Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les citations sur entêtement

Ce dictionnaire contient 56 citations et pensées d'auteurs célèbres français ou d'auteurs étrangers sur le mot entêtement :

J'aimerais mille fois mieux être condamné à enfoncer un pieu dans un caillou que de tenter d'enfoncer une idée dans la tête d'un cabochard.
François-Vincent Raspail ; Les réformes sociales (1872)
Les esprits étroits sont naturellement entêtés : l'idée nouvelle a autant de peine à y entrer que l'ancienne à en sortir.
Gustave Vapereau ; L'homme et la vie (1896)
Les gens faibles sont souvent les plus entêtés. Ils cherchent une force où ils peuvent et s'y attachent.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
L'espérance est entêtée : il n'y a qu'elle qui sache attendre.
Diane de Beausacq ; Les pensées et maximes de la vie (1883)
La raison et la logique ne peuvent rien contre l'entêtement et la sottise.
Sacha Guitry ; Nono, pièce en trois actes (1905)
Ce n'est qu'en s'entêtant comme une mule dans une absurdité sublime qu'on devient grand homme. Il est quelques situations difficiles dans la vie où le bon sens est une tentation à laquelle il ne faut surtout pas céder.
Jean Dutourd ; Cinq ans chez les sauvages (1977)
Quand deux femmes s'entêtent, se butent, tout s'embrouille et tout se gâte.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
L'entêtement est une marque d'ignorance, et le doute un signe de savoir.
Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)
Tous les hommes ont des entêtements, ils traitent de bagatelles ceux des autres.
Christine de Suède ; Les maximes et pensées (1682)
Rien n'est plus insupportable que l'entêtement d'une femme capricieuse.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
On n'use de violence qu'à l'égard des entêtés qui refusent d'entendre raison.
Victor Cherbuliez ; Les profils étrangers (1889)
Un esprit absolu, étroit, entêté, se casse la tête sur un simple fait. Il part volontiers d'un principe faux, et de déduction en déduction va jusqu'au bout, emporté par ses facultés d'imagination qu'il a trop vives et qui lui cachent la réalité. Ce qui lui manque, c'est le jugement, le sens du possible.
Victor Cherbuliez ; Le conclave de Léon XIII (1887)
Quand une affaire est plus que mal engagée il faut être bien bête de s’entêter.
Victor Cherbuliez ; Olivier Maugant (1885)
Qui prend un parti et jure de n'en pas démordre, ce n'est pas de la sagesse, ni de la fermeté, c'est de l'entêtement. Quand tout change sans cesse autour de vous, pourquoi vous piquer de ne pas changer ?
Victor Cherbuliez ; Le roman d'une honnête femme (1865)
Chez les gens trop bornés vous ne voyez qu'humeur, oppositions, entêtement ridicule, et la plus faible altercation devient en deux minutes une dispute pleine d'aigreur.
Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)
Il y a des esprits si entêtés, si opiniâtres, qu'on ne peut les rendre dociles à la voix de la raison.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)
L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge.
Victor Hugo ; Claude Gueux (1834)
Triste passe-temps que de vouloir convaincre un entêté.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
L'entêtement est une cécité.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
C'est un succès de bon ton que de céder devant un entêté.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)
Presque toujours, le défaut des gens qui sont partis de très bas, c'est qu'ils sont d'un entêtement intolérable.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 6 mai 1911.
L'avare est presque toujours opiniâtre, car l'avarice est déjà un entêtement.
Albert Guinon ; Le Figaro, le 7 mai 1910.
La plupart des hommes s'entêtent dans des persévérances sans motifs, ou s'agitent dans des délibérations sans issue.
Antonin Rondelet ; Les mémoires d'un Homme du monde (1861)
Le monde, chaque jour, devient plus entêté, et tombe plus avant dans l'imbécillité.
Alfred de Musset ; Dupont et Durand (1838)
Mieux vaut ne pas provoquer l'emportement d'un homme qui est aussi irascible qu'entêté.
Marceline Desbordes-Valmore ; Miss Molly (1836)
Il est bien difficile de raisonner avec un entêté et de le faire changer d'avis !
Victor Cherbuliez ; Noirs et rouges (1881)
Les têtus ont toujours le dernier mot.
Victor Cherbuliez ; Les pensées extraites de ses œuvres (1913)
Quand deux entêtements de femme se liguent contre un pauvre homme, sa défaite est écrite dans le ciel.
Victor Cherbuliez ; Miss Rovel (1875)
L'orgueil blessé s'entête à repousser le bon sens.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 juillet 1876.
Un moyen sûr de se faire aimer, c'est de n'être pas entêté dans la dispute.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.