William Penn

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de William Penn

Entrepreneur, philosophe et écrivain anglais né le 14 octobre 1644 à Londres, William Penn est décédé le 30 juillet 1718 à l'âge de 73 ans à Berkshire, comté britannique situé au Sud de l'Angleterre. Penn est le fondateur de la Province de Pennsylvanie qui deviendra plus tard l'État américain de Pennsylvanie.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 50 citations de William Penn :

Il est plus facile de blâmer les malheureux que de leur venir en aide.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

À défaut de savoir-faire, l'esprit ne nous manque point pour critiquer.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)

Les hommes aiment à dépriser ce qu'ils ne veulent pas imiter.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne te forges point des entraves à toi-même, mais conserves ta liberté tandis que tu l'as.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne promets pas souvent, mais ne manque jamais de tenir, si tu le peux légitiment.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Si l'on voulait disputer sur tout ce qui peut donner lieu à des disputes, on n'en finirait pas.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

L'esprit est un tour heureux par lequel on exprime une pensée d'une manière frappante.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Si tu es obligé de parler, dis la vérité ; car l'équivoque mène au mensonge, comme le mensonge mène à l'enfer.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Le plus grand service qu'on puisse rendre à la raison, c'est de la présenter de sang-froid ; et ceux qui défendent la vérité avec trop de chaleur, lui font souvent plus de tort que ses adversaires mêmes.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne te rend intime qu'avec très peu de gens, et prends garde avec qui.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

En fait d'amitié, nous devons donner la préférence à nos parents, nous devons aussi en fait de charité leur donner la préférence, lorsqu'ils ont aussi grand besoin de secours, et qu'ils le méritent également.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Si tu choisis un ami, que ce soit comme une femme, pour la vie.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Entre mari et femme il ne doit y avoir d'autre règle que l'amour.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Choisis une femme qui ne connaisse de sureté, de satisfaction, de danger, qu'où il y en aura pour toi, dont tu sois aussi sûr que de tes pensées les plus secrètes, et qui, suivant le sens naturel du mot, soit ton amie aussi bien que ton épouse ; car celle-là n'est épouse qu'à demi, qui n'est pas en même temps femme et amie, ou qui n'est pas capable de l'être.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

II n'est point de monstre qu'on puisse comparer à la soif de l'or, elle est la source de tous vices.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Ceux qui se marient par intérêt ne sauraient se trouver heureux dans le mariage ; le principal ingrédient, l'amour, y manque.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

La différence entre l'amour et la passion, c'est que l'un est fixé et l'autre changeante ; l'un s'augmente et l'autre s'affaiblit par la jouissance ; et la raison, c'est que l'un naît de l'union des âmes, et l'autre de la passion des sens.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Que la jouissance augmente et ne diminue point ton affection ; car il n'est point de passion plus basse, que d'aimer un objet quand on ne l'a pas, et de le mépriser quand on le possède.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne te marie jamais que par amour, mais aie soin de n'aimer que ce qui mérite de l'être.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne presse jamais un autre de faire ce que tu ne voudrais pas faire toi-même, et ne fais point ce qui te paraît mal-à propos ou intempérant chez les autres.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne bois jamais fans soif, et évite si tu peux de boire entre les repas, quand même tu aurais soif.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Si tu veux toujours te remettre à table avec appétit, quitte-la toujours avant de l'avoir tout à fait perdu.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

Assez vaut un festin.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

II y a bien des gens pour qui c'est un malheur d'être riches ; l'homme de plaisir prodigue ses richesses, l'avare entasse ; mais il n'y a que l'homme de bien qui sache en faire un bon usage, et il est rare qu'il se rencontre parmi ceux qui sont dans la prospérité.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

L'ambition est la pire de toutes les maladies ; l'ambitieux demande toujours, il n'a jamais assez.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)