Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Albert Victor Samain

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Albert SamainPoète et écrivain français né le 3 avril 1858 à Lille dans le Nord, Albert Samain est décédé le 18 août 1900 à Magny-les-Hameaux dans les Yvelines. Il meurt à l'âge de 42 ans de la tuberculose, Albert Samain repose au cimetière de l'Est à Lille. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 28 pensées et citations d'Albert Samain :

Mon cœur, tremblant des lendemains, est comme un oiseau dans tes mains qui s'effarouche et qui frissonne. Il est si timide qu'il faut ne lui parler que pas trop haut pour que sans crainte il s'abandonne.
Albert Samain - Œuvre : Viole, Au jardin de l'infante (1893)

Il est des heures d'agonie où l'on rêve la mort bénie au long d'une étreinte infinie.
Albert Samain - Œuvre : Silence, Au jardin de l'infante (1893)

Il est des soirs d'amour subtil, des soirs où l'âme, semble-t-il, ne tient qu'à peine par un fil.
Albert Samain - Œuvre : Silence, Au jardin de l'infante (1893)

La parole a des notes d'or ; le silence est plus doux encor, quand les cœurs sont pleins jusqu'au bord.
Albert Samain - Œuvre : Silence, Au jardin de l'infante (1893)

Je veux au bord de l'eau, ô bien-aimée, à ta lèvre d'amour boire un peu de ton âme.
Albert Samain - Œuvre : Promenade à l'étang, Au jardin de l'infante (1893)

Rien n'est doux comme l'agonie de la lèvre à la lèvre unie dans la musique indéfinie.
Albert Samain - Œuvre : Musique sur l'eau, Au jardin de l'infante (1893)

Les amants, dont l'âme au firmament s'abîme, enivrés de la nuit transparente et sublime, parfois ferment les yeux et soudain, ô douceur ! Retrouvent tout le ciel étoilé dans leur cœur.
Albert Samain - Œuvre : Les constellations, Aux flancs du vase (1898)

Nous irons, si tu veux, jusqu'au soir, à pas lents, bercer l'été qui meurt dans nos cœurs indolents.
Albert Samain - Œuvre : Dans le parc aux lointains, Le chariot d'or (1900)

Viens, que je cueille sur tes dents la fleur de ton baiser !
Albert Samain - Œuvre : Comme une grande fleur, Le chariot d'or (1900)

Ta voix me sonne au cœur comme un chant dans le soir.
Albert Samain - Œuvre : Blotti comme un oiseau, Le chariot d'or (1900)

Blotti comme un oiseau frileux au fond du nid, je songe à l'infini.
Albert Samain - Œuvre : Blotti comme un oiseau, Le chariot d'or (1900)

Ces beaux yeux que j'implore, quand tu les ouvres, c'est comme un ciel à l'aurore.
Albert Samain - Œuvre : Polyphème (1904)

Ton souvenir est comme un livre bien aimé, qu'on lit sans cesse, et qui jamais n'est refermé.
Albert Samain - Œuvre : Ton souvenir, Au jardin de l'infante (1893)

Prends garde, il est des cœurs trop tendres pour l'amour. Toute âme devient folle à l'odeur de la femme. Prends bien garde !
Albert Samain - Œuvre : Polyphème (1904)

Depuis qu'elle est entrée en riant dans ma vie, je souffre !... Toute paix d'autrefois m'est ravie... D'abord, ce fut charmant ; les jours passaient légers, on eût dit une abeille à travers mes vergers. Puis l'aimant, je voulus être beau pour lui plaire, quant, tout à coup, saisi de trouble et de colère, je vis que j'étais laid !
Albert Samain - Œuvre : Polyphème (1904)

Ce soir, je veux me fondre sous tes dents comme un fruit, tant je t'aime !
Albert Samain - Œuvre : Polyphème (1904)

Mon cœur est un enfant qui désespère et crie.
Albert Samain - Œuvre : La prière du convalescent, Au jardin de l'infante (1893)

Quand vous devenez pessimiste, regardez une rose.
Albert Samain - Œuvre : Au jardin de l'infante (1893)

Le reproche est bavard ; la rancune égoïste.
Albert Samain - Œuvre : Je cherche les endroits, Le chariot d'or (1900)

Mon Âme est une infante en robe de parade.
Albert Samain - Œuvre : Mon Âme est une infante, Au jardin de l'infante (1893)

Mon orgueil est ma vie, et mon royal trésor.
Albert Samain - Œuvre : Orgueil, Au jardin de l'infante (1893)

Le repos succède aux travaux des longs jours.
Albert Samain - Œuvre : Soir sur la plaine, Le chariot d'or (1900)

Rien jamais n'est plus grand que notre misère !
Albert Samain - Œuvre : Symphonie héroïque (1900)

Les heures de la nuit sont filles de la peur.
Albert Samain - Œuvre : Ténèbres, Le chariot d'or (1900)

Il est des nuits de doute où l'angoisse vous tord.
Albert Samain - Œuvre : Il est d'étranges soirs, Au jardin de l'infante (1893)

Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme.
Albert Samain - Œuvre : Il est d'étranges soirs, Au jardin de l'infante (1893)

Lèvres ! Baiser qui meurt, baiser qui mord ; lèvres, lit de l'amour profond comme la mort !
Albert Samain - Œuvre : Au jardin de l'infante (1893)

Il est des soirs de rancœur où la fontaine du cœur est si pleine !
Albert Samain - Œuvre : Chanson violette, Au jardin de l'infante (1893)

La liste des auteurs populaires :