Citations Louis Veuillot - Ses 25 citations

Louis Veuillot

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Louis Veuillot

Journaliste, poète et homme de lettres français né le 11 octobre 1813 à Boynes dans le département du Loiret, Louis Veuillot est décédé le 7 avril 1883 à Paris à l'âge de 69 ans. Il repose au cimetière de Montparnasse situé dans le 14e arrondissement de Paris.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 25 citations de Louis Veuillot :

La solitude est mauvaise à qui n'y vit pas avec Dieu.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

La sagesse habite sous les fronts dépouillés.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

Il faut laisser les fleurs sur l'arbre si l'on veut avoir les fruits.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

L'homme n'est grand qu'à genoux. En s'agenouillant il confesse qu'il connaît, qu'il aime, qu'il adore un Être plus grand, plus beau, plus noble, meilleur que lui et que le monde.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

Tout le monde n'a pas la possibilité de faire de grandes choses pour le service de Dieu ; mais la véritable valeur de nos actions ne vient ni de leur éclat, ni même de la difficulté qui se trouve à les faire. Elles sont plus grandes en proportion de ce qu'elles sont animées de plus d'amour de Dieu et d'un désir plus grand d'être agréables à Dieu.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

La vie n'est qu'une préparation à l'éternité où l'on pénètre par l'unique porte de la mort. Et comment préparer l'éternité, et l'éternité bienheureuse, la seule où Dieu nous convie ? Par le sacrifice. C'est dans ce but que nous recevons tant de biens, tant de facultés dont l'abondance surpasse les besoins de la nature ; offrir, sacrifier les biens que l'on a reçus, c'est véritablement en faire ce à quoi ils sont destinés. Qui veut donner à Dieu trouve toujours à donner, qui veut garder pour soi, n'a jamais assez et désire toujours.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

Heureux ceux qui espèrent dans la mort, et qui, entourés de toute l'estime de ce monde, en paix avec les hommes, en paix avec eux-mêmes, jettent vers le Maître suprême le regard confiant de l'ouvrier qui a fait son travail, et du fils qui rentre à la maison !
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

La vie est courte ! Eh ! qu'importe ? Quel besoin avez-vous de rester si longtemps sur la terre ? Le ciel est aux bonnes œuvres, et non pas aux longues œuvres. Craignez de vivre mal, mais ne craignez pas de vivre peu.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

Les époux n'ont qu'une âme, et chacun d'eux a deux devoirs à remplir qui n'en forment qu'un seul pour eux deux. Plus de plaisirs, plus de peines qu'ils ne doivent mettre en commun. Ils partageront la joie ou le regret des actions bonnes ou mauvaises, ils n'auront pas un chagrin qui ne doive contrister deux cœurs.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

Corps soumis aux infirmités, esprit soumis à l'erreur, âme soumise aux tentations.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

Affirmer, c'est faire ; nier, n'est jamais que défaire.
Louis Veuillot ; Paris pendant les deux sièges (1872)

Mieux vaut obéir à Dieu qu'aux hommes.
Louis Veuillot ; Paris pendant les deux sièges (1872)

Les hommes d'aujourd'hui sont façonnés aux doctrines de l'égoïsme et de la cupidité.
Louis Veuillot ; Public (1848)

La souffrance est le lot de la vie ; et la vie en a-t-elle un meilleur ? L'homme qui souffre et qui ne se refuse pas obstinément à l'action de Dieu dans son cœur savoure les clartés de ce mystère de miséricorde. La douleur, c'est l'expiation ; l'expiation, c'est le pardon ; le pardon, c'est la force et la lumière. La douleur est le don de Dieu, le désespoir est la faute de l'homme. Relève-toi, Dieu te tend la main.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

Il n'est pas un cœur qui ne cherche quelque guide pour éviter les abîmes.
Louis Veuillot ; Public (1848)

Le ciel ne se gagne pas seulement parce que l'on prend une guimpe, une robe noire, et parce que l'on fait des vœux. Il est le prix de la douceur, de la patience, de la prière, d'un dévouement absolu aux devoirs que l'on a embrassés, d'un travail continuel sur soi-même.
Louis Veuillot ; Les pensées et maximes (1868)

À vingt ans, l'expérience n'a pas encore refroidi la chaleur du sang.
Louis Veuillot ; La mosaïque littéraire (1849)

Vingt ans, c'est l'âge de la philosophie ; cinquante ans, voilà l'âge des amours.
Louis Veuillot ; La mosaïque littéraire (1849)

Vingt ans, c'est l'âge des illusions irréfléchies, des passions fougueuses.
Louis Veuillot ; La mosaïque littéraire (1849)

À vingt ans, l'homme imagine l'amour, il ne le connaît pas.
Louis Veuillot ; La mosaïque littéraire (1849)

Les fripons portent tous les costumes.
Louis Veuillot ; Public (1848)

Obéir à des parents vertueux, c'est imiter leurs vertus.
Louis Veuillot ; Public (1848)

Le sacrement de mariage est un désinfectant.
Louis Veuillot ; Les femmes auteurs (1848)

Une vérité accommodante est une vérité accommodée, c'est-à-dire déguisée.
Louis Veuillot ; La liberté de discussion, le 15 janvier 1855.

La vérité tient lieu de tout ; elle élève, purifie et accomplit l'amour.
Louis Veuillot ; La revue du monde catholique (1865)

La liste des auteurs populaires :