Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Publius Cornelius Tacitus, dit Tacite

Quelques mots sur l'auteur :

Tacite Historien, orateur et sénateur romain né en 58 ap. J.-C., Tacite est décédé vers 120 ap. J.-C. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia »

Ce dictionnaire vous propose 55 citations de Tacite :

Une mère ne change pas de fils comme une coquette d'amants.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
Déplorer les faits est plus facile que de les justifier.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
Les traîtres sont odieux à ceux mêmes qu'ils servent.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
L'esprit de sévérité rend amer jusqu'au bien qu'il fait !
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
L'ivresse produit des querelles qui se bornent rarement aux injures.
Tacite ; La Germanie - Ier siècle.
Vivre, c'est vieillir, et cesser de vieillir, c'est cesser de vivre.
Tacite ; La corruption - IIe siècle.
Une méchante paix est pire que la guerre.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
L'éloignement augmente le prestige.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
On croit plus aisément ce que l'on ne comprend pas.
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.
On délibère lorsqu'on ne saurait feindre ; on décide quand on ne peut se tromper.
Tacite ; La Germanie - Ier siècle.
L'animal même sauvage, quand on le tient enfermé, oublie son courage.
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.
Les plus grandes inimitiés sont entre proches parents.
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.
L'exercice a produit l'adresse, et de l'adresse est née la grâce.
Tacite ; La Germanie - Ier siècle.
Fermer sa porte à un homme, quel qu'il soit, est un crime.
Tacite ; La Germanie - Ier siècle.
Les princes combattent pour la victoire, les compagnons pour le prince.
Tacite ; La Germanie - Ier siècle.
On est plus prompt à répondre à l'injure qu'au bienfait, parce que la reconnaissance est un fardeau et la vengeance un profit.
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.
Du moment qu'on a de l'inclination pour quelqu'un, on interprète tout en sa faveur.
Tacite ; Les fragments - IIe siècle.
On juge qu'un homme est capable des grandes choses par l'attention qu'il apporte aux plus petites.
Tacite ; Les fragments - IIe siècle.
Tous ceux qui adoptent le projet d'une grande entreprise doivent examiner si ce projet est utile, glorieux pour eux-mêmes, d'une exécution facile, ou du moins praticable. On doit considérer aussi celui qui le donne, s'il partage les dangers de l'entreprise qu'il conseille, et en cas que le succès la couronne, à qui en reviendra le plus d'honneur.
Tacite ; Les fragments - IIe siècle.
Le propre de l'esprit humain est de haïr qui l'on a offensé.
Tacite ; La vie d'Agricola - env. 98 ap. J.-C.
Le plus sage des hommes, Socrate, avait bien raison d'affirmer que si l'on ouvrait l'âme des tyrans, on y verrait mille traits aigus qui la déchirent ; que la cruauté, la débauche, l'injustice, font sur l'âme ce que les fouets font sur le corps.
Tacite ; Les fragments - IIe siècle.
L'oisiveté produisit toujours la licence et la discorde.
Tacite ; Les fragments - IIe siècle.
II est dans le cœur des méchants de haïr ceux qu'ils ont offensés.
Tacite ; Les fragments - IIe siècle.
Une mort honorable est préférable à une vie honteuse.
Tacite ; La vie d'Agricola - env. 98 ap. J.-C.
De l'étude de la philosophie on recueille la juste mesure qui fait la sagesse.
Tacite ; La vie d'Agricola - env. 98 ap. J.-C.
La témérité qui se précipite à travers les écueils y cherche une mort ambitieuse.
Tacite ; La vie d'Agricola - env. 98 ap. J.-C.
Un caractère prompt à la haine est d'autant plus implacable qu'il est plus dissimulé.
Tacite ; La vie d'Agricola - env. 98 ap. J.-C.
Les coupables doivent porter la peine de leurs fautes.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
La postérité distribue à chacun l'honneur mérité.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
Aucune douleur n'aura assez de force pour m'arracher la vérité.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
La finesse de l'esprit n'empêche pas les perplexités de son jugement.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
L'expérience de la bonne et de la mauvaise fortune aguerrit contre la crainte.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
Il y aura des vices, tant qu'il y aura des hommes.
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.
Vieillir est aussi naturel que vivre.
Tacite ; La corruption - IIe siècle.
Il est dans la nature humaine de haïr ceux que l'on a lésés.
Tacite ; La vie d'Agricola - env. 98 ap. J.-C.
L'intérêt personnel est le poison de tout sentiment vrai.
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.
Les vieillards s'amusent toujours à rapprocher le passé du présent.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
La modération des désirs enrichit.
Tacite ; Les fragments - IIe siècle.
Une femme qui a perdu sa pudeur n'a plus rien à refuser.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
Les bienfaits qui deviennent trop grands sont payés de haine.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
Les bienfaits sont agréables tant que l'on croit pouvoir s'acquitter.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
La vengeance n'est pas le remède au mal.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
Qui menace, avertit.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
Du mépris de la réputation naît celui de la vertu.
Tacite ; Les fragments - IIe siècle.
L'homme ne peut souffrir ni une entière liberté, ni une entière servitude.
Tacite ; Les fragments - IIe siècle.
Tout favorise le vainqueur, tout est contraire au vaincu.
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.
La foi, la liberté et l'amitié sont les principaux biens de l'âme de l'homme.
Tacite ; Historiae - IIe siècle.
C'est le plus réjoui qui porte le deuil le plus ostensible.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
Pour devenir le maître, il faut agir en esclave.
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.
Le dédain de la renommée augmente le renom.
Tacite ; La vie d'Agricola - IIe siècle.
Mépriser la renommée, c'est mépriser les vertus.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
On impose, à distance, plus de respect.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
S'irriter d'un reproche, c'est reconnaître qu'on l'a mérité.
Tacite ; Les annales - IIe siècle.
De bonnes mœurs font plus d'effet là-bas, qu'ailleurs de bonnes lois.
Tacite ; La Germanie - IIe siècle.
Rare félicité des temps, où il est permis de penser ce qu'on veut, et de dire ce qu'on pense !
Tacite ; Les histoires - IIe siècle.

La liste des auteurs populaires :