Antoine Gombaud, chevalier de Méré

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Chevalier de Méré
Écrivain français né fin mars ou dans les premiers jours d'avril en 1607 près d'Angoulême, Antoine Gombaud est mort, à l'âge de 77 ans près de Melle dans les Deux-Sèvres, le 29 décembre 1684. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Ce dictionnaire vous propose 105 citations de Chevalier de Méré :

Le jour tire son éclat du soleil et nous tirons le nôtre des gens qui nous protègent.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Ceux qui aiment les plaisirs n'ont guère d'amour pour la gloire.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Celui qui entreprend doit mesurer son pouvoir avant que d'irriter celui des autres sinon il court risque d'être deux fois vaincus : la première par son ambition et la seconde par la force de son adversaire.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
L'amour est semblable au feu : il brille et plaît quand on en est éloigné, mais il brûle et consume quand on s'en approche de trop près.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Il y a des gens qui aiment mieux demeurer dans leurs défauts que de se donner la peine de les corriger.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Si l'on ne sait point prendre son parti, on manque l'occasion.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Une âme généreuse ne se soumet jamais aux volontés d'autrui qu'elle ne se soit soumise à la raison.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
La beauté ressemble à la rose : elle est belle un jour et passe le lendemain.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
La jalousie est un mal à qui toutes choses servent de nourriture et pas un de remède.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
La colère n'est qu'une courte fureur, mais ses effets souvent sont de longues folies.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Les grands parleurs tombent dans la redite, dans la raillerie ou dans la médisance et empêchent les autres de parler, ce qui les rend odieux.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Il n'est rien de si malheureux que n'avoir point d'esprit.
Chevalier de Méré ; De l'esprit (1677)
Celui qui loue pour plaire fait de son jugement la dupe de sa complaisance.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
On plaît par la beauté, par la douceur, par la ressemblance, par la complaisance et surtout par être nécessaire ; un peu de jalousie ou de défiance détruit toutes ces qualités et nous attire la haine.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Pour être sage, il faut que l'esprit et la raison soumettent le cœur ; et pour être méchant, il faut que le cœur domine la raison et l'esprit.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Qui peut sacrifier aux grâces peut être assuré de l'amour.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Une âme se peut dire généreuse quand elle prend plus de plaisir à donner qu'à recevoir.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
L'admiration est la fille de l'ignorance.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
La difficulté de bien vivre ensemble provient de ce que nous voulons qu'on nous passe toutes choses et que nous ne voulons rien passer aux autres.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
La faveur fait la fortune, et la fortune soutient la faveur.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
La vraie générosité consiste à faire plaisir sans espérance de revanche.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Le fruit de la faute est la douleur, et celui des bonnes actions le plaisir.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Les premiers traits de l'amour partent des yeux et les seconds de la parole.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Une honnêteté qui ne se fait point attendre en vaut deux.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
L'orgueil ne réussit jamais mieux que quand il se couvre de modestie.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Le temps qui apporte des remèdes aux maux les rend quelquefois incurables.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Où l'intérêt domine, la raison a beau parler, elle n'est guère écoutée.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
La manière d'obéir fait le mérite de l'obéissance.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
La complaisance et la douceur sont les moyens propres à vaincre et à se faire aimer.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)
Il ne faut jamais juger du mérite des hommes par l'éclat de leurs emplois.
Chevalier de Méré ; Les maximes et sentences (1687)