Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville (3)

Les citations de La Rochefoucauld-Doudeauville :

La vertu acquise a plus de mérite que la vertu naturelle, mais elle a moins de charme.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 86 (1861)

Le jour où l'on n'aime pas davantage, on aime moins.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 85 (1861)

La candeur est à la vertu ce qu'est le velouté à la fleur ; ni l'un ni l'autre ne résistent au froissement.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 79 (1861)

Se vanter de n'avoir aucune prétention, c'est en avoir au moins une.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 78 (1861)

Qui est toujours lui-même est rarement dénué de quelqu'intérêt pour les autres.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 77 (1861)

Qui se vante de sa simplicité, la perd.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 76 (1861)

On déjoue une plaisanterie en ayant l'air d'y applaudir.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 74 (1861)

L'estime des autres doit être le résultat plutôt que le but de notre conduite.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 70 (1861)

La femme ne pardonne jamais un manque de délicatesse.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 68 (1861)

Une grande exaltation peut donner à l'esprit des apparences sans réalité.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 67 (1861)

Il faut savoir se faire pardonner ses succès.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 62 (1861)

Les apparences font souvent d'un vaurien un honnête homme.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 48 (1861)

L'amour-propre est presque toujours un égoïsme déguisé.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 45 (1861)

Le cœur est souvent plus facile à contenter que l'esprit.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 44 (1861)

La douleur qui se tait est celle qui inspire le plus d'intérêt.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 37 (1861)

La conscience est un tribunal sans appel.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 35 (1861)

C'est souvent soi qu'on aime et préfère quand on parle d'amour.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 31 (1861)

L'homme croit aimer, quand il désire ; il oublie après avoir obtenu.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 32 (1861)

L'expérience du monde endurcit le cœur.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 25 (1861)

On échappe souvent à la critique des autres par la sienne.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 15 (1861)

La témérité, qui est une qualité dans un soldat, devient un défaut dans un général.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 9 (1861)

L'esprit ne donne pas de la raison ; le bon sens donne souvent de l'esprit.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 5 (1861)

Les regrets que laisse le bonheur sont encore une jouissance.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 3 (1861)

L'affection s'altère toujours plus ou moins par la négligence.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 41 (1861)

L'étude est le garde-fou de la jeunesse.
La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées, 440 (1861)