Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

William Penn (2)

Les citations célèbres de William Penn :

Quand tu choisis tes vêtements juge par tes propres yeux, non par ceux d'autrui ; plus ils seront unis et simples, ce sera le mieux ; cependant qu'ils n'aient l'air, ni gauche, ni étrange ; vise à la commodité et à la décence, mais point à la vanité.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Ce qui distingue l'homme de la bête, c'est la raison ; et l'homme ivre est si éloigné d'en avoir !
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Différer de rendre justice est une injustice.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Les grands arbres sont exposés aux coups de vent ; les ambitieux aux revers de fortune.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Si l'on voulait disputer sur tout ce qui peut donner lieu à des disputes, on n'en finirait pas.
William Penn ; Pensées morales (1680)
Mange pour vivre, et ne vis pas pour manger ; l'un est d'un homme, l'autre est au-dessous de la bête.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Aime le travail, car même en supposant que tu n'aies pas besoin de travailler pour vivre, tu t'en porteras mieux ; le travail n'est pas moins salutaire à l'âme qu'au corps : Il prévient les mauvais effets de l'oisiveté, qui ne vient souvent que de ce qu'on n'a rien à faire, et mène souvent les gens à faire pire que s'ils ne faisaient rien.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
La frugalité sans libéralité est le premier pas vers l'avarice ; et la libéralité sans frugalité est le premier pas vers la prodigalité. Les deux réunies forment un caractère excellent : heureux le lieu où se trouve un pareil assemblage !
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Un homme ivre n'est plus un homme, car rien ne distingue l'homme de la bête que la raison.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Les vérités les plus utiles sont les plus simples, et si nous nous en tenons à celles-là, nous ne différerons guère dans nos opinions.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
L'amitié ne se trouve point où il n'y a de liberté.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Après le mariage, le plaisir le plus doux est l'amitié.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
L'amour qui doit mari et femme les unir doit aussi unis les tenir.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Qui veut se marier sagement doit préférer la personne à la beauté.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Qui se marient par intérêt ne sauraient être heureux dans le mariage.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Il n'est point de passion plus basse que d'aimer ce que l'on n'a pas, et de mépriser ce que l'on possède.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
La modestie et la douceur sont les plus riches et les plus beaux ornement de l'âme.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
L'ivrognerie dérange la santé et l'esprit, et rabaisse l'homme au dessous de lui-même.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Tout excès est un défaut, mais l'excès en fait de boisson est le pire de tous.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Ce n'est pas au vice à prêcher la vertu.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Il est plus facile de blâmer le malheureux que de le secourir.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
L'homme est bien souvent l'auteur de son propre malheur.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Rarement chez l'homme la seconde idée s'accorde avec la première.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
Le manque de réflexion est la première cause de tous les malheurs des hommes.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
La passion est une fièvre de l'esprit qui nous laisse toujours affaiblis.
William Penn ; Les fruits de la solitude (1682)
L'ambitieux est insupportable dans la prospérité, vindicatif quand ses espérances sont trompées.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Blâme sans malice, mais jamais sans besoin.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Celui qui corrige par colère excite plutôt la vengeance que le repentir.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Écouter les objections et en discuter sont les moyens les plus surs pour démêler la vérité, mais cela demande du sang-froid et du jugement.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Celui qui ne veut pas entendre ne peut juger, et celui qui ne peut pas souffrir qu'on le contredise peut manquer le but, quel qu'esprit qu'il ait.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
La colère est pour l'âme une espèce de fièvre qui laisse toujours le malade plus faible que quand elle l'a pris.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Les circonstances éclairent beaucoup le jugement, si on les pèse avec attention.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Il n'est besoin de finesse que pour faire une fourberie, un homme sincère dédaigne de s'en servir.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Ceux qui censurent devraient prêcher d'exemple, sans quoi ils méritent d'avoir la première et la dernière pierre.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Nous sommes plus enclins à nous plaindre du mal qu'à le réparer, et à censurer qu'à excuser.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Les coups que nous donnons dans la colère finissent toujours par se faire sentir à nous-mêmes.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Désapprouve ce qui mérite de l'être, mais ne le hais pas ; il y a toujours de la malice dans la haine. La haine tombe presque toujours sur les personnes plutôt que sur les choses : c'est une des plus odieuses qualités que le péché puisse engendrer dans nos âmes.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Garde-toi de la calomnie, ce vice méprisable, elle est le fruit de l'envie, et l'envie est la fille de l'orgueil qui a le diable pour père ; lui qui d'un ange de lumière, de l'avant-coureur du matin, s'est changé en un serpent, un diable, un Belzébul, enfin, tout ce qui peut offenser la bonté de l'Être éternel.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Il y a du mérite à se tirer d'un danger avec adresse, mais il y a de la faiblesse à s'y exposer pour montrer son savoir-faire.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Tirer au vol est une belle chose, mais quand on peut faire autrement, il y a plus de vanité que de jugement.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Lorsqu'il n'y a pas plus de probabilités pour gagner que pour perdre, il n'est jamais sage d'en courir le risque.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Un peu de prévoyance préviendrait bien des fautes qu'on ne saurait réparer.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
En tous genres il vaut mieux ne rien hasarder, mais quand on ne peut faire autrement il faut, sans être téméraire, être ferme et résigné.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Défie-toi toujours de celui dont tu vois plus de voile que de lest.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Ceux qui cherchent à paraître plus qu'ils ne sont donnent à autrui des espérances auxquelles ils ne sauraient répondre : leur prétendu mérite s'évanouit dès qu'on s'en aperçoit.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Ne cherche point à fixer sur toi les regards des hommes, et ils en verront moins tes faiblesses.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Si nous attachons trop d'importance à de petites choses, elles nous donneront autant d'inquiétude que si elles en valaient la peine.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Notre inquiétude doit être proportionnée à l'importance du sujet qui nous occupe, et nous ne devons jamais passer les bornes de la raison, pour défendre une chose que nous croyons raisonnable.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
L'humilité et la sagesse, quoique mal vêtues, sont à préférer à la vanité et à l'ignorance, quelque richement vêtues qu'elles soient.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Ne fais jamais essai de ton savoir-faire dans les cas hasardeux ou dangereux.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
La précipitation nous taille souvent de l'ouvrage que la précaution aurait pu prévenir.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Ne te permets de reproches qu'envers l'ingratitude.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Si tu reçois une injure, que cela ne te pousse pas à en commettre.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)
Ne raille ni n'insulte ; l'un est incivil, l'autre annonce du mépris, l'un et l'autre est blâmable.
William Penn ; Les fruits de l'amour d'un père (1790)

La liste des auteurs populaires :