Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Charles Pinot Duclos

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Charles Pinot Duclos Historien et écrivain français né le 12 février 1704 à Dinan en Bretagne, Charles Pinot Duclos est décédé le 26 mars 1772 à Paris. En 1739, il est élu à l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, et le 22 septembre 1746, à l'Académie française, dont il devient le secrétaire perpétuel le 15 novembre 1755. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia »

Ce dictionnaire vous propose 106 citations de Charles Pinot Duclos :

Le comble du bonheur est de goûter avec la même personne les plaisirs de l'amour et les douceurs de l'amitié.
Charles Pinot Duclos ; Confessions du comte de *** (1742)
Le comble de la gloire est de mériter et de mépriser les louanges.
Charles Pinot Duclos ; Recueil de ces messieurs (1745)
Le premier pas vers la politesse n'est que trop souvent contre l'innocence.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Quand les gens d'esprit et d'honneur s'entendront, les sots et les fripons joueront un bien petit rôle. Il n'y a malheureusement que les fripons qui fassent des ligues, les honnêtes gens se tiennent isolés. Mais la probité sans courage n'est digne d'aucune considération ; elle ressemble assez à l'attrition, qui n'a pour principe qu'une crainte servile.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
Presque toutes les femmes sont des dragons de vertu lorsqu'on leur fait une déclaration d'amour, elles ont naturellement la science infuse de ce manège. C'est toujours par refuser qu'elles commencent, mais elles se rendent après, en s'appuyant sur ce grand principe : que les femmes diminuent beaucoup de leur prix auprès des hommes, quand elles ont la maladresse de ne pas retarder leur défaite par une résistance et des grimaces qui donnent ou qui augmentent la bonne opinion qu'elles désireraient qu'on eût de leur sagesse.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Les préjugés les plus tenaces sont toujours ceux dont les fondements sont les moins solides.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
On est ordinairement insensible quand on veut paraître plus compatissant pour les autres que pour soi-même.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
On ne saurait trop s'attacher à corriger ou régler les passions qui fendent les hommes malheureux, sans les avilir ; et on doit rendre de plus en plus odieuses celles qui, sans les rendre malheureux les avilissent et nuisent à la société, qui doit être le premier objet de notre attachement.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
L'extrême dissipation où l'on vit, fait qu'on ne prend pas assez d'intérêt les uns aux autres pour être difficile ou constant dans ses liaisons.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Personne ne méprise davantage que ceux qui sont véritablement méprisables.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Si quelque pique éloigne quelquefois les gens d'esprit les uns des autres, les sots les réconcilient, par l'impossibilité de vivre continuellement avec des sots.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
On ne voyait jadis que des hypocrites de vertu, on trouve aujourd'hui des hypocrites de vice.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Les hommes sans caractère sont des visages sans physionomie.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Le premier amour est confiant dans ses désirs, timide dans ses plaisirs.
Charles Pinot Duclos ; Acajou et Zirphile (1744)
Le meilleur des gouvernements n'est pas celui qui fait les hommes les plus heureux, mais celui qui fait le plus grand nombre d'heureux.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
L'amour se fait sentir, l'amitié se mérite, elle est le fruit de l'estime.
Charles Pinot Duclos ; Confessions du comte de *** (1742)
Le plus heureux des hommes est celui qui croît l'être.
Charles Pinot Duclos ; Recueil de ces messieurs (1745)
L'ingénuité est une suite de la sottise quand elle n'est pas l'effet de l'inexpérience.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
La naïveté n'est que l'expression la plus simple et la plus naturelle d'une idée dont le fonds peut être fin et délicat ; et cette expression simple a tant de grâce, et d'autant plus de mérite, qu'elle est le chef-d'œuvre de l'art dans ceux à qui elle n'est pas naturelle.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
L'esprit fin est souvent faux, précisément parce qu'il est trop fin ; c'est un corps trop délié pour avoir de la consistance. La finesse imagine au lieu de voir, à force de supposer elle se trompe.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
La candeur est la première marque d'une belle âme.
Charles Pinot Duclos ; Les considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)
La haine prouve souvent plus de motifs d'estime que l'aveu même d'une estime sincère.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Les larmes sont la ressource du malheur impuissant.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
Le plus grand avantage pour le bonheur est une espèce d'équilibre entre les idées et les affections, entre l'esprit et le caractère.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
L'honneur est comme la neige qui ne recouvre jamais sa première blancheur quand une fois elle l'a perdue.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
La licence est contraire au respect et à la modération, elle signifie dérèglement dans les mœurs.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
On n'aurait jamais fait un pas vers la vérité si l'autorité eut toujours prévalu sur la raison.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
L'amour-propre persuade aisément à chacun que ce qu'il fait par décence, on le lui rend par justice.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
La médisance est une petitesse dans l'esprit, ou une noirceur dans le cœur.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)
L'orgueil, dans une belle âme, a ses scrupules comme la vertu, et produit souvent les mêmes effets.
Charles Pinot Duclos ; Les pensées, maximes et anecdotes (1810)