Jean-Baptiste Louis de La Roche

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Jean-Baptiste de La Roche

Homme d'Église, docteur de Sorbonne et prédicateur du roi né en 1700, Jean-Baptiste de La Roche est décédé en 1780 à Paris. Moraliste, écrivain et éditeur scientifique, il est l'auteur, entre autres, des Œuvres mélées (1732), Panégyriques des Saints (1740), et de La belle vieillesse (1747) ainsi que d'un receuil de Pensées et maximes publié en 1843.

Les 75 citations de Jean-Baptiste de La Roche :

Ceux que la fortune favorise, la regardent comme une récompense de leur mérite.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La nature commence, l'art achève.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Le vice des flatteurs est qu'ils applaudissent au mal aussitôt qu'au bien.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Le génie ne garantie pas des misères de la vie.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La philosophie est l'étude de la nature et de la morale fondée sur la raison.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Il n'y a pas d'ennemi plus à craindre que celui qu'on ne craint pas.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Les pensées sont les images des choses, comme les paroles sont les images des pensées.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Il vaut mieux ne rien faire que de faire des riens : ne rien faire, c'est tout au plus paresse, mais faire des riens, c'est pusillanimité.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La curiosité indiscrète marque presque toujours quelque légèreté d'esprit.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Le vieillard qui ne peut plus prendre de plaisirs les condamne chez les autres.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Il faut que notre empressement à bien user du temps égale la vitesse avec laquelle il s'écoule.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La solitude vaut mieux que la compagnie d'un sot.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La solitude est un asile contre les passions.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Savoir se taire à propos est un plus grand avantage que de savoir bien parler.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La confiance d'un secret nous flatte, parce que c'est une marque qu'on nous croit prudents.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La sagesse perce par les rayons de sa vérité les ténèbres les plus profonds de l'âme, et les dissipe.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Un homme religieux traite avec la divinité comme avec un ami ; le superstitieux, comme un esclave avec son despote.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La religion se persuade et ne se commande pas : plus on fera de violence pour faire embrasser une religion, plus on fera douter de sa vérité.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La religion ne doit pas être moins chère parce qu'elle a des membres qui la défigurent.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Entre gens d'honneur, la parole est un contrat.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La science des égards est la science de la politesse et l'âme de la société, elle fait qu'on rend à chacun ce qui lui appartient.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La perfection d'une chose consiste dans son essence ; il y a des scélérats parfaits, comme il y a des hommes d'une parfaite probité.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La pauvreté mène au travail comme un maître dur, mais raisonnable.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

La patience adoucit les amertumes de la vie.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)

Tout l'agrément des bons offices dépend de la manière dont ils sont mis en œuvre.
Jean-Baptiste de La Roche ; Les pensées et maximes (1843)