Jean de La Fontaine

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Jean de La Fontaine
Célèbre fabuliste et poète français né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry dans l'Aisne, Jean de La Fontaine est mort à 73 ans le 13 avril 1695 à Paris. Il repose au cimetière du Père-Lachaise situé à Paris avec Molière. Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 141 citations de Jean de La Fontaine :

Tel fait le métier de conseiller autrui, qui ne voit goutte dans ses affaires.
Jean de La Fontaine ; Le calendrier des vieillards (1663)
Une morale nue apporte de l'ennui, l'exemple fait passer le précepte avec lui.
Jean de La Fontaine ; Le pâtre et le lion (1668)
La jeunesse se flatte, et croit tout obtenir ; la vieillesse est impitoyable.
Jean de La Fontaine ; Le vieux chat et la jeune souris (1694)
La raison du plus fort est toujours la meilleure.
Jean de La Fontaine ; Le loup et l'agneau (1668)
Il ne se faut jamais moquer des misérables, car qui peut s'assurer d'être toujours heureux ?
Jean de La Fontaine ; Le lièvre et la perdrix (1668)
Heureux, qui vit chez soi ; de régler ses désirs faisant tout son emploi.
Jean de La Fontaine ; L'homme qui court après la fortune (1678)
On a souvent besoin d'un plus petit que soi.
Jean de La Fontaine ; Lion et le rat (1668)
Chacun croit aisément ce qu'il craint et ce qu'il désire.
Jean de La Fontaine ; Le loup et le renard (1678)
Il est bon de parler, et meilleur de se taire.
Jean de La Fontaine ; L'ours et l'amateur des jardins (1678)
Il est bon d'être charitable, mais envers qui ? C'est là le point.
Jean de La Fontaine ; Le villageois et le serpent (1668)
Ne nous associons qu'avec nos égaux.
Jean de La Fontaine ; Le pot de terre et le Pot de fer (1668)
C'est double plaisir de tromper le trompeur.
Jean de La Fontaine ; Le coq et le renard (1668)
La dispute est d'un grand secours ; sans elle, on dormirait toujours.
Jean de La Fontaine ; Le chat et le renard (1678)
Il faut coucher la colère à sa porte.
Jean de La Fontaine ; Jupiter et les tonnerres (1678)
Plus fait douceur que violence.
Jean de La Fontaine ; Phébus et Borée (1668)
On rencontre sa destinée, souvent par des chemins qu'on prend pour l'éviter.
Jean de La Fontaine ; L'horoscope (1678)
Entre la chair et la chemise, il faut cacher le bien que l'on fait.
Jean de La Fontaine ; Les cordeliers de Catalogne (1666)
Chacun se dit ami ; mais fol qui s'y repose : Rien n'est plus commun que ce nom, rien n'est plus rare que la chose.
Jean de La Fontaine ; Parole de Socrate (1668)
Les plus accommodants, ce sont les plus habiles ; on hasarde de perdre en voulant trop gagner.
Jean de La Fontaine ; Le héron (1678)
L'absence est le plus grand des maux.
Jean de La Fontaine ; Les deux pigeons (1694)
Patience et longueur de temps, font plus que force ni que rage.
Jean de La Fontaine ; Le lion et le rat (1668)
La douleur est toujours moins forte que la plainte.
Jean de La Fontaine ; La Matrone d'Ephèse (1693)
Il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre.
Jean de La Fontaine ; La grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf (1668)
Petit poisson deviendra grand.
Jean de La Fontaine ; Le petit poisson et le pêcheur (1668)
Rien n'a d'empire sur l'amour, l'amour en a sur toutes choses.
Jean de La Fontaine ; Daphné, Prologue (1674)
Les délicats sont malheureux, rien ne saurait les satisfaire.
Jean de La Fontaine ; Contre ceux qui ont le goût difficile (1668)
Chacun a son défaut où toujours il revient.
Jean de La Fontaine ; L'ivrogne et sa femme (1668)
Sur les ailes du Temps la tristesse s'envole ; le Temps ramène les plaisirs.
Jean de La Fontaine ; La jeune veuve (1668)
L'avarice perd tout en voulant tout gagner.
Jean de La Fontaine ; La poule aux œufs d'or (1668)
Il se faut entraider, c'est la loi de la nature.
Jean de La Fontaine ; L'âne et le chien (1678)
J'ai vu beaucoup d'hymens ; aucuns d'eux ne me tentent.
Jean de La Fontaine ; Mal marié (1678)
Rien ne sert de courir, il faut partir à point.
Jean de La Fontaine ; Le lièvre et la tortue (1668)
L'homme est de glace aux vérités ; il est de feu pour les mensonges.
Jean de La Fontaine ; Le statuaire et la statue de Jupiter (1678)
Deux coqs vivaient en paix : une poule survint, et voilà la guerre allumée.
Jean de La Fontaine ; Les deux coqs (1678)
Les ennuis d'amour ont cela de bon qu'ils n'ennuient jamais.
Jean de La Fontaine ; Les amours de Psyché (1669)
Le trop d'attention qu'on a pour le danger fait le plus souvent qu'on y tombe.
Jean de La Fontaine ; Le renard et les poulets d'Inde (1693)
Un Tiens vaut mieux que deux Tu l'auras ; l'un est sûr, l'autre ne l'est pas.
Jean de La Fontaine ; Le petit poisson et le pêcheur (1668)
Plus tels gens sont pleins, moins ils sont importuns.
Jean de La Fontaine ; Le renard, les mouches et le hérisson (1693)
Ce temps embrasse tous les temps, qu'on le partage en jours, en heures, en moments.
Jean de La Fontaine ; La mort et le mourant (1678)
Que de tout inconnu le sage se méfie !
Jean de La Fontaine ; Le renard, le loup et le cheval (1693)