Gabriel Meurier

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Gabriel Meurier
Pédagogue, philosophe et maître de langues né en 1520 ou 1530 à Avesnes dans le département du Pas-de-Calais, Gabriel Meurier serait décédé à Anvers en Belgique vers 1593. On ne sait pas au juste l'époque à laquelle Meurier cessa de vivre, on le perd de vue à la fln du XVIe siècle. Il est probable qu'il mourut entre 1593 et 1600 à Anvers, sa patrie d'adoption.

Les 69 citations de Gabriel Meurier :

Malheurs qui sait supporter, sait en sage se comporter.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Malheureux est ou bien fat, qui en disette fait achat.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Mal dîner se trouve celui, qui s'attend au pot d'autrui.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Mal d'autrui n'est pas le nôtre, ce qui nous touche est bien autre.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Mal commence à nous venir, quand le bien se voit finir.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Malaisé de faire grande chose quand on n'a rien ou qu'on n’ose.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Mal battu longuement pleure, bien battu change en peu d'heure.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Malavisé n'est sans peine, sa tête bien des maux amène.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Mal éduqué se fait connaitre partout où il ose paraître.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
La bonne volonté supplée à la faculté.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Le jeune homme en sa croissance a un loup en la panse.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Qui veut ce qu'il désire, des efforts il doit fournir.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Abondance de paroles, indice d'imprudence et frivoles.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Mieux vaut belle manche que belle panse.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Le monde est rond, qui ne sait nager va au fond.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Qui se marie par amour a de bonnes nuits et de mauvais jours.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Les injures sont les raisons de ceux qui ont tort.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Tendresse maternelle, toujours se renouvelle.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Du labeur vient la saveur.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À table comme en amour, changement donne saveur.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Tel menace qui n'a guère audace.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
La vie de l'homme s'écoule et fuit, la mort à grand pas le suit.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
En grande beauté rarement loyauté.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
À femme sotte, nul s'y frotte.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Promesse inutile, enfreindre est utile.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Les paroles sont femelles, et les faits mâles.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Pain de labeur, pain de saveur.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Petit pot qui par trop bout, perd saveur et goût.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)
Vieux pot par trop bouillant, perd saveur ou se répand.
Gabriel Meurier ; Le trésor des sentences (1568)