Jeanne-Marie Leprince de Beaumont

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont

Journaliste, auteure de littérature pour la jeunesse, femme de lettres célèbre née le 26 avril 1711 à Rouen, Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, de son vrai nom, Marie-Barbe Leprince, est décédée le 6 décembre 1776 à Avallon dans le département de l'Yonne à l'âge de 65 ans.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 40 citations de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont :

Il y a bien des hommes qui sont plus monstres que vous, et je vous aime mieux avec votre figure que ceux qui, avec la figure d'hommes, cachent un cœur faux, corrompu, ingrat.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; La Belle et la Bête (1756)

Vous me demandez d'où vient que la plus grande partie des belles personnes sont extrêmement sottes et stupides ? Je crois pouvoir vous en dire la raison. Ce n'est pas qu'elles aient moins d'esprit que les autres en venant au monde, mais c'est qu'elles négligent de le cultiver. Toutes les femmes ont de la vanité, elles veulent plaire.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Belote et Laidronette (1756)

Il n'est pas honnête de contredire les gens dans leur maison.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le Pêcheur et le Voyageur (1756)

Dieu voit tout ce que nous faisons, et il punit tous les menteurs et les voleurs.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le prince Fatal et le prince Fortuné (1756)

J'aimerais mieux mourir que de faire un mensonge et d'être un voleur.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le prince Fatal et le prince Fortuné (1756)

Mieux vaut souhaiter à son fils une bonne volonté plutôt que des talents.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le prince Fatal et le prince Fortuné (1756)

J'aimerais mieux cent fois épouser une femme plus laide que moi qu'une femme stupide.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Spirituel et Astre (1756)

Il n'y a rien de si fâcheux, pour un honnête homme, que de voir sa femme méprisée.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Spirituel et Astre (1756)

L'amour-propre nous cache les difformités de notre âme et de notre corps. La raison a beau chercher à nous les dévoiler, nous n'en convenons qu'au moment où ce même amour-propre les trouve contraires à ses intérêts.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Désir et Mignone (1756)

Les flatteurs nous louent effrontément, nous cachent nos défauts, et les changent en perfection.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Désir et Mignone (1756)

Il faut être bien sot pour ne pas connaître ses défauts.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Désir et Mignone (1756)

Une langue trop longue est encore plus insupportable qu'un grand nez.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Désir et Mignone (1756)

Je n'aime pas les compliments, moi, je veux qu'on me dise ce que l'on pense.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; La Belle et la Bête (1756)

Une mauvaise habitude est bien difficile à détruire !
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le prince chéri (1756)

L'avantage d'être maître d'un grand empire ne consiste pas à pouvoir faire le mal qu'on veut, mais tout le bien qu'on peut.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le prince chéri (1756)

Ceux qui ont de la pitié pour les bêtes en ont encore plus pour les hommes.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le prince chéri (1756)

Une sotte qui se fourre une chose dans la tête, il n'est pas possible de l'en faire revenir, même en lui donnant de bonnes raisons, car elle ne peut les comprendre.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Belote et Laidronette (1756)

Une femme qui n'est point jalouse de celles qui sont belles, une femme qui prend plaisir à dire du bien du prochain, une femme qui ne peut souffrir la médisance, doit être d'un excellent caractère, et ne peut manquer d'avoir un bon cœur.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Belote et Laidronette (1756)

Une femme laide se moque des maladies et de la vieillesse qui ne peuvent rien lui ôter.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Belote et Laidronette (1756)

Une belle femme n'a qu'à se montrer pour plaire, sa vanité est satisfaite.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Belote et Laidronette (1756)

On prend une telle habitude de rapporter qu'on le fait même sans y penser.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Joliette, ou le danger de rapporter (1756)

Les choses qui nous paraissent des malheurs sont souvent la cause de notre félicité.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Aurore et Aimée (1756)

Je n’aime pas les compliments, ne croyez pas me toucher par vos flatteries.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; La Belle et la Bête (1756)

Une femme laide sait qu'elle ne peut être aimée à cause de son visage, cela lui donne l'envie de se distinguer par son esprit. Elle étudie beaucoup, et elle parvient à devenir aimable, malgré la nature.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Belote et Laidronette (1756)

Pour vous guérir de votre colère, il faut vous imposer une bonne pénitence, toutes les fois que vous vous emporterez.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Joliette, ou le danger de rapporter (1756)

Pour corriger votre gourmandise, il ne faut jamais manger hors des repas, et rester toujours sur votre appétit, quand vous sortez de table.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Joliette, ou le danger de rapporter (1756)

Les défauts qu'on a nourris jusqu'à vingt ans ne se corrigent pas.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Joliette, ou le danger de rapporter (1756)

On s'accoutume au visage d'une laide, mais on ne peut s'accoutumer à un mauvais caractère.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Aurore et Aimée (1756)

On n'est pas Bête quand on croit n'avoir point d'esprit, un sot n'a jamais su cela.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; La Belle et la Bête (1756)

On se corrige de l'orgueil, de la colère, de la gourmandise et de la paresse, mais c'est une espèce de miracle que la conversion d'un cœur méchant et envieux.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; La Belle et la Bête (1756)

Il n'y a rien de plus vilain que d'être une rapporteuse.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Joliette, ou le danger de rapporter (1756)

Un rapporteur brouille tout le monde, et cause des maux épouvantables.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Joliette, ou le danger de rapporter (1756)

Quand on s'occupe utilement le temps passe bien vite, et jamais on ne s'ennuie.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Aurore et Aimée (1756)

La journée paraît longue comme un an quand on n'a pas compagnie.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Aurore et Aimée (1756)

Il ne faut jamais murmurer contre Dieu ; il est tout puissant, il est sage, il vous aime et vous devez croire qu'il n'a permis votre malheur que pour votre bien.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Aurore et Aimée (1756)

Confiez-vous en Dieu, et mettez-vous bien dans la tête que Dieu protège les bons, les choses fâcheuses qui leur arrivent ne sont pas malheurs.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Aurore et Aimée (1756)

Ce n'est ni la beauté, ni l'esprit d'un mari qui rendent une femme contente : c'est la bonté du caractère, la vertu, la complaisance.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; La Belle et la Bête (1756)

Un avare aime mieux son argent que son Dieu et son âme. Hélas ! Qu'on est malheureux quand on s'attache si fort à l'argent.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le trésor des familles chrétiennes (1753)

L'aveuglement de l'esprit est presque toujours la suite de la dépravation du cœur.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Le triomphe de la vérité (1748)

Il faut pardonner à ses ennemis, et leur faire du bien.
Jeanne-Marie Leprince de Beaumont ; Jean et Marie (1756)

La liste des auteurs populaires :