Raymond Radiguet

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Raymond Radiguet
Romancier, poète et écrivain français né le 18 juin 1903 à Saint-Maur dans le département du Val-de-Marne, Raymond Radiguet est décédé le 12 décembre 1923 à Paris à l'âge de 20 ans. Il meurt emporté par une fièvre typhoïde, Radiguet repose au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 45 citations de Raymond Radiguet :

Il faut admettre que si le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas, c'est que la raison est moins raisonnable que notre cœur.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Le malheur ne s'admet point ; seul le bonheur semble dû.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Pour un esprit en marche, la paresse n'existe pas.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Tout amour comporte sa jeunesse, son âge mûr, sa vieillesse.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
J'admire avec ferveur tous les êtres qui donnent ce qu'ils ont de plus beau et qui, devant la mort s'inclinent et pardonnent aux auteurs de leurs maux.
Raymond Radiguet ; Sur la mort d'une rose, XII (1920)
Le bonheur ne réside pas dans la considération des voisins.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
Nul sourire n'efface ce qu'imprime la souffrance sur un visage. Ce ne sont pas des rides ; le regard est pareil. Un homme qui a souffert n'a pas forcément vieilli. La transformation est plus profonde.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
Vivre un conte de fées n'étonne pas. Son souvenir seul nous en fait découvrir le merveilleux.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
Un geste, une inflexion de voix, tôt ou tard, trahissent les amants les plus prudents.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
L'instinct est notre guide, un guide qui nous conduit bien souvent à notre perte.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Pour qu'il y ait entente ou mésentente, il faut des préoccupations communes.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
Il en est des êtres comme des mers ; chez les uns l'inquiétude est l'état normal ; d'autres sont une Méditerranée, qui ne s'agite que pour un temps et retombe en la bonace.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
L'amour veut faire partager sa béatitude. Ainsi, une maîtresse de nature assez froide devient caressante, nous embrasse dans le cou, invente mille agaceries. Je n'avais jamais tel désir que de l'embrasser.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Si la jeunesse est niaise, c'est faute d'avoir été paresseuse. Ce qui infirme nos systèmes d'éducation, c'est qu'ils s'adressent aux médiocres, à cause du nombre. Pour un esprit en marche, la paresse n'existe pas. Je n'ai jamais plus appris que dans ces longues journées qui, pour un témoin, eussent semblé vides, et où j'observais mon cœur novice comme un parvenu observe ses gestes à table.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Les morts que l'on n'attendait pas devant le ciel font les cent pas.
Raymond Radiguet ; Les joues en feu, Avec la mort tu te maries (1920)
La vie est sommeil dont nous tire la mort, par les pieds, les cheveux.
Raymond Radiguet ; Les joues en feu, Le panier renversé (1920)
La saveur du premier baiser m'a déçu comme un fruit que l'on goûte pour la première fois.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
L'amour est paresse bienfaisante, comme la molle pluie qui féconde.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
L'ordre, à la longue, se met de lui-même autour des choses.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Un bal costumé dégénère en carnaval si on ne lui impose pas une directive.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
Le courage étonne toujours, car aux yeux de certains le courage n'est que de l'imprudence. Et, pour montrer de l'imprudence, il faut être sûr de soi.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
La poésie tient plus de la précision que du vague.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
Je trouve risible que vous vous mêliez de m'apprendre ce que je sais mieux que personne.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
Rien n'absorbe plus que l'amour : on n'est pas paresseux, parce que, étant amoureux, on paresse.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Rien n'égale en énigmes le protocole des petites gens.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Le bonheur est un château de sable.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Rien ne nous rend moins sentimental que la passion.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
La timidité empêche certaines choses et oblige à d'autres.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Faute de mieux, on se contente de ce qu'on a.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Croire une femme « au moment où elle ne peut mentir », c'est croire à la fausse générosité d'un avare.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Les moments où on ne peut pas mentir sont précisément ceux où l'on ment le plus, et surtout à soi-même.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
L'amour seul excuse les fautes de goût.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Lorsqu'un amour est notre vie, quelle différence y a-t-il entre vivre ensemble ou mourir ensemble ?
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
La mort à deux n'est plus la mort, même pour les incrédules.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Envisager la mort avec calme ne compte que si nous l'envisageons seul.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
L'amour est comme la poésie, même les plus médiocres, s'imaginent qu'ils innovent.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Celui qui aime agace toujours celui qui n'aime pas.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Le bonheur est égoïste.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Ce qui chagrine, ce n'est pas de quitter la vie, mais de quitter ce qui lui donne un sens.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
L'homme très jeune est un animal rebelle à la douleur.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Un couple qui danse révèle son degré d'entente.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)
Ce n'est pas dans la nouveauté, c'est dans l'habitude que nous trouvons les plus grands plaisirs.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
Souvent les ressemblances les plus profondes sont les plus secrètes.
Raymond Radiguet ; Le diable au corps (1923)
L'insouciance ne s'improvise pas.
Raymond Radiguet ; Le bal du comte d'Orgel (1924)

La liste des auteurs populaires :