François Mauriac

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de François Mauriac
Écrivain et romancier français né à Bordeaux, en Gironde, le 11 octobre 1885, François Mauriac est mort le 1er septembre 1970 à Paris. Il est élu à l'Académie française le 1er juin 1933, et repose au cimetière de Vémars dans le Val-d'Oise. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 81 citations de François Mauriac :

Entre deux êtres que tout sépare, la communication ne peut que tourner à l'échec.
François Mauriac ; Le nouveau bloc-notes (1961-1964)
Si un échec m'attire le mépris de quelques imbéciles, ce me sera une raison de m'estimer un peu plus moi-même et de me réfugier dans mon orgueil.
François Mauriac ; Les nouvelles lettres d'une vie (1906-1970)
Si le Christ est vraiment venu au monde, s'il est mort pour que nous mourrions aussi à la chair, s'il est ressuscité pour que nous vivions éternellement dans son amour, il n'y a pas à discuter, mais à croire en sa parole.
François Mauriac ; Les nouvelles lettres d'une vie (1906-1970)
Il y a, dans nos pauvres vies tourmentées, de grands passages qui paraissent sans signification, et d'autres au contraire où l'amour nous touche visiblement de son feu.
François Mauriac ; Les nouvelles lettres d'une vie (1906-1970)
Pour se marier, il faut être deux. Pour l'incroyance, il faut être seul.
François Mauriac ; Les nouvelles lettres d'une vie (1906-1970)
Rien n'est plus dangereux, pour une femme, que d'essayer de faire jouer à l'amitié sentimentale, le rôle de la sensualité, de traiter un ami avec coquetterie, de masquer le désir sous les idées. Cela est bien plus dangereux encore pour l'homme qui se prête à ce jeu. Il est loin d'y trouver cette belle certitude de soi qu'inspirent toujours des amours heureuses.
François Mauriac ; Les œuvres complètes (1950-1956)
Je ne pense pas que la joie soit tout à fait morte pour moi, mais mes yeux se sont ouverts à des laideurs que j'avais jusqu'ici frôlées sans les voir. Un peu de lassitude, de découragement de ma vie me sont venus avec beaucoup d'inquiétudes aussi.
François Mauriac ; Dieu et Mammon (1929)
L'amitié est faite de confiance, de mutuel abandon.
François Mauriac ; D'autres et moi (1966)
L'amitié c'est un de ces arbres où l'on s'appuie quand on est las dans le chemin.
François Mauriac ; Dieu et Mammon (1929)
Je suis insensible à la prétendue amitié des chiens et des chats, animaux féroces, mais je ressens le bonheur de voir les animaux libres d'être heureux, je puis rester indéfiniment à regarder un couple de canards au bord d'une mare.
François Mauriac ; Bloc-notes (1968-1970)
Quand le vent du succès tourne, le bel arbre porte ses derniers fruits.
François Mauriac ; La vie de Jean Racine (1928)
La rancune ? Je suis rancunier de nature. Je n'ai de haine pour personne, je ne veux de mal à personne, mais je n'oublie rien ! À certains, vraiment, je garde une dent.
François Mauriac ; Les paroles restent (1985)
Qui a connu la solitude auprès d'êtres aimés, la supporte aisément au milieu du monde insensible. Qu'il semble facile de vivre seul dans la foule végétale, couché sur cette terre dont nous n'attendons ni n'espérons rien ! Ce n'est pas de ces charmilles ni de ces coteaux endormis que venait ma tristesse adolescente, mais des êtres que j'y évoquais et de ce qu'alors j'y voyais, avec obstination, le décor de l'amour heureux.
François Mauriac ; Souffrances et bonheur du chrétien (1931)
L'inquiétude, la jalousie, la volupté, c'est ce qui porte un être aux pires erreurs.
François Mauriac ; La vie de Jean Racine (1928)
Il ne suffit pas à l'homme d'être heureux, il faut aussi que les autres ne le soient pas.
François Mauriac ; La vie de Jean Racine (1928)
Heureux l'artiste que ni le talent ni la gloire ni les plus beaux triomphes n'ont détourné de nourrir ceux qui avaient faim, d'accueillir ceux qui étaient sans asile, de vêtir ceux qui étaient nus, et de rendre enfin les clartés de l'espérance et de la joie aux blessés des yeux qui ne voient plus la lumière.
François Mauriac ; Discours de réception à l'Académie française, le 16 novembre 1933.
Un homme de lettres vient au monde avec son premier livre.
François Mauriac ; Discours de réception à l'Académie française, le 16 novembre 1933.
S'il faut être deux pour s'aimer, il faut être deux aussi pour ne plus s'aimer.
François Mauriac ; Discours de réception à l'Académie française, le 16 novembre 1933.
Aimer le plaisir est la seule chose au monde qui ne m'ait jamais déçue.
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)
L'amour est infiniment plus que le plaisir. Quel homme, quelle femme, s'ils ont aimé, ce qui s'appelle aimer, même en dehors du mariage et contre toutes les règles et toutes les lois, quel homme, quelle femme, peuvent le regretter et en rougir et n'y pas penser comme au moment de leur vie où ils ont vécu vraiment ?
François Mauriac ; Les paroles perdues et retrouvées (1986)
Dès que l'enfant est mort en nous, le vieillissement commence. À dix-huit ans, à vingt-ans, à vingt-cinq ans, j'ai été plus conscient que je vieillissais que lorsque j'en ai eu cinquante et soixante, parce qu'alors les jeux sont faits : après cinquante ans, la vieillesse est acceptée, elle est assumée. Quand j'étais un jeune homme, alors je souffrais de vieillir.
François Mauriac ; Les paroles perdues et retrouvées (1986)
L'enfant sait que la mort a toute une forêt de vivants à abattre avant d'arriver jusqu'à lui. Les cris de joie d'une cour de récréation l'empêchent d'entendre les coups sourds de la cognée dans la forêt humaine : des générations de parents et de grands-parents s'interposent entre lui et le mystère terrifiant de l'éternité.
François Mauriac ; Les paroles perdues et retrouvées (1986)
La vie de collège préfigure la vie future de chacun.
François Mauriac ; Les paroles perdues et retrouvées (1986)
Nous ne sommes conscients du charme de l'enfance que lorsque nous ne sommes plus des enfants. Savez-vous quelle est la différence essentielle entre les enfants et les grandes personnes ? C'est que les enfants ne savent pas qu'ils mourront, ou ils n'en ont qu'une connaissance abstraite. Si l'un de leurs camarades succombe un jour, cela apparaît aux autres comme un scandale atroce, incompréhensible, comme un sombre prodige. Car la mort ne les concerne pas. Ils vivent, ils vivent intensément, plus intensément peut-être qu'ils ne vivront plus tard.
François Mauriac ; Les paroles perdues et retrouvées (1986)
Moi qui suis toujours exact, j'ai horreur des gens qui sont en retard. Je ne peux pas supporter de faire attendre, c'est plus fort que moi. Les gens d'aujourd'hui sont d'une grossièreté !
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)
En amour, le gibier longtemps pullule, mais la petite troupe de ceux qui ont commencé avec nous de vivre se réduit chaque année. Les survivants sont enlisés dans le mariage.
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)
On use de ses camarades que comme de confidents : un ami est une paire d'oreilles.
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)
La vie n'est plus pour moi qu'une absence qu'il faut balancer par une attente.
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)
S'écrire n'est rien : A quoi sert d'écrire quand on ne se voit pas ?
François Mauriac ; Le désert de l'amour (1925)
Le véritable amour est lucide et déteste de se faire illusion.
François Mauriac ; Le bâillon dénoué (1945)