Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Simon de Bignicourt

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Simon de BignicourtMoraliste, philosophe et poète français né le 15 mai 1709 à Reims en région Champagne-Ardenne, Simon de Bignicourt est décédé le 6 juin 1775 à Paris. Il nous a laissé plusieurs ouvrages dont un recueil de Pensées et réflexions philosophiques, publié en 1755, ainsi qu'un Recueil de poésies latines et françaises (1767).

Les 130 pensées et citations de Simon de Bignicourt :

Il y a souvent en nous une sorte de paresse qui vient de notre vanité.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Avouer ses faiblesses n'est pas toujours en avoir une de moins.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'esprit n'est que copiste, le génie est seul original.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'esprit continu fatigue ; le bon sens ne fatigue jamais.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Un admirateur dupé est un ennemi irréconciliable.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les effets de l'humeur sont quelquefois aussi redoutables que ceux de l'envie.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Étouffe ton ressentiment plutôt que de révéler les turpitudes de ta famille.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Bigne, borgne, bossu et boiteux, ne t'y fie si tu ne peux.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Il y a une sorte de modestie à recevoir les louanges que l'on mérite.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

On a toujours trop de mémoire pour retenir les choses de pur agrément.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La première condition est la mère des conditions suivantes.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La douceur est la fille de l'amour.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les talents de l'imagination sont l'usufruit d'un héritage, et le jugement est un fond inaliénable.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'amour, chez le vieillard, est comme le gui qui fleurit sur un arbre mort.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'amitié une fois rompue n'est jamais bien ressoudée.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Qui fait confiance à tous est bon pour le remords.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'apprentissage est le père de la compétence.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La calomnie est la plus maladroite de toutes les vengeances.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

II est des hommes qui ne peuvent haïr parce qu'ils font incapables d'aimer.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'homme le plus faible est toujours celui qui a, ou trop, ou trop peu d'imagination.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

L'amour ne saurait se taire, et la coquetterie évite de s'expliquer.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La coquetterie ramène tout à elle, et l'amour rend souvent plus qu'on ne veut.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

En amitié comme en amour, il y a des caprices qui plaisent, et des attentions qui blessent.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Plus on a d'amis, et plus on a d'ennemis.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Rien n'est plus rare que la véritable bonté, parce que rien n'est plus rare qu'un bon cœur.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Le vrai mérite est celui qui se fait d'abord sentir, que l'on néglige par intervalles, et qui s'acquiert après une réputation aussi constante qu'universelle.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La vraie modestie laisse toujours une porte entr'ouverte à l'émulation.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

Les hommes modestes sont souvent les plus sujets à un défaut de courage.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La modestie emprunte souvent le masque de la plus froide indifférence.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La vraie modestie est un arbre touffu qui cache sous ses feuilles les fruits qu'elle produit.

Simon de Bignicourt - Les pensées et réflexions philosophiques (1755)

La liste des auteurs populaires :

Le dictionnaire des meilleurs auteurs français et étrangers »
Top