Jean-Pierre Hervé-Bazin, dit Hervé Bazin

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Hervé Bazin

Ecrivain et poète français né le 17 avril 1911 à Angers, Jean-Pierre Hervé-Bazin, dit Hervé Bazin, est décédé le 17 février 1996 dans sa ville natale.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 46 citations de Hervé Bazin :

L'achat à tempérament ne convient qu'à ceux qui n'en ont pas.
Hervé Bazin ; La mort du petit cheval (1950)

Cœur rival excuse mieux l'intérêt que l'amour.
Hervé Bazin ; Qui j'ose aimer (1955)

En amour, il y en a toujours un pour être le prisonnier de l'autre, qui l'est à son tour de ses sentiments. Le plus libre des deux n'est pas celui qu'on pense, mais c'est bien lui qui a la meilleure part.
Hervé Bazin ; Qui j'ose aimer (1955)

Faute répétée diminue d'importance, use son remords.
Hervé Bazin ; Qui j'ose aimer (1955)

Un couple est toujours improbable ; il est toujours possible.
Hervé Bazin ; Ce que je crois (1977)

Une vie sans avenir est souvent une vie sans souvenir.
Hervé Bazin ; Le bureau des mariages (1951)

La parole est d'or ; le silence est de plomb.
Hervé Bazin ; Ce que je crois (1977)

L'amour, né du hasard, a ce curieux privilège, si je le veux, d'abolir le hasard.
Hervé Bazin ; Ce que je crois (1977)

L'homme avec sa prise mâle est toujours en quête d'une prise femelle.
Hervé Bazin ; Ce que je crois (1977)

Un couple une fois formé, rien ne lui garantit un avenir, on se trompe souvent.
Hervé Bazin ; Ce que je crois (1977)

La joie est la seule science qui n'ait jamais eu de savants attachés à sa recherche, elle n'a que des amateurs qui la confondent presque tous avec le plaisir.
Hervé Bazin ; La mort du petit cheval (1950)

Les gens qui s'en prennent à l'ordre établi sont avant tout des gens qui refusent de s'en prendre à eux-mêmes.
Hervé Bazin ; La mort du petit cheval (1950)

Absence - Chacun sait qu'il mourra ; nul ne sait qu'il est mort.
Hervé Bazin ; L'abécédaire (1984)

Abattre - Un chêne cinq cents ans, abattu en cinq minutes, c'est un scandale !
Hervé Bazin ; L'abécédaire (1984)

Abandon - Il est plus dur d'être le fils de personne que l'enfant de quelqu'un.
Hervé Bazin ; L'abécédaire (1984)

Proverbe persan : C'est déjà trop que de se hausser sur la pointe des pieds.
Hervé Bazin ; L'abécédaire (1984)

Abaisser - Premier verbe du dictionnaire : félicitons-nous-en au nom de la modestie !
Hervé Bazin ; L'abécédaire (1984)

On n'apprend à marcher que pour aller vers sa mort.
Hervé Bazin ; L'abécédaire (1984)

La lecture donne l'impression de remplir le réservoir ; mais on ne met que rarement le moteur en marche.
Hervé Bazin ; L'abécédaire (1984)

Le mariage - Nous serons dans l'avenir ce que nous avons été dans le passé : des disjoints.
Hervé Bazin ; L'abécédaire (1984)

Si on se marie le même jour, on meurt rarement ensemble.
Hervé Bazin ; L'abécédaire (1984)

La paix n'est qu'un intervalle entre deux guerres.
Hervé Bazin ; L'abécédaire (1984)

On peut être pauvre et se sentir riche.
Hervé Bazin ; Les bienheureux de la désolation (1970)

Faire confiance participe toujours de la confiance en soi.
Hervé Bazin ; Madame Ex (1974)

Une fille mère n'enfante pas de fille à papa !
Hervé Bazin ; Lève-toi et marche (1952)