Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Les plus beaux proverbes espagnols.

1 — Notre proverbe favori de l'Espagne :

Le proverbe espagnol favori Au bon jour ouvre la porte, et pour le mauvais apprête-toi. Un célèbre poète et dramaturge espagnol, Pedro Calderón de la Barca, disait : Ne confie jamais tes secrets au papier, car c'est jeter une pierre en l'air, et, si l'on sait qui lance cette pierre, on ne sait pas où elle peut tomber. Autrement dit, on ne sait jamais qui peut les lire ! Suivez cette maxime espagnole : Il ne faut pour les secrets ni les ouïr ni les dire. Et l'on peut rajouter : Ni les écrire !

Le dictionnaire contient 44 proverbes et adages espagnols parmi les plus beaux :

On voit plus de vieux ivrognes que de vieux médecins.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Les lèvres ont beau sourire, le coeur sait la blessure qu'il porte.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

La mesure de l'homme se prend au front.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Eau froide et pain chaud ne firent jamais bon ventre.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Courtoisie de bouche vaut beaucoup, et ne coûte guère.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Qui prend La rue Plus Tard arrive à La place Jamais.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Il y a des yeux qui d'un sourire tombent amoureux.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

En ma vie tu ne m'as pas aimé, en ma mort tu m'as pleuré.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Fais de la nuit la nuit, et du jour le jour, et tu vivras joyeusement.

Les dictons et pensées espagnoles (1857)

Dès que je naquis je pleurai, et chaque jour me dit pourquoi.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

L'amour est meunier, l'amour a un moulin en son cœur pour moudre le chagrin.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Tu es fils, père tu seras, tel que tu le feras tu l'auras.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Fait de vilain, il jette la pierre et cache sa main.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Parle peu mais parle bien, et l'on te tiendra pour quelqu'un.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Epargne chiche ton argent, sois misérable, et ton héritier piaffera.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Bien aime qui jamais n'oublie ce qu'il aime.

Poésies (1398–1458)

Les baisers drus sont les messagers du cœur.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Je t'aimerai au delà de la vie, car l'amour est dans l'âme, et l'âme ne meurt jamais.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Un grain de gaieté assaisonne tout.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

La jeunesse ne pense qu'au présent, la vieillesse ne néglige ni passé, ni présent, ni avenir.

Les proverbes et dictons espagnols (1962)

Qui travaille dur en sa jeunesse en tirera profit en sa vieillesse.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

L'amour est une rose, l'amour est une belle rose qui cache ses épines.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Le trop parler ne se guérit qu'en fermant sa bouche.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Pour l'amour, pour la mort, rien qui ne soit trop fort.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

L'amour ne meurt jamais d'inanition, mais il peut mourir d'indigestion.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

L'amour n'est rien sans le sentiment, et le sentiment sans l'amour est moins que rien.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Trop d'audace engendre témérité.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Qui traite plusieurs affaires à la fois ne s'occupe d'aucune.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Pour ce que tu peux faire seul n'attends l'aide de personne.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

L'erreur tolère, la vérité condamne.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Le temps guérit plus de maux que la raison.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

On est plus qu'un autre qu'à la condition d'en faire davantage.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

La souffrance éprouve le cœur.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Importun et sot, deux frères.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Pour les honnêtes gens, dire et faire mangent à la même table.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Qui est dans le bourbier y voudrait mettre autrui.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Le riche avare ne connaît ni parent ni ami.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Que Dieu nous donne sujet de rire, mais que ce ne soit pas de la sottise de nos enfants.

Les dictons et pensées espagnoles (1857)

Les larmes de femmes valent plus qu'elles ne coûtent.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Qui prête ne recouvre ; s'il recouvre, non tout ; si tout, non tel ; si tel, ennemi mortel.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Trop de sourires, signe de peu de cervelle.

L'Espagne en proverbes (1905)

La perdrix est perdue s'il elle n'est mangée chaude.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Pour un four chaud, une bourrée seulement.

Refranes o proverbios castellanos (1659)

Pour être aimé, il faut aimer.

Les maximes et sentences espagnoles (1859)

Sommaire et autres rubriques sur l'Espagne :

Les proverbes de l'Espagne » Les proverbes en espagnol / français
Top