Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Albert Camus

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Albert CamusÉcrivain, philosophe, romancier et dramaturge français né le 7 novembre 1913 à Mondovi en Algérie, Albert Camus est mort le 4 janvier 1960 à Villeblevin dans l'Yonne. Décédé dans un accident de la circulation, il repose au cimetière de Lourmarin dans le Vaucluse.Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 80 pensées et citations d'Albert Camus :

Changer les choses de place c'est le travail des hommes. Il faut choisir de faire cela ou rien.
Albert Camus - Œuvre : L'été, Essai (1954)

La vérité, comme la lumière, aveugle. Le mensonge, au contraire, est un beau crépuscule, qui met chaque objet en valeur.
Albert Camus - Œuvre : La chute (1956)

Il vient toujours un moment où l'on a trop vu un paysage, de même qu'il faut longtemps avant qu'on l'ait assez vu.
Albert Camus - Œuvre : Noces (1939)

La tentation commune à toutes les intelligences : le cynisme.
Albert Camus - Œuvre : Les carnets I (mai 1935 - février 1942)

On croit difficilement aux fléaux lorsqu'ils vous tombent sur la tête.
Albert Camus - Œuvre : La peste (1947)

Vouloir dominer quelqu'un, c'est souhaiter la stérilité, le silence ou la mort de ce quelqu'un.
Albert Camus - Œuvre : Actuelles I, Chroniques (1944-1948)

Il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser.
Albert Camus - Œuvre : La peste (1947)

Plus la vie est exaltante et plus absurde est l'idée de la perdre.
Albert Camus - Œuvre : Le mythe de Sisyphe (1942)

La plaie qu'on gratte avec tant de sollicitude finit par donner du plaisir.
Albert Camus - Œuvre : L'homme révolté (1951)

Il est plus facile de mourir de ses contradictions que de les vivre.
Albert Camus - Œuvre : La chute (1956)

La vie ordinaire est la moyenne de tous nos crimes possibles.
Albert Camus - Œuvre : Les carnets III (1951 / 1959)

On se fatigue de la pitié quand la pitié est inutile.
Albert Camus - Œuvre : La peste (1947)

Le devoir est auprès de ceux qu'on aime.
Albert Camus - Œuvre : L'État de siège (1948)

La terre serait une cage splendide pour des animaux qui n'auraient rien d'humain.
Albert Camus - Œuvre : Les carnets I (mai 1935 - février 1942)

Connaissez-vous beaucoup d'hommes « aimants » qui refuseraient une jolie femme s'offrant ?
Albert Camus - Œuvre : Les carnets I (mai 1935 - février 1942)

Nous n'avons pas le temps d'être nous-mêmes, nous n'avons que le temps d'être heureux.
Albert Camus - Œuvre : Les carnets I (mai 1935 - février 1942)

Au cinéma de quartier, on vend des pastilles de menthe où est écrit : « M'épouserez-vous un jour ? » « M'aimez-vous ? » Et les réponses : « Ce soir », « Beaucoup », etc. On les passe à sa voisine qui répond de la même manière. Des vies s'engagent sur un échange de pastilles de menthe.
Albert Camus - Œuvre : Les carnets I (mai 1935 - février 1942)

Quand le monde est dans la lumière, quand le soleil tape, j'ai envie d'aimer et d'embrasser, de me couler dans des corps comme dans des lumières, de prendre un bain de chair et de soleil. Quand le monde est gris, je suis mélancolique et plein de tendresse. Je me sens meilleur, capable d'aimer au point de me marier. Dans un cas comme dans l'autre, ça n'a pas d'importance.
Albert Camus - Œuvre : Les carnets I (mai 1935 - février 1942)

Ne pas aimer les autres, c'est s'aimer trop soi-même.
Albert Camus - Œuvre : Remarque sur la révolte (1945)

Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à nous.
Albert Camus - Œuvre : Noces (1939)

Il n'y a pas d'amour de vivre sans désespoir de vivre.
Albert Camus - Œuvre : L'envers et l'endroit (1937)

Tout le malheur des hommes vient de l'espérance.
Albert Camus - Œuvre : L'homme révolté (1951)

Faire souffrir est la seule façon de se tromper.
Albert Camus - Œuvre : Caligula (1941)

Tout le monde ment ; bien mentir, voilà ce qu'il faut.
Albert Camus - Œuvre : Les justes (1949)

La vie est courte et c'est péché de perdre son temps. Je suis actif, dit-on.
Albert Camus - Œuvre : L'envers et l'endroit (1937)

Il n'y a pas de limites pour aimer, et que m'importe de mal étreindre si je peux tout embrasser.
Albert Camus - Œuvre : L'envers et l'endroit (1937)

L'amour, c'est tout donner, tout sacrifier sans espoir de retour.
Albert Camus - Œuvre : Les justes (1949)

Un homme est toujours la proie de ses vérités.
Albert Camus - Œuvre : Le mythe de Sisyphe (1942)

Il n'y a que l'amour qui nous rende à nous-mêmes.
Albert Camus - Œuvre : L'envers et l'endroit (1937)

Vivre, c'est ne pas se résigner.
Albert Camus - Œuvre : Noces (1939)

La liste des auteurs populaires :