Simon de Bignicourt (3)

Les meilleures citations de Simon de Bignicourt :

Les gens d'esprit se trouvent si déplacés dans la compagnie des fats, qu'il arrive souvent aux premiers d'en contracter un air gauche, dont les seconds ne manquent jamais de se prévaloir.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'esprit est comme le cœur, il n'est jamais connu lorsqu'il est hors de sa sphère.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Il en est de l'esprit comme des passions : ce n'est point lui qui nous décrédite, c'est l'abus que nous en faisons.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Le silence de la vanité est souvent pire que son langage.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

On guérit de la vanité par la vanité même.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La bonté est une vertu qui a souvent besoin des occasions pour s'accroître.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Il n'est rien de plus contraire à l'honneur que l'amour des honneurs.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Un trait de générosité est une sorte d'affront fait à l'orgueil de celui qui en est l'objet.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les vrais honnêtes gens sont les plus faciles à tromper et à détromper.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Une extrême modestie est l'écueil de certains talents.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La modestie des femmes est l'écueil le plus infaillible de la vertu des hommes, parce que c'est celui dont ils se défient le moins.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La modestie de certains hommes est souvent en proportion de leur politique, ou de leur faiblesse.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Rien n'est plus contraire aux lois de la véritable politesse que d'en donner des marques à ceux qui n'en ont que l'écorce.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

II n'est point de véritable politesse sans liberté.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

On est quelquefois d'autant plus civil que les mœurs sont moins honnêtes.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Il s'en faut de beaucoup que tous ceux qui sont civils soient polis.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La complaisance tient à tous les caractères, et n'en adopte aucun.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

On ne connaît la vérité qu'en lui cédant.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La noblesse est à la vertu ce que l'esprit est à la beauté.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'estime des hommes ressemble aux vêtements : elle s'use, et a besoin d'être renouvelée.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Le génie tient les rênes de l'imagination, l'esprit les laisse aller.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

On ne raisonne guère sans passion que lorsque les autres en paraissent dépouillés.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

II est souvent plus essentiel qu'on ne pense de cultiver les grâces de l'imagination pour donner du lustre à la solidité du jugement.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'imagination est de trop pour voir les choses telles qu'elles doivent être vues.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Un homme né timide pêche presque également par un excès de mauvaise opinion, et de soi, et des autres.
Simon de Bignicourt ; Les pensées et réflexions philosophiques (1755)