Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort (2)

Les citations célèbres de Chamfort :

Le vice ne serait pas tout à fait le vice, s'il ne haïssait pas la vertu.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
La sottise ne serait pas tout à fait la sottise, si elle ne craignait pas l'esprit.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Les gens les moins sensibles sont les plus heureux.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
La récompense de ses actions est dans le cœur de celui qui les a faites.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Il y a des doses d'habileté à qui la fortune ne peut échapper.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
L'habileté est à la ruse ce que la dextérité est à la filouterie.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Préjugé, vanité, calcul, voilà ce qui gouverne le monde.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Vivre, c'est est une maladie dont le sommeil nous soulage ; c'est un palliatif : la mort est le remède.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
La justice des hommes est toujours une forme de pouvoir.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
En fait de sentiments, ce qui peut être évalué n'a pas de valeur.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Les premiers sujets de chagrin m'ont servi de cuirasse contre les autres.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
La pauvreté met le crime au rabais.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Il n'est vertu que pauvreté ne gâte.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
La pire de toutes les mésalliances est celle du cœur.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Un homme raisonnable ne peut agir sans motif.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Pour convaincre un coupable, il ne faut qu'un instant.
Sébastien Chamfort ; Mustapha et Zéangir, le 15 décembre 1777.
Il y a une sorte de reconnaissance basse.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
On n'imagine pas combien il faut d'esprit pour n'être pas ridicule.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Il est plus facile de légaliser certaines choses que de les légitimer.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Plus un diamant est beau, plus il faut que la monture soit légère.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Les trois quarts des folies ne sont que des sottises.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
Il faut être juste avant d'être généreux, comme on a des chemises avant d'avoir des dentelles.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
L'importance sans mérite obtient des égards sans estime.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
L'âme qui a senti l'amitié dédaigne les liaisons communes et les petits intérêts.
Sébastien Chamfort ; Les maximes et pensées (1795)
On excuse l'orgueil qui repousse un outrage.
Sébastien Chamfort ; Mustapha et Zéangir, le 15 décembre 1777.
Rien n'est si fécond que l'erreur ; l'âme la produit sans culture.
Sébastien Chamfort ; Discours sur l'influence des grands écrivains (1767)
Les deux plus nobles emplois du génie, c'est d'encourager à la vertu par ses écrits, et de remettre dans la route de la vérité la raison humaine toujours prête à s'en égarer.
Sébastien Chamfort ; Discours sur l'influence des grands écrivains (1767)
Les fruits de la société sont doux, mais il faut souvent les cueillir sur un terrain de ronces et d'épines.
Sébastien Chamfort ; Discours sur l'influence des grands écrivains (1767)
Deux forces souveraines commandent à l'espèce humaine, et règlent partout les destinées : Le pouvoir et le génie.
Sébastien Chamfort ; Discours sur l'influence des grands écrivains (1767)
Les news de mon-poeme.fr
Vous aimez les citations d'auteurs célèbres ? Découvrez nos dernières citations sur le thème de l'ambition, dont cette citation de Victor Cherbuliez qui dit ceci : Il y a deux sortes d'ambitieux : les dévorants et les rongeurs, les premiers happent le morceau, les autres le grignotent à petits coups de dents.