Les proverbes de l'Espagne (2)

Le dictionnaire des proverbes espagnols :

L'amour est le roi de la jeunesse, l'amour est le tyran de la vieillesse.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

L'amour rompue peut être soudée, l'amour ressoudée en sera fragilisée.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

L'amour corrompt les cœurs purs, l'amour purifie les cœurs corrompus.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Les larmes n'éteignent point le feu de l'amour.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Celui-là seul comprend l'amour, qui le ressent.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Le diable s'occupe de nous, et nous des autres.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

À bon chien il faut donner le lièvre, et non le lapin.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Chien de bonne race rêve de la chasse, qui aime son métier y pense toujours.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

La calomnie court plus vite que la bonne parole.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Le temps mûrit les vignes.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Avec le fou on dompte le poulain.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Qui n'a point de miel dans sa cruche, qu'il en ait dans sa bouche.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

De l'emporté détourne-toi un moment ; du sournois, toute ta vie.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

C'est Dieu qui guérit, et le médecin emporte l'argent.
Proverbe espagnol ; Recueil de proverbes espagnols (1790)

Si la pilule avait bon goût, on ne la dorerait pas.
Proverbe espagnol ; Recueil de proverbes espagnols (1790)

Qui doit rendre compte de soi doit se connaître soi-même.
Proverbe espagnol ; Recueil de proverbes espagnols (1790)

Qui ne fait que murmurer ne fait que médire.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Qui te couvre, te découvre.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Les procéduriers enrichissent les avocats.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Tel maître, tel chien.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Celui que Dieu aide profite plus que celui qui se lève de grand matin.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Le songe vêtu de soie n'en est pas moins un songe.
Proverbe espagnol ; Maximes et sentences espagnoles (1859)

Offrir l'amitié à qui veut l'amour, c'est donner du pain à qui meurt de soif.
Proverbe espagnol ; Livre des proverbes espagnols - XVe siècle.

Soufflet menacé ne fut jamais bien donné.
Proverbe de César Oudin ; Refranes a proberbios castellanos (1659)

L'homme qui souffre des cornes, souffrira qu'on lui arrache les dents.
Proverbe espagnol ; Refranes o proverbios castellanos (1659)

Qui demande pour Dieu, demande pour deux.
Proverbe espagnol ; Refranes o proverbios castellanos (1659)

Là où il n'y a rien, il ne faut rien y chercher.
Proverbe espagnol ; Refranes o proverbios castellanos (1659)

Amitié de gendre, soleil d'hiver.
Proverbe espagnol ; L'Espagne en proverbes (1905)

L'homme sans amour est un corps sans âme.
Proverbe espagnol ; Proverbes et dictons espagnols (1822)

Le chien enragé mord jusqu'à son maître.
Proverbe espagnol ; L'Espagne en proverbes (1905)

Autres rubriques :