Erik Arnoult, dit Erik Orsenna

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Erik Orsenna
Romancier et écrivain français né le 22 mars 1947 à Paris, Erik Orsenna est élu membre de l'Académie française le 28 mai 1998. En 1988, pour son oeuvre L'Exposition coloniale, il a reçu le prix Goncourt qui récompense les auteurs d'expression française. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Ce dictionnaire vous propose 53 citations de Erik Orsenna :

Les histoires sont comme les trains ou les amours : qui peut les contrôler ?
Erik Orsenna ; La révolte des accents (2007)
Le bonheur est une fleur patiente, lente à éclore.
Erik Orsenna ; Portrait d'un homme heureux : André Le Nôtre (2000)
Les verbes sont les moteurs de la phrase.
Erik Orsenna ; La fabrique des mots (2013)
Une phrase, pour un mot, c'est une prison.
Erik Orsenna ; La grammaire est une chanson douce (2001)
L'homme doit se faire modeste et apprendre, s'il veut avoir une chance de trouver son chemin dans la furie du monde.
Erik Orsenna ; Salut au Grand Sud (2006)
Quand je monte, je monte chez toi, j'ai le cœur qui saute, qui saute de joie.
Erik Orsenna ; La fabrique des mots (2013)
Les timides ont des audaces dont les autres êtres humains sont incapables.
Erik Orsenna ; La révolte des accents (2007)
Les péchés de la chair ne sont pas héréditaires.
Erik Orsenna ; La vie comme à Lausanne (1977)
Quand on ne veut pas dépendre des autres, il faut travailler.
Erik Orsenna ; L'avenir de l'eau (2008)
Qu'est-ce que l'amour sinon du doute, de l'attente, du désir, de l'espérance ?
Erik Orsenna ; Les chevaliers du subjonctif (2003)
En politique, comme on s'en doute, les intérêts au mieux divergent, souvent s'opposent.
Erik Orsenna ; L'avenir de l'eau (2008)
La concurrence est à l'économie ce que la démocratie est à la politique : la loi morale et le moteur du progrès.
Erik Orsenna ; Voyage aux pays du coton (2006)
À grandes occasions, grands arguments !
Erik Orsenna ; Salut au Grand Sud (2006)
Les hommes ont des cruautés d'une plus imparable espèce que les quarantièmes rugissants.
Erik Orsenna ; Salut au Grand Sud (2006)
Un des objectifs des éducateurs doit être d'apprendre à l'enfant une avarice scrupuleuse en matière de temps, ne jamais le perdre, et la crainte, à claquer des dents, du dieu Délai.
Erik Orsenna ; Deux étés (1997)
Un fils doit un jour se dégager de sa mère pour vivre pleinement sa vie.
Erik Orsenna ; L'entreprise des Indes (2010)
Apprendre contraint à respecter ceux qui en savent plus que vous.
Erik Orsenna ; L'entreprise des Indes (2010)
Plus on aime quelqu'un, plus on doit le laisser tranquille.
Erik Orsenna ; Les chevaliers du subjonctif (2003)
Pour écrire, il faut vivre dans la connaissance des mots et l'amitié des phrases.
Erik Orsenna ; Et si on dansait ? (2009)
Le savoir est l'arme le plus efficace contre les tyrans. La preuve : ils brûlent toujours tous les livres.
Erik Orsenna ; Les chevaliers du subjonctif (2003)
Il ne faut pas confondre amitié et besoin de confidences.
Erik Orsenna ; Les aphorismes (1990)
Rien n'est jamais acquis, et on doit veiller toujours, jusque dans le repos.
Erik Orsenna ; Deux étés (1997)
Voilà le miracle des tropiques, leur pierre philosophale : plus on échange vite, plus l'argent est là.
Erik Orsenna ; L'exposition coloniale (1988)
Accaparer est un délit.
Erik Orsenna ; Une comédie française (1980)
