Jules Antoine Payot

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Jules Payot
Pédagogue, professeur et universitaire français né le 10 avril 1859 à Chamonix en Haute-Savoie, Jules Payot est décédé le 28 janvier 1940 à Aix-en-Provence dans les Bouches-du-Rhône. Nommé recteur des académies de Chambéry et d'Aix-en-Provence, Jules Payot est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'éducation, dont : L'Éducation de la volonté (1895), et La morale à l'école (1908). Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Ce dictionnaire vous propose 62 citations de Jules Payot :

Quand on sait maintenir une idée dans la lumière de l'attention, tous les souvenirs qui sympathisent avec la conception maîtresse accourent du fond de la mémoire.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
Le calme et l'absence d'émotions ne suffisent pas pour qu'un esprit soit libre. Être libre, c'est surtout être capable de lutter contre l'écrasante pesanteur du corps, contre l'inertie de l'esprit, contre la mollesse et la lâcheté.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
Tous les progrès sont dus à des esprits libres délivrés de la servitude aux idées admises avant eux et exercés aux sévères méthodes de la science expérimentale.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
Nous ressemblons à un agriculteur qui, au lieu de semer de bonnes graines dans un terrain préparé, sèmerait à la volée sur de vastes étendues qu'il ne pourrait débarrasser des mauvaises herbes.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
L'autorité est nécessaire, mais elle dégénère facilement en esprit de domination. Il faut éclairer, non régenter, aider les subordonnés à travailler avec joie et ne jamais éteindre le tison qui fume encore.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
Les hommes au pouvoir se trompent presque toujours. Tous les penseurs et les savants savent combien il faut de temps et de peine pour pénétrer des réalités complexes. Par leur formation, les politiciens ne se plaisent pas à des recherches délicates. De plus leur vie trépidante ne leur laisse aucun loisir pour travailler sérieusement une question.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
La culture pour la plupart de politiciens consiste à être capable de parler avec abondance et éloquence de questions sur lesquelles on n'a que des « clartés » superficielles.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
L'homme paresseux recule devant la peine qu'il faut prendre pour examiner un problème à fond.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
La plupart attrapent une opinion comme on attrape la rougeole, par contagion.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
L'argent est précieux parce qu'il donne la sécurité du lendemain contre le chômage.
Jules Payot ; La morale à l'école (1908)
Personne au monde ne peut faire pour moi le travail que je dois effectuer par moi-même.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
Quand on veut apprendre trop de choses aux élèves, on ne leur apprend rien.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
Notre enseignement, malgré le dévouement et la valeur de nos professeurs, aboutit à la faillite parce que le système est d'une absurdité invraisemblable. Jamais nos dirigeants ne se sont donné la peine d'étudier la capacité d'un cerveau d'enfant. Un lycée est une juxtaposition de spécialistes. Chaque professeur est comme un locataire parisien : il ignore ce qui se passe à l'étage supérieur et à l'étage inférieur. Jamais personne n'établit le bilan de ce que sait un élève.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
Le vulgaire se contente de plaisirs inférieurs par incapacité des plaisirs supérieurs.
Jules Payot ; L'éducation de la volonté (1895)
Être libre, c'est être capable de lutter contre l'écrasante pesanteur du corps, contre l'inertie de l'esprit, de lutter contre la mollesse et la lâcheté.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
L'éducateur d'un esprit doit, comme le jardinier en présence d'une plante qui se développe, attendre avec une patience inlassable la croissance naturelle. Mais combien apportent dans leur vie comme dans leur enseignement cette impatience, cette fougue qui sont la tare profonde de la plupart des êtres humains.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
Qui affirme sans savoir déforme les faits.
Jules Payot ; Les cours de morale (1909)
Tout fainéant qui vit aux dépens de ceux qui travaillent est une sorte d'escroc.
Jules Payot ; La faillite de l'enseignement (1937)
La fainéantise est un crime social, un vol, puisque celui qui ne travaille pas profite des efforts communs sans rien rendre en échange.
Jules Payot ; L'éducation de le démocratie (1895)
La volonté ferme se mérite par mille petits efforts que l'habitude consolidera.
Jules Payot ; La morale à l'école (1908)
Sachons pardonner, et n'ayons pas une langue venimeuse à l'égard des autres.
Jules Payot ; La morale à l'école (1908)
La suprême élégance se confond avec la suprême simplicité.
Jules Payot ; Aux instituteurs & institutrices (1904)
La vulgarité n'est souvent que le naturel.
Jules Payot ; L'éducation de la volonté (1895)
L'ignorance, l'incapacité, l'égoïsme, les vices ne sont en rien causes de misère ! Les gens veulent qu'on les sauve sans toucher à leur sottise : ils attendent le miracle qui fera pousser les récoltes sans la fatigue des semailles !
Jules Payot ; La conquête du bonheur (1921)
La plus belle intelligence, si elle reste inculte durant des années, est semblable à une terre négligée où ne poussent plus que des ronces. Il en est de même des sentiments : l'âme inculte ne produit que passions désordonnées.
Jules Payot ; La conquête du bonheur (1921)
L'ignorant est comme dans un cachot : il n'entend et ne voit que ce qui se dit ou se fait tout près de lui.
Jules Payot ; La morale à l'école (1908)
La question pour toi, jeune étudiant, est de savoir ce que tu veux faire de ta vie.
Jules Payot ; Le travail intellectuel et la volonté (1921)
On ne sera jamais qu'un demi-savant sur bien des points, et un ignorant complet sur beaucoup d'autres.
Jules Payot ; Le travail intellectuel et la volonté (1921)
La capacité de se former, c'est-à-dire de profiter de l'expérience, c'est la définition même de l'intelligence.
Jules Payot ; Le travail intellectuel et la volonté (1921)
La capacité de faire des efforts d'attention pour confronter les idées qui se contredisent est si faible que, dans la plupart des esprits, des croyances qui s'entre-détruisent, voisinent tranquillement.
Jules Payot ; Les cours de morale (1909)