Étienne Rey

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Étienne Rey

Écrivain, dramaturge et critique littéraire français né le 1er mars 1879 en Dordogne, Étienne Rey est décédé le 16 février 1965 à l'âge de 85 ans.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 34 citations de Étienne Rey :

La chance tourne la morale en dérision, et en général tout ce que l'homme, au cours des siècles, a péniblement édifié ; la vertu, le mérite, l'intelligence, la raison, rien ne tient devant elle ; elle est le principe démoralisateur par excellence. Mais on ne l'en chérit que mieux, parce qu'elle paraît donner plus qu'elle n'ôte ; elle remplace des biens spirituels, facilement illusoires, par la seule réalité : le succès. Elle est comme ces femmes qui détruisent en vous ce que vous avez de meilleur, mais dont on mendie un sourire, qui vous paie de tout.
Étienne Rey ; La chance (1928)

Les yeux sont toujours plus tendres que le coeur.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

Avoir son étoile, c'est se laisser conduire par la Fortune là où la prudence humaine ne suffit plus.
Étienne Rey ; La chance (1928)

L'optimiste crée sa chance, le pessimiste lui fait peur.
Étienne Rey ; La chance (1928)

La chance est le sourire de l'inconnu.
Étienne Rey ; La chance (1928)

Un caprice est une chose grave pour les coeurs légers.
Étienne Rey ; Les maximes morales et immorales, 308 (1914)

Être assez heureuse, ça ne veut rien dire : Il n'y a pas de demi-bonheur.
Étienne Rey ; La belle aventure (1922)

Les seules lettres d'amour qui aient quelque utilité sont les lettres de rupture.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

Il y a un art de se faire aimer de la chance, comme il en est un de se faire aimer d'une femme.
Étienne Rey ; La chance (1928)

En amour, les joies de la possession sont souvent plus périlleuses que les périls mêmes de la conquête.
Étienne Rey ; La vie amoureuse de Berlioz (1929)

La fortune est femme, il faut la flatter, la solliciter habillement sans en avoir trop l'air.
Étienne Rey ; La chance (1928)

Il est plus facile d'aimer toutes les femmes que d'en aimer une seule.
Étienne Rey ; Les maximes morales et immorales (1914)

La chance est la forme la plus séduisante et la plus flatteuse de la divinité.
Étienne Rey ; La chance (1928)

La Fortune fournit les occasions, mais c'est l'homme qui les exploite. Il y a un art de savoir faire rendre à la chance son maximum, qui consiste avant tout dans une adaptation immédiate aux circonstances nouvelles nées en dehors de votre volonté.
Étienne Rey ; La chance (1928)

Le remords des mauvaises actions qui ont bien réussi n'a jamais étouffé grand monde.
Étienne Rey ; La chance (1928)

Une femme amoureuse est une esclave qui fait porter les chaînes à son maître.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

La chance, c'est la guigne des autres.
Étienne Rey ; La chance (1928)

L'ironie n'est souvent qu'une pudeur de la tendresse.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

En amour, comme en art, la délicatesse est la vertu des faibles.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

Toutes les femmes capitulent sur l'oreiller.
Étienne Rey ; Les maximes morales et immorales (1914)

La pudeur est une question d'éclairage.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

La jalousie est l'amour-propre de la chair.
Étienne Rey ; Les maximes morales et immorales (1914)

On a toujours beaucoup de peine, devant la chance des autres, à se décider entre jalousie et dédain.
Étienne Rey ; La chance (1928)

La débauche est une illusion de ceux qui n'en ont plus.
Etienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

Aimer, c'est avoir de la chance.
Étienne Rey ; La chance (1928)