Louis-Napoléon Bonaparte

Notre citation favorite :

La citation favorite

Louis-Napoléon Bonaparte a dit :
Tous les hommes sont égaux par la nature et devant la loi.

Les 37 citations de Louis-Napoléon Bonaparte :

Les Etats ne périssent que par trop d'orgueil ou par trop de lâcheté.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Attribuer à des événements secondaires la chute des empires, c'est prendre pour la cause du péril ce qui n'a servi qu'à le déclarer.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

C'est une mauvaise politique que d'abandonner ses amis de peur de déplaire à ses ennemis.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Pour être digne de créer l'enthousiasme, il faut avoir des principes arrêtés ; choisir une bannière, et vaincre ou mourir avec elle.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

L'égoïsme ne profite ni aux individus ni aux peuples.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Une loi ou charte, privée de l'appui général de l'opinion, n'est qu'un chiffon de papier.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

La société doit la subsistance aux citoyens malheureux, soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d'exister à ceux qui sont hors d'état de travailler.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

L'armée est une organisation qui, devant exécuter aveuglément et avec promptitude l'ordre du chef, doit avoir pour base une hiérarchie qui parle d'en haut.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

C'est une grande et sainte mission, bien digne d'exciter l'ambition des hommes, que celle qui consiste à apaiser les haines, à guérir les blessures, à calmer les souffrances de l'humanité en réunissant les citoyens d'un même pays dans un intérêt commun.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Les hommes sont ce que les institutions les font.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

La classe ouvrière ne possède rien, il faut la rendre propriétaire.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Pour créer l'industrie, il faut la science qui invente, l'intelligence qui applique.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Le plus grand ennemi de la royauté, est celui qui la dégrade.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Le plus grand ennemi d'une religion, est celui qui veut l'imposer.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Tous les hommes, grands et petits, placent leur honneur quelque part.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

L'armée est une épée qui a la gloire pour poignée.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Malheureusement, les partis comme les individus s'accordent plus par une antipathie commune, que par une sympathie réciproque.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Le comble de l'inconséquence est de prêter à un grand génie toutes les faiblesses de la médiocrité.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Tous ceux qui ont fondé leur autorité sur l'égoïsme et les mauvaises passions ont bâti sur le sable.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

La composition d'une armée représente toujours fidèlement l'état politique d'une société.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Empêcher l'anarchie est plus facile que de la réprimer.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Soyons les hommes du pays, non les hommes d'un parti.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Gouverner, ce n'est plus dominer les peuples par la force et la violence ; c'est les conduire vers un meilleur avenir, en faisant appel à leur raison et à leur cœur.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Souvent les peuples donnent un aiguillon pour les conduire, jamais pour les frapper.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Tuer ce qui doit vivre est un plaisir barbare, contraire aux lois de la nature.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Diriger des masses est plus facile que de suivre leurs passions.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Il faut que toutes les lois portent, gravé sur leur front, le cachet national.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Le plus difficile n'est pas d'acquérir la liberté, c'est de la conserver.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

La lâcheté ne profite jamais.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Les finances fondées sur une bonne agriculture ne se détruisent jamais.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Tous les hommes sont égaux par la nature et devant la loi.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Pour les peuples, comme pour les individus, l'égalité seule est la source de toute justice.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Il n'y a de pacte que d'égal à égal.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Sans sécurité pour l'avenir, point de prospérité.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Nous ne produisons pas trop, mais nous ne consommons pas assez.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Tout ce qui est compliqué n'a jamais produit de bons résultats.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

On peut regretter ce que l'on a perdu sans se repentir de ce que l'on a fait.
Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)