Les hommes ont inventé la violence, mais c'est Dieu qui a eu l'idée du temps.
Erik Orsenna ; Une comédie française (1980)
La pire des maladies de l'eau tue en privant d'eau.
Erik Orsenna ; L'avenir de l'eau (2008)
Changez de partenaire, essayez une autre cavalière, et vous verrez, votre vie s'en trouvera relancée.
Erik Orsenna ; L'avenir de l'eau (2008)
La grammaire est comme ma vie ; les accents ne sortiront de moi qu'à ma mort.
Erik Orsenna ; La révolte des accents (2007)
Le mensonge est la pelisse favorite du diable.
Erik Orsenna ; Une comédie française (1980)
La pauvreté n'a pas de limite : on trouve toujours quelqu'un de plus pauvre que les pauvres.
Erik Orsenna ; L'avenir de l'eau (2008)
Moins encore qu'aux amours des autres on ne comprend jamais rien à leur tristesse.
Erik Orsenna ; La vie comme à Lausanne (1977)
Lire un nouveau journal, c'est comme sortir d'hôpital, on croit qu'une autre vie commence.
Erik Orsenna ; Une comédie française (1980)
L'imparfait est le temps de la durée qui s'étire, l'imparfait, c'est du temps qui prend son temps.
Erik Orsenna ; La grammaire est une chanson douce (2001)
Les voyageurs sont des enfants gâtés, jamais rassasiés de géographie.
Erik Orsenna ; L'avenir de l'eau (2008)
Immortelle ne veut pas dire éternelle.
Erik Orsenna ; Les chevaliers du subjonctif (2003)
Un souvenir est souvent le père d'une idée.
Erik Orsenna ; La révolte des accents (2007)
Les mots sont les petits moteurs de la vie.
Erik Orsenna ; La grammaire est une chanson douce (2001)
Les curieux veulent toujours se trouver là où quelque chose se passe, au risque de déranger.
Erik Orsenna ; La révolte des accents (2007)
À quoi bon vivre maintenant puisque mon savoir est absolu ?
Erik Orsenna ; Une comédie française (1980)
La vie est une ; qui la découpe en petits morceaux n'en peut saisir le visage.
Erik Orsenna ; Madame Bâ (2003)
La confiance est dangereuse, surtout lorsqu'elle engendre la paresse.
Erik Orsenna ; L'avenir de l'eau (2008)
Un père n'a pas le droit d'aimer l'un de ses enfants plus que les autres.
Erik Orsenna ; L'avenir de l'eau (2008)
Réclamer le possible, tout le possible, c'est critiquer le monde tel qu'il est.
Erik Orsenna ; Les chevaliers du subjonctif (2003)
Une histoire qu'on n'arrive pas à raconter ressemble à un amour qu'on n'ose pas s'avouer.
Erik Orsenna ; La révolte des accents (2007)
Quand on revient d'un rendez-vous d'amour, l'amour, encore un temps, demeure.
Erik Orsenna ; L'avenir de l'eau (2008)
Nous devons dormir pour donner assez de place au rêve.
Erik Orsenna ; Les chevaliers du subjonctif (2003)
Le véritable amour aveugle.
Erik Orsenna ; La vie comme à Lausanne (1977)
Rien, aucune créature au monde n'est plus ridicule, et déplaisante, qu'une fille amoureuse.
Erik Orsenna ; Les chevaliers du subjonctif (2003)
La sémiologie est sœur jumelle de la jalousie !
Erik Orsenna ; Une comédie française (1980)
Quand on devient jalouse, très jalouse, on prend la manie de tout interpréter.
Erik Orsenna ; Une comédie française (1980)
Souvent, toucher, effleurer même, vaut mieux que parler.
Erik Orsenna ; La révolte des accents (2007)
La voie royale de l'amour conjugal est mince.
Erik Orsenna ; Une comédie française (1980)
Une origine est toujours la fille d'une origine plus ancienne.
Erik Orsenna ; Madame Bâ (2003)

La liste des auteurs populaires :