Recueil de poésie et de citations ainsi que des proverbes.

Jean-Pierre Claris de Florian

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Jean-Pierre Claris de FlorianAuteur dramatique, romancier, poète et fabuliste français né le 6 mars 1755 à Sauve dans le département du Gard en région Occitanie, Jean-Pierre Claris de Florian est décédé à Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, le 13 septembre 1794 à l'âge de 39 ans. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 50 pensées et citations de Jean-Pierre Claris de Florian :

Sans règle et sans frein tôt ou tard on succombe.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le danseur de corde et le balancier (1782)

Le bien que l'on fait à son frère, pour le mal que l'on souffre est un soulagement.

Jean-Pierre Claris de Florian - L'aveugle et le paralytique (1792)

La félicité consiste dans trois points : Travail, paix et santé.

Jean-Pierre Claris de Florian - L'aigle et le hibou (1792)

Le hasard gagne des batailles, mais le cœur ne se gagne que par des vertus.

Jean-Pierre Claris de Florian - Laboureur de Castille (1792)

Notre intérêt est toujours la boussole que suivent nos opinions.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le hibou, le chat, l'oison et le rat (1792)

Plus on grandit, plus on devient vaurien.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le cheval d'Espagne (1792)

Une seule de tes caresses me fait oublier dix ans de chagrin.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le bon fils - Ier novembre 1785.

Pour être aimé, soyez discret ; la clé des cœurs, c'est le secret.

Jean-Pierre Claris de Florian - Galatée (1783)

Mieux vaut encore souffrir le mal que de le faire.

Jean-Pierre Claris de Florian - La brebis et le chien (1792)

La vanité nous rend aussi dupes que sots.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le petit chien (1792)

Chacun de nous a sa lunette qu'il retourne suivant l'objet ; on voit là bas ce qui déplaît, on voit ici ce qu'on souhaite.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le chat et la lunette (1792)

Le suffrage d'un sot fait plus de mal que sa critique.

Jean-Pierre Claris de Florian - La fauvette et le rossignol (1792)

Sans un peu de travail, on n'a point de plaisir.

Jean-Pierre Claris de Florian - La guenon, le singe et la noix (1792)

Guérir d'une folie, bien souvent ce n'est qu'en changer.

Jean-Pierre Claris de Florian - Don Quichotte (1792)

Rira bien qui rira le dernier.

Jean-Pierre Claris de Florian - Les deux paysans et le nuage (1792)

Comptez sur la reconnaissance, quand l'intérêt vous en répond.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le vieux arbre et le jardinier (1792)

Le secret pour qu'on nous aime, c'est d'aimer les premiers.

Jean-Pierre Claris de Florian - La colombe et son nourrisson (1792)

Mourir jeune n'est pas un destin si contraire, si je survivais à ma mère.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le bon fils - Ier novembre 1785.

Le chemin est assez mauvais sans nous jeter encor des pierres.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le bonhomme et le trésor (1792)

Je marcherai pour vous, vous y verrez pour moi.

Jean-Pierre Claris de Florian - L'aveugle et le paralytique (1792)

L'amour lui seul peut charmer notre vie.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le tourtereau (1792)

Pour vivre heureux, vivons loin des coquettes.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le tourtereau (1792)

On court bien loin pour chercher le bonheur, à sa poursuite en vain l'on se tourmente, c'est près de nous, dans notre propre cœur, que le plaça la nature prudente.

Jean-Pierre Claris de Florian - Cheval d'Espagne (1792)

Vivre en repos, c'est vivre infortuné.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le cheval d'Espagne (1792)

Orgueil ! orgueil ! c'est par toi qu'on oublie, vertus, devoirs : par toi tout a péri.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le cheval d'Espagne (1792)

Gloire et périls sont le bonheur suprême.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le cheval d'Espagne (1792)

L'excès d'un très grand bien devient un mal très grand.

Jean-Pierre Claris de Florian - L'inondation, III, 2 (1792)

Un bienfaiteur est plus qu'un père.

Jean-Pierre Claris de Florian - Les serins et le chardonneret (1792)

Voulez-vous être heureux amant ? Soyez guidé par le mystère ; celui qui sait le mieux se taire, en amour est le plus savant.

Jean-Pierre Claris de Florian - Galatée (1783)

À quoi bon tant d'amis ? Un seul suffit, quand il nous aime.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le lièvre, ses amis (1792)

Cœurs dignes de sentir le prix de l'amitié, retenez cet ancien adage : Le tout ne vaut pas la moitié.

Jean-Pierre Claris de Florian - L'enfant et le dattier (1792)

Il n'est tels que les malheureux pour se plaindre les uns les autres.

Jean-Pierre Claris de Florian - L'aveugle et le paralytique (1792)

Le mérite se cache, il faut l'aller trouver.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le rossignol et le prince (1792)

Pour vivre heureux, vivons cachés.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le grillon, II, 2 (1783)

Aidons-nous mutuellement, la charge des malheurs en sera plus légère.

Jean-Pierre Claris de Florian - L'aveugle et le paralytique (1792)

La pire espèce de méchants est celle des vieux hypocrites.

Jean-Pierre Claris de Florian - La jeune poule et le vieux renard (1792)

Le secret de réussir, c'est d'être adroit, non d'être utile.

Jean-Pierre Claris de Florian - Les deux chats (1792)

Chacun son métier, les vaches seront bien gardées.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le vacher et le garde-chasse (1792)

L'amour rougit d'être découvert, l'amitié s'honore de servir d'exemple.

Jean-Pierre Claris de Florian - Gonzalve de Cordoue (1791)

L'amour est exempt de faiblesse.

Jean-Pierre Claris de Florian - Gonzalve de Cordoue (1791)

Qu'il est doux pour un cœur bien né d'être obligé d'aimer ce qu'il aime.

Jean-Pierre Claris de Florian - Gonzalve de Cordoue (1791)

Retiens mieux le mal qu'on en pourra dire, que les nombreux éloges qu'on en fera.

Jean-Pierre Claris de Florian - Numa Pompilius (1786)

Visite la chaumière du pauvre, et juge par tes yeux de ses besoins.

Jean-Pierre Claris de Florian - Numa Pompilius (1786)

Le bonheur n'est pas dans les cieux, il est près d'une bonne amie.

Jean-Pierre Claris de Florian - L'aigle et la colombe (1792)

C'est peu de servir l'homme, il faut encore lui plaire.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le rhinocéros et le dromadaire (1792)

On se croit toujours plus sage que sa mère.

Jean-Pierre Claris de Florian - La carpe et les carpillons (1792)

L'asile le plus sûr est le sein de la mère.

Jean-Pierre Claris de Florian - L'enfant et la mère (1792)

C'est mon ami : rendez-le moi ; j'ai son amour, il a ma foi.

Jean-Pierre Claris de Florian - La chanson d'Estelle.

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment ; chagrin d'amour dure toute la vie.

Jean-Pierre Claris de Florian - Célestine (1784)

Quand on est pauvre, on n'a que la ressource d'être sage.

Jean-Pierre Claris de Florian - Le bon père (1790)

La liste des auteurs populaires :

Le dictionnaire des meilleurs auteurs français et étrangers »
Top