Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Évariste Désiré de Forges, vicomte de Parny

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Évariste de Parny Poète, chansonnier et académicien français né le 6 février 1753 à Saint-Paul de l'Île Bourbon à La Réunion, Évariste de Parny est décédé le 5 décembre 1814 à Paris. Élu à l'Académie française le 20 avril 1803, il meurt à l'âge de 61 ans et repose au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia »

Ce dictionnaire vous propose 31 citations de Évariste de Parny :

Qu'un long baiser nous unisse à jamais, qu'un long amour m'assure tes attraits.
Évariste de Parny ; Le délire (1778)
Que nos amours ne s'affaiblissent et ne finissent qu'avec nos jours !
Évariste de Parny ; Eglogue (1778)
La peine est aux lieux qu'on habite, et le bonheur où l'on n'est pas.
Évariste de Parny ; Lettre à un ami (1777)
Dans ce pays le temps ne vole pas, il se traîne ; l'ennui lui a coupé les ailes. Le matin ressemble au soir, le soir ressemble au matin ; et je me couche avec la triste certitude que le jour qui suit sera semblable en tout au précédent.
Évariste de Parny ; Lettre à son ami Bertin (1775)
La variété est la source de tous nos plaisirs, et le plaisir cesse de l'être quand il devient habitude.
Évariste de Parny ; Lettre à son frère (1775)
Les plaisirs perdus sont toujours les mieux sentis.
Évariste de Parny ; Lettre à son frère (1775)
Le baiser d'une maîtresse allume tous les désirs.
Évariste de Parny ; Le torrent (1778)
L'enfance est l'âge qui demande de la part des parents le plus de prudence et le plus de soin. Ils prennent les goûts et les mœurs de ceux avec qui ils vivent.
Évariste de Parny ; Lettre à son ami Bertin (1775)
L'orgueilleux est plein de lui-même, et vide de tout le reste.
Évariste de Parny ; Lettre à son ami Bertin (1775)
Jouir de ce qu'on donne, c'est beaucoup plus que recevoir.
Évariste de Parny ; Lettre à son frère (1781)
Si l'amour ne le vivifie, le plus joli visage est mort.
Évariste de Parny ; L'art de plaire (1778)
Le sourire appelle, et promet le baiser : Ange d'amour et de plaisir, la rose et le miel sont sur tes lèvres.
Évariste de Parny ; Le torrent (1778)
La bouche sourit mal quand les yeux sont en pleurs.
Évariste de Parny ; La rechute (1778)
Les chagrins sont pour les cœurs fidèles ; tous les plaisirs sont pour les inconstants.
Évariste de Parny ; Élégie III (1784)
Gens affamés n'entendent pas raison.
Évariste de Parny ; La guerre des Dieux (1799)
Le secret de plaire est d'aimer.
Évariste de Parny ; L'art de plaire (1778)
J'ai payé mon tribut de pleurs à la beauté même infidèle, et les vers que j'ai fait pour elle, pour moi sont toujours les meilleurs.
Évariste de Parny ; À ces Messieurs (1806)
Qu'il est difficile de feindre la gaîté dans le sein des douleurs !
Évariste de Parny ; La rechute (1778)
Lorsque vient la saison de plaire, le cœur n'est pas longtemps enfant.
Évariste de Parny ; À Éléonore, Opuscules poétiques (1779)
Amis, je reviens dans vos bras : les belles ne vous valent pas.
Évariste de Parny ; La rechute (1778)
Vous possédez le talent de charmer, vous saurez tout quand vous saurez aimer.
Évariste de Parny ; Plan d'études (1778)
L'homme qui consent au partage, n'est point amant, pas même époux.
Évariste de Parny ; Le voyage de Céline (1806)
Donne à l'amour quelques soupirs, à l'amitié tous ses loisirs.
Évariste de Parny ; Lettre à son frère (1785)
Le bonheur, il est vrai, ne dépend pas des lieux qu'on habite ; la société, pour peu qu'elle soit douce et amusante, dédommage bien des incommodités.
Évariste de Parny ; Lettre à son frère (1775)
Le souvenir des obstacles passés donne au présent une douceur nouvelle.
Évariste de Parny ; Le délire (1778)
Un baiser étouffe les plaintes ; un baiser adoucit les craintes.
Évariste de Parny ; Les déguisements de Vénus (1808)
Un cœur tout neuf, une aimable maîtresse ; durant le jour mille désirs, durant la nuit mille plaisirs.
Évariste de Parny ; À M. De Fontanes.
Les femmes ont l'humeur légère ; la nôtre doit s'y conformer. Si c'est un bonheur de leur plaire, c'est un malheur de les aimer.
Évariste de Parny ; Les jours heureux (1778)
Jours heureux ! maîtresse charmante ! Ô combien fut douce et brillante la jeunesse de nos amours !
Évariste de Parny ; Les jours heureux (1778)
La jouissance refroidira nos cœurs et nos désirs ; le dégoût suivra l'indifférence, comment alors supporter l'existence ?
Évariste de Parny ; Goddam, poème en 4 chants (1804)
Une paisible indifférence est la plus sage des vertus.
Évariste de Parny ; Les poésies fugitives (1787)

La liste des auteurs populaires :