie, courtoisie et demie.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Qu'y a-t-il de plus impatientant qu'un homme qui ne s'impatiente jamais ?
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Il y a un temps et une mode pour certains livres, comme il y a un âge pour les lire.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Les vieillards sont en général moins affectés de la mort des jeunes gens que de celle de leurs contemporains, parce que celle-ci est une mise en demeure directe.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Les vieillards n'aiment pas qu'on les croie plus vieux ou plus infirmes qu'ils ne le sont ; aussi, dans les attentions qu'on a pour eux, c'est faire preuve de délicatesse que de se garder de toute exagération qui pourrait leur suggérer une pensée de cette nature.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Ce n'est jamais de bien bonne grâce que les écrivains de profession proclament le mérite des écrivains d'occasion.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

La paresse est à la fois un vice et une ennemie de nos vices.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Un livre n'est pas long s'il ne dit que ce qu'il doit dire ; il n'est pas court s'il dit moins.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

En France on peut vivre longtemps sur une réputation usurpée.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Quelque esprit que vous ayez celui qui arrive à propos en a encore plus que vous.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

J'aime mieux les gens qui n'ont pas d'esprit que ceux qui n'ont qu'un petit esprit.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

On peut feindre beaucoup de choses, la vertu, la douleur, la joie, l'amour, la dignité, la bonté, etc., mais il y a une chose qu'on ne peut jamais feindre, c'est l'esprit.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Qui n'a ressenti la fatigue de se trouver en face de gens qui, physiquement comme intellectuellement, sont toujours prêts à éternuer et n'éternuent jamais ?
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

On sait plus de choses aujourd'hui qu'autrefois mais on ne les sait que superficiellement et à peu près. L'à-peu-près est la plaie de notre temps en toutes choses.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Le goût a cet inconvénient qu'il dégoûte de trop de choses.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Dans la vie commune ce ne sont pas seulement les défauts qui amènent la mésintelligence ; il y a souvent des qualités de cœur et d'esprit incompatibles, et qui, se heurtant les unes contre les autres, engendrent la désunion.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

L'amitié de certaines personnes est comme ces arbres qui ne donnent que des fleurs et pas de fruits.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

La susceptibilité est le plus grand écueil de l'amitié.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Aimer ses amis parce qu'ils ont des qualités est chose facile ; ce qu'il faut, c'est savoir les aimer malgré leurs défauts.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Ce devrait être le premier devoir entre amis que de se dire la vérité. Par malheur, peu de gens aiment à la dire, moins encore aiment à l'entendre. C'est ainsi que l'on perd le plus grand profit à tirer de l'amitié.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Il est des gens dont la conversation nous donne de l'esprit ; il en est d'autres dont la conversation nous fait perdre celui que nous avons.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Il y a beaucoup de charme à écrire sans arrière-pensée de publier, c'est une agréable manière de converser avec soi-même.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Autrefois il y avait des diseurs de bons mots ; notre siècle a enfanté une race nouvelle, celle des diseurs à effet gens qui cachent le plus souvent leur nullité sous une apparence de profondeur.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Que de personnes dont la façon de parler est telle qu'on a envie de les contredire, même lorsqu'elles ont raison !
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Savoir écouter est un rare mérite qui stimule l'esprit de celui qui parle et souvent en tient lieu à celui qui écoute.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Pour un homme qui, des rangs inférieurs de la société, arrive subitement à de hauts emplois, le bagage le plus embarrassant est celui de ses anciennes relations.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Depuis près d'un siècle, c'est par l'exagération du principe qui les a portés au pouvoir qu'ont péri les divers gouvernements qui se sont succédé en France.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

C'est un symptôme de décadence chez un peuple que la surabondance des lois ; elle prouve l'impuissance des mœurs.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Les excès de la presse ont altéré notre caractère et nos mœurs. La défense contre ses attaques étant généralement impossible ou très difficile, et la répression par les tribunaux insuffisante, on en est réduit à ne répondre que par le mépris et à supporter en silence des insultes qui devraient provoquer les plus légitimes réparations. Mais en même temps ce sentiment exquis et chevaleresque de l'honneur, qui était autrefois le plus précieux patrimoine de la nation, s'énerve et s'affaiblit.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Le jugement (j'entends par là un sens droit) est un don naturel ; l'instruction ne peut le donner, mais elle peut l'élever et le fortifier. Pour l'homme politique, et surtout pour le magistrat, si le jugement n'est pas la seule qualité nécessaire, c'est la plus nécessaire de toutes.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Il y a un remède certain contre la solitude et l'ennui, c'est de s'habituer à réfléchir et à penser. — Je dis s'habituer, parce qu'on prend l'habitude de penser comme on prend celle de ne penser à rien.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Il arrive souvent que pour s'excuser d'une faute on en commet une plus grande.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

En fait d'ingratitude, nous sommes aussi indulgents pour nous-mêmes que sévères pour les autres.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Une vieillesse anticipée me déplaît autant qu'une jeunesse trop prolongée.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Lorsqu'on me parle de personnes douées d'une grande sensibilité, ce qui m'intéresse, c'est de savoir si cette sensibilité s'applique à elles ou bien aux autres.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Il y a un âge où il faut se défier du regain.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Étudier le cœur de l'homme est plus instructif que consolant.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Le parti le plus sage est de s'accommoder à la vieillesse ; on a tout à gagner à vivre en paix avec elle plutôt qu'en état de guerre.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Notre esprit nous sert à tromper les autres, et notre cœur à nous tromper nous-mêmes.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

Voici une règle qui n'admet que bien peu d'exceptions : si un homme, en possession de hautes fonctions publiques, vous dit qu'il n'aspire qu'au repos et à la retraite, vous pouvez le croire. Mais s'il vous dit, après les avoir perdues, qu'il n'en éprouve aucun regret, il ment.
Benoît Champy - Œuvre : Les pensées et réflexions philosophiques (1872)

La liste des auteurs populaires :