Marcelle Auclair

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Marcelle Auclair
Écrivaine et romancière française, cofondatrice du magazine Marie Claire, née le 11 novembre 1899 à Montluçon dans l'Allier, Marcelle Auclair est décédée à l'âge de 83 ans le 6 juin 1983 à Paris. Elle repose au cimetière d'Étiolles, auprès de son père, dans l'Essonne. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 81 citations de Marcelle Auclair :

Que de filles se croient amoureuses, qui ne sont que curieuses !
Marcelle Auclair ; L'amour (1963)
Amour : ce qui demeure quand on a oublié toutes les raisons d'aimer.
Marcelle Auclair ; L'amour (1963)
Êtes-vous mécontent de votre situation ? Au lieu d'envier ceux qui gagnent assez d'argent pour ne pas s'inquiéter des fins de mois, accompagnez-les de vos bons vœux.
Marcelle Auclair ; La pratique du bonheur (1956)
Ah ! qu'il est donc difficile à l'être humain d'admettre l'espérance ! Combien se plaignent de ne pas être heureux, qui refusent le bonheur ou ne se donnent pas la peine d'étendre la main pour le prendre quand il passe à leur portée !
Marcelle Auclair ; La pratique du bonheur (1956)
On doit persévérer contre vents et marées à espérer le bonheur, à croire à notre réussite.
Marcelle Auclair ; La pratique du bonheur (1956)
La conscience est le don le plus précieux que Dieu ait fait à l'homme.
Marcelle Auclair ; Les mémoires à deux voix (1978)
Un homme et une femme qui s'aiment seront d'autant plus heureux, d'autant plus rayonnants, qu'ils seront, dans leurs rapports sexuels, des gourmets, et non pas des gloutons.
Marcelle Auclair ; Le livre noir de l'avortement (1962)
Il n'y a pas de situations désespérées. Calmement, obstinément, maintenez intangible votre certitude de succès sur le plan de l'esprit. Vous ne devez jamais vous tenir pour vaincu.
Marcelle Auclair ; Le bonheur est en vous (1951)
Mieux vaut perdre ses illusions de bonne heure, on a ainsi plus de temps pour les retrouver.
Marcelle Auclair ; L'amour (1963)
À celui qu'elle aime, toute femme écrit la lettre qu'elle voudrait recevoir.
Marcelle Auclair ; L'amour (1963)
L'amour se mesure au besoin de la présence.
Marcelle Auclair ; L'amour (1963)
Dans les âmes fortes, l'amour se glisse par les points faibles.
Marcelle Auclair ; L'amour (1963)
Plus l'instinct sexuel est fort, mieux la virilité ou la féminité sont bien définies, plus l'homme sera capable de s'attacher à une seule femme, et la femme à un seul homme.
Marcelle Auclair ; La connaissance de l'amour (1960)
L'homme s'attache par le plaisir qu'il donne encore plus que par celui qu'il prend.
Marcelle Auclair ; L'amour (1963)
Un être humain ne saurait pas, sans sottise, prétendre tout savoir.
Marcelle Auclair ; Le livre noir de l'avortement (1962)
Les moments de solitude sont précieux pour faire le point avec soi-même dégagé des obligations.
Marcelle Auclair ; Vers une vieillesse heureuse (1970)
La solitude prolongée renforce l'égoïsme.
Marcelle Auclair ; Vers une vieillesse heureuse (1970)
Le mariage ne vit que de réalités, mais celles-ci sont bien trop pures pour se révéler aux nigauds.
Marcelle Auclair ; Toya (1927)
Il est moins pénible de dire : Je m'en vais, que d'entendre : Allez-vous-en.
Marcelle Auclair ; Vers une vieillesse heureuse (1970)
On n'a rien dit tant qu'on n'a pas tout dit.
Marcelle Auclair ; À la grâce de Dieu (1973)
Lèvre à lèvre, cœur à cœur.
Marcelle Auclair ; Enfance et mort de Garcia Lorca (1968)
Mieux vaut un bon collage qu'un sot mariage.
Marcelle Auclair ; Les mémoires à deux voix (1978)
On n'a qu'une mère, qu'une maman, j'adore la mienne.
Marcelle Auclair ; Les mémoires à deux voix (1978)
Une certaine ardeur physique peut donner l'illusion du bonheur.
Marcelle Auclair ; La connaissance de l'amour (1960)
Une fille très courageuse élève dignement son fils.
Marcelle Auclair ; Le livre noir de l'avortement (1962)
Une femme courageuse souffre de ne pas trouver dans son compagnon le soutien efficace.
Marcelle Auclair ; La connaissance de l'amour (1960)
La vie en « petite bande » fait tort aux filles : la plus délicate se met au niveau de la plus vulgaire.
Marcelle Auclair ; La connaissance de l'amour (1960)
Au lieu de jouer les rabat-joie, imprégnez-vous d'espérance au contact de vos enfants.
Marcelle Auclair ; La pratique du bonheur (1956)
Un idéal et de la volonté vous assurent de tout dominer.
Marcelle Auclair ; Le livre noir de l'avortement (1962)
On ne m'avait jamais expliqué la différence entre un homme qui aime une femme et celui qui ne voit en elle qu'un objet de plaisir : lorsque j'ai senti la nuance, il était trop tard, j'étais enceinte.
Marcelle Auclair ; Le livre noir de l'avortement (1962)