Mon Poeme.fr
Dictionnaire des meilleures citations et proverbes du monde ainsi que des poèmes français.

Les proverbes et adages de Confucius (2)

Le dictionnaire des proverbes de Confucius :

Qui parle bien de la vertu ne la possède pas toujours.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Se plaire à recevoir des avis, et les négliger, c'est ne pas se nourrir des mets dont on aime la saveur.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Il est difficile de bien faire et de bien parler sans réflexion.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
On voit souvent s'élever de terre une herbe tendre qui ne donnera jamais de fleurs.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
On voit souvent briller des fleurs qui ne donneront jamais de fruits.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
La constance peut avancer lentement, mais elle n'interrompt jamais l'ouvrage qu'elle a commencé.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Apprenez comme si vous saviez encore peu de chose.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
L'homme honnête est toujours paisible, égal et tranquille.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
La mauvaise conduite du père ne peuvent obscurcir les vertus du fils.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Que les vieillards se reposent en paix, et qu'on prenne de leurs dernières années des soins respectueux.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Il est honteux de caresser ceux qu'on hait ou qu'on méprise.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Réfléchissez d'abord sur ce que vous voulez entreprendre, pesez mûrement les choses, examinez-les plus d'une fois. Après cela ne tardez pas davantage. Pourquoi perdre le temps à délibérer quand il faut agir ? Vous allez, par trop de prudence, pécher contre la prudence même.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Il faut avoir pour ses anciens amis les mêmes égards que dans l'amitié commençante.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Il faut que les actions répondent aux paroles.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Le sage est lent dans ses discours, et prompt dans ses œuvres.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Eduque tes enfants par la seule vertu, et qu'ils en contemplent en toi le modèle.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Agis avec soin, parle avec prudence, et ne t'applaudis point à toi-même.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Avant de t'engager, examine bien si ce que tu promets est juste, ou si tu peux le tenir.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Le premier devoir d'un enfant est de respecter ses parents.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Accabler les autres de son éloquence, c'est se faire des ennemis.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Conservez un front serein et tranquille, rien ne vous conciliera plus puissamment les cœurs.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Le sage modère ceux qui s'emporte dans leur course.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Un bon cœur penche vers la bonté et l'indulgence, un cœur étroit ne va pas au-delà de la patience et de la modération.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
L'insensé se plaint de n'être pas connu des hommes, le sage de ne pas les connaitre.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Le sage est toujours sur le rivage, et l'insensé au milieu des flots.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Le juste milieu où repose la vertu est toujours le but du sage.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
La perfection de l'amour filial est de suivre la vertu pour ne pas faire rougir son père.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
La fermeté, si elle n'est pas modérée sagement, dégénère en folle opiniâtreté.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Témoignez par votre maintien de justes égards à ceux avec qui vous vous trouvez.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Dans la colère, représentez-vous fortement les suites funestes de la vengeance.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Quand vous agissez, donnez tous vos soins à ce que vous faites.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Quand vous parlez, soyez sincère et vrai, que votre langue soit l'interprète fidèle de votre cœur.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Considérez sous toutes les faces, observez et cherchez à bien connaître ce qui s'offre à vos regards.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Rectifiez vos pensées, quand elles seront pures, vos actions le seront aussi.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Conduis-toi toujours comme si tu étais observé par dix yeux et montré par dix mains.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Un père enseigne tous ses enfants par l'exemple qu'il leur donne.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Avec un cœur faux on a beau faire de belles actions, on n'est point estimable.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Que le sage agisse ou n'agisse point, c'est la convenance des choses qui le conduit.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
La vertu occupe tout l'esprit du sage, et l'intérêt tout celui du méchant.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
La conscience est la lumière de l'intelligence pour distinguer le bien du mal.
Proverbe de Confucius ; Les entretiens - VIe s. av. J.-C.
Étudier sans réfléchir est vain ; méditer sans étudier est dangereux.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Il n'y a que les pères et les mères qui s'affligent de la maladie de leurs enfants.
Proverbe de Confucius ; Livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Pour un mot, un homme est réputé sage ; pour un mot, un homme est jugé sot.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Si ta famille ne t'éduque pas, la vie t'éduquera.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Pour bien régler sa famille, il faut d'abord se bien régler soi-même.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Dans la colère, le sage pense à ses suites.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Il est d'une grande âme de repousser les injures par les bienfaits.
Proverbe de Confucius ; Les entretiens - VIe s. av. J.-C.
Les fautes des hommes sont relatives à l'état de chacun.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.
Ne chassez pas un chien sans savoir qui est son maître.
Proverbe de Confucius ; Le livre des sentences - VIe s. av. J.-C.

Autres proverbes et dictons de la Chine :