Arthur Schopenhauer

Quelques mots sur l'auteur :

Arthur Schopenhauer

Écrivain et philosophe allemand né le 22 février 1788 à Dantzig en Prusse, Arthur Schopenhauer est mort le 21 septembre 1860 à Francfort en Allemagne. Il décède d'une crise cardiaque, à la suite d'une pneumonie, à l'âge de soixante-douze ans, et repose au cimetière principal de Francfort.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 63 citations de Arthur Schopenhauer :

Ma philosophie ne m'a rien rapporté, mais elle m'a beaucoup épargné.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Toutes les richesses ne sauraient satisfaire un caractère avide, envieux et méchant.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

La condition première pour être heureux dans la vie, c'est d'accepter d'être ce que nous sommes.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Un homme d'esprit, dans la solitude la plus absolue, trouve dans ses propres pensées et dans sa propre fantaisie de quoi se divertir agréablement, tandis que l'être borné aura beau varier sans cesse les fêtes, les spectacles, les promenades et les amusements, il ne parviendra pas à écarter l'ennui qui le torture.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Une santé parfaite, voilà un avantage que nul rang, nulle richesse ne sauraient remplacer.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Un mendiant bien portant est plus heureux qu'un roi malade.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

La santé par-dessus tout l'emporte sur les biens extérieurs.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Un benêt restera toujours benêt, un lourdaud restera lourdaud jusqu'à sa fin.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Tout imbécile a de la raison ; donnez-lui les prémisses, il tirera la conséquence.
Arthur Schopenhauer ; De la quadruple racine du principe (1813)

On allège les maux en les supportant en commun.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

La vie n'est jamais belle, seules les images de la vie sont belles.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes (1788-1860)

Ce n'est le plus souvent que la perte des choses qui nous en enseigne la valeur.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

L'essentiel pour le bonheur de la vie, c'est ce que l'on a en soi-même.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Il ne faut pas empiéter sur l'avenir en demandant avant le temps ce qui ne peut venir qu'avec le temps.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Mieux vaut manifester sa raison par tout ce que l'on tait que par ce qu'on dit.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Tout pour moi, rien pour les autres, voilà la devise de l'égoïste.
Arthur Schopenhauer ; Le fondement de la morale (1841)

Tout égoïste fait de lui-même le centre de l'univers.
Arthur Schopenhauer ; Le fondement de la morale (1841)

La vérité n'est pas une fille qui saute au cou de qui ne la désire pas.
Arthur Schopenhauer ; Le monde comme volonté et comme représentation (1819)

Très peu de gens savent réfléchir, mais tous veulent avoir des opinions.
Arthur Schopenhauer ; L'art d'avoir toujours raison (1831)

Exiger l'immortalité de l'individu, c'est vouloir perpétuer une erreur à l'infini.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes (1788-1860)

Dégoûté de l'un nous en louons un autre, jusqu'au moment où celui-ci nous inspire le même sentiment.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie - 1886;

S'il y avait un Dieu, je n'aimerais pas être ce Dieu, la misère du monde me déchirerait le cœur.
Arthur Schopenhauer ; Parerga et paralipomena (1851)

Les religions sont comme les vers luisants : pour briller, il leur faut de l'obscurité.
Arthur Schopenhauer ; Parerga et paralipomena (1851)

Si le bon Dieu a créé le monde au profit du diable, il aurait mieux fait de s'abstenir.
Arthur Schopenhauer ; Parerga et paralipomena (1851)

La haute opinion d'autrui s'obtient plus sûrement en gardant un silence qu'en parlant.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